Forum RPG + 18 ans Guerre d'espèce
 

La liberté est aussi éphémère que les rêves [PV Ian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: L'extérieur de la ville :: Le port
MessageSujet: La liberté est aussi éphémère que les rêves [PV Ian] La liberté est aussi éphémère que les rêves [PV Ian] EmptyMer 19 Juin 2019 - 23:55
Pas très loin de moi je discerne la plage ainsi que la mer qui s'agite doucement, déversant son eau salée sur le sable inlassablement. Mais ce n'est pas là que je me dirige, je n'ai pas le temps pour ce genre de choses. Je l'aurai eu si j'étais une Hybride sauf que ce n'est malheureusement pas le cas. Je ne suis qu'une humaine venue ici en quête de nourritures. Le crépuscule qui arrive doucement est en ma faveur et me permet d'être d'avantage discrète afin de pouvoir voler quelques poissons qui me serviront de dîner. J'en ai un peu ras-le-bol de manger des barres protéinées ou des fruits alors que j'ai besoin de viande pour mieux tenir debout quand je reprends la fuite. Dire que mon dernier repas décent remonte à longtemps... Poussant un soupire, je rabats un peu plus ma capuche sur mon visage, me faufilant entre les ombres des bâtiments et des bateaux pour pas me faire vraiment repérer même si quelques regards intrigués se posent sur moi. D'un côté, je m'en fiche puisque j'ai une tenue assez propre. Mon jean noir n'est pas trop sale, ma veste n'est pas déchirée et mon t-shirt est correct. Le reste de mon corps, je n'en reparlerai pas. Mes cheveux commencent à redevenir sales puisque ça fait plusieurs jours que je n'ai pas pu avoir un moment de tranquillité pour pouvoir me laver convenablement et ça m'emmerde vachement parce que je commence à me sentir mal dans ma peau. Dans tous les cas, peut-être que j'irai faire un saut vers l'une des douchettes de la plage pour se rincer de l'eau salée, ça ne me ferait pas de mal et ça m'aiderait à me sentir beaucoup mieux.

Je finis par arrivé près d'un stand qui commence à fermer. Son propriétaire est occupé à ranger petit à petit ses affaires et à laisser les poissons sans surveillance, ce qui me convient totalement. Un sourire se dessinant sur mes lèvres, je commence à m'approcher tout doucement tout en jetant des coups d’œils furtifs autour de moi afin de voir si quelqu'un m'observait en ce moment même. J'ai déjà fait ça donc je peux le refaire sans me faire prendre. Pourtant, j'ai toujours cette peur qui sert mes entrailles accompagnée de l'adrénaline qui s'écoule de plus en plus vite dans mes veines au fur et à mesure que j'approche de mon futur butin. Je sens que ce sera bientôt le moment d'attraper deux-trois poissons et je commence à avoir l'eau à la bouche à l'idée de m'occuper de les faire cuire dans la forêt avec un bon petit feu, comme si je faisais du camping. Je manque de carrément bavé en imaginant l'odeur délicieuse qui s'en dégagerait. Je lâche un petit grognement tandis que mon estomac décide de manifesté sa faim. Oui, décidément, ce soir serait mon soir et je me régalerai en ricanant contre ces Hybrides qui ne savent pas que je leur échappe depuis plus de 6 ans.

Étouffant un petit rire, je m'approche alors rapidement quand le commerçant à le dos tourné et attrape alors trois/quatre poissons que je mis dans un sac prévu à cet effet avant de me détourner rapidement pour commencer à m'enfuir en courant mais à ce moment-là je rentre dans quelqu'un avec violence et le temps que je comprenne ce qu'il se passait, je me retrouve au sol avec mes poissons volés serrés contre mon corps maigre qui résista assez mal au choc. Lâchant un petit geignement en m'insultant mentalement de tous les noms, je me dis que j'allais avoir de sacrés bleus qui allaient se formés à la suite de ça. Je me relève alors lentement avant de passé une main contre mes vêtements, les joues rouges de honte. Mon cœur s'était mit à battre la chamade tandis que petit à petit la peur s'insinuait partout en moi tel le venin du plus mortel des serpents. J'étais foutue et je savais très bien que je me ferai rattrapée dans tous les cas mais je pouvais toujours essayer.. Après tout, qui ne tente rien n'a rien et là il s'agissait de ma survie. Je ne devais pas me faire prendre. Du coup, regardant à peine la personne que j'avais renversé, je murmurai un petit:


- Désolée.

Puis, gardant la tête baissée, je me mis à marcher d'un pas rapide, espérant qu'il ne me retiendrait pas. Espérant que je pouvais m'en sortir. Espérant que je ne me ferai pas capturée. J'avais l'impression d'être une biche qui essayait de fuir le canon du chasseur et ce n'était pas bon pour moi. Pas du tout.
Alexia Carne
Alexia Carne

Fiche Perso
Sexualité :: Hétérosexuel
Âge: 25
En bref !:
♔ Humains Libres ♔
♔ Humains Libres ♔
Messages : 51
Date d'inscription : 13/09/2018
Age : 21
Localisation : Quelque part par là ?
Revenir en haut Aller en bas
La liberté est aussi éphémère que les rêves [PV Ian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vers la liberté... [Halloween]
» [UPTOBOX] Les Chalorts Et vive la liberté[DVDRiP]
» Toi aussi mon fils ?
» La liberté c'est comme un petit poney qui court dans un champ
» La liberté s’obtient par la destruction.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domination Hybride :: L'extérieur de la ville :: Le port-
Sauter vers: