Forum RPG + 18 ans Guerre d'espèce
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[event chat et souris] Marcher sur les ruines de la violence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le ghetto :: La décharge et les ruines
MessageSujet: [event chat et souris] Marcher sur les ruines de la violence [event chat et souris] Marcher sur les ruines de la violence EmptyJeu 11 Avr 2019 - 10:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Marcher sur les ruines de la violence.

« Le souvenir est le seul paradis dont nous ne puissions être expulsé. » F. Richter



Je n’étais pas à l’aise dans cet endroit, probablement à cause du calme et du recueillement. Si l’on peut dire ainsi. Les gens venaient pour rêver, explorer, se laisser aller. C’était un concept qui, s’il ne m’était pas totalement étranger, mais laissait toujours perplexe. Je ne comprenais pas pourquoi on venait ici pour regarder un plafond s’illuminer quand on pouvait simplement aller dehors la nuit et observer la même chose, naturellement. D’accord, avec moins de détails, mais... certaines choses devraient rester inconnues des gens. Si l’espace était aussi vaste, peut-être qu’il y avait une raison Et si nous étions si petits en comparaison, peut-être qu’on devrait simplement rester à nos places. Cela dit, il n’était pas question de ça en ce moment, et fort heureusement, un homme finit par me repérer, visiblement calme mais pas particulièrement heureux de mon errance.

Il m’indiqua un papier, pourtant mis en évidence et ouais, comment ne l’avais-je pas vu plus tôt ? Encore une fois, la question de comment tout cela avait été mis en place gratta quelque chose dans mon esprit, mais je ne demandai rien de plus, lisant simplement les quelques lignes avant de prendre une autre direction. Plus de violence, hein ? Vu l’endroit où nous étions, toute la ville pouvait être considérée comme endroit de violence. En fait, dans l’histoire de l’humanité, tout endroit existant avait son lot de violence, que cela soit en micro ou macrocosme. Et puis ça voulait tout dire aussi. Là où la violence était présente. Je n’aimais pas trop réfléchir. Enfin... Je n’aimais pas les devinettes, surtout. J’étais doué pour suivre les ordres, même si encore une foi, j’étais d’une sorte d’insolence dangereuse, autant pour moi que pour les autres.

Violence.
Hôpital ? Les gens subissant la violence allait par là. C’était une sorte de renouveau, on y allait, on en ressortait changé. Du même genre, il y avait le commissariat, mais pour une raison évidente, je n’étais pas pressé d’aller voir par là-bas. Le château avait dû, lui aussi être témoin de pas mal d’horreur, sans compter la fameuse salle de torture ou des oubliettes. Mouais. Donc, récapitulons, intérieur de la ville, moins d’eau et plus de violence. En supposant que tout cela soit vrai, ce qui n’était pas forcément le cas. Le marché noir peut-être, ou l’une des boutiques de ventes d’esclaves. Un centre de redressement ? Sauf qu’il était dit « était », ce qui rendait l’utilisation de l’endroit... Peu importe. Encore une fois, rien ne me disait que tout cela était vrai. Je secouai la tête, me dirigeant vers l’endroit le plus à même de dire qu’il y avait eu de la violence : les ruines. Si le changement était là, ça serait foutrement poétique. Après tout, pour construire quelque chose de nouveau, il fallait raser les fondations. Les ruines étaient déjà synonymes de changement, aussi.

Il me fallut un moment avant d’arriver à bon port, et... Et bien, c’était toujours aussi peu accueillant. On pouvait trouver pas mal de choses intéressantes ici, et leur offrir une nouvelle vie. C’était la décharge, les ruines, et pour m’y être déjà baladé, je savais que l’endroit n’était pas très sûr. J’y avais été durant la guerre, aussi. Je savais la violence qui avait eu court ici. Je secouai la tête, commençant mes recherches. Peut-être que si l’autre caché n’était pas présent, trouverais-je quelque chose d’intéressant pour moi-même.

@feat joueur Des petites notes ici
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alexandros Archeron

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 26 ans
En bref !:
♔ Perle Rare ♔
♔ Perle Rare ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 252
Date d'inscription : 19/01/2019
Localisation : Belgiqueu
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [event chat et souris] Marcher sur les ruines de la violence [event chat et souris] Marcher sur les ruines de la violence EmptyLun 15 Avr 2019 - 12:40

  ❝ Event du chat et la souris ❞[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Il paraît qu'ici, il y avait un beau et magnifique bâtiment. Personne ne semble savoir à quoi il servait, mais certaines personnes estimaient que c'était un château d'une époque révolue qui tombait en ruine. Ou alors une prison. Tout ce qui reste de cet endroit sont les débris. Et depuis qu'il a été transformé en une décharge, il est devenu difficile de trouver la moindre pierre qui lui appartenait. Tout est mélangé. Tout s'entasse dans un méli-mélo peu esthétique et peu stable. Dangereux, l'endroit a été fermé avec un cadenas, mais celui-ci a rendu l'âme sous une pince monseigneur. Depuis, la porte est restée ouverte et des personnes peu scrupuleuses ont décidé d'y entasser les objets dont ils ne se servent plus. Souvent des appareils cassés, des gadgets qui n'ont que l'utilité d'être mignon ou amusant et même parfois, quand on a de la chance, des choses qui sont encore en état de marche. C'est plus rare, mais ça peut arriver.

Ils sont rares les personnes qui viennent dans le coin. Surtout celles qui ne désire pas abandonner quelque choses ou trouver un objet utile qu'elles pourront modifier si besoin. Et malgré la chasse à "le changement", peu de chasseur ont franchir les murailles du coin. Trop dangereux pour eux. La plupart préfèrent souligner qu'il faudrait être fou pour se promener ici à moins d'avoir une excellente raison.

C'est pourquoi il est intelligent d'y venir. "le changement" aurait pu tester la valeur de ses chasseurs et s'y trouver. Pourtant, il n'y a rien qu'une feuille, accrochée fixement sur un poteau, bien visible depuis l'entré si on ose faire quelque pas à l'intérieur. Si l'individu le remarque, ce qu'il ne risque pas de manquer, il lui faudra s'en approcher et observer ce que explique le papier pour découvrir sa nouvelle destination.

"Toi qui te mets en dangereux en ces lieux, le changement t'attend ailleurs. Imagine un endroit où les bâtiments ont été reconstruit."

Un petit hochement de tête, et le revoilà parti. Tel un fantôme. Il déploie ses ailes et se laisse porter par le vent, une tâche plus importante semblant le tirer ailleurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pnj Event

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge: inconnu
En bref !:
~ PNJ - Event/histoire ~
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 21/04/2016
Localisation : Ici et là ... Qui sait où je me trouve ?
Revenir en haut Aller en bas
[event chat et souris] Marcher sur les ruines de la violence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Chat et Souris
» Le réveil du chat
» Les broderies au point compté de la souris
» Chat méchant
» Le chat qui n'existait pas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domination Hybride :: Le ghetto :: La décharge et les ruines-
Sauter vers: