Forum RPG + 18 ans Guerre d'espèce
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Quand le hasard fait bien les choses... [PV Ian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Les vieux faubourgs :: Magasins de proximité :: Boutique de fleurs "Fleurs & Nuances"
MessageSujet: Quand le hasard fait bien les choses... [PV Ian] Mar 27 Nov 2018 - 17:38






Quand le hasard fait bien les choses...


 


 Cela faisait plusieurs jours que j'avais rencontré Ian ce fameux soir. Entre temps, je n'avais pas eu le temps de m'ennuyer. J'avais dû préparé plusieurs concert donc un en particulier... Où je l'ai vu. Lui. Mon maître, Finn. Dans ce magasin, dans une cage en verre. M'a-t-il vu ? Sûrement vu les allers retours que j'ai dû faire devant sa cage. Désormais, je savais où il était et ce n'était qu'une question de temps avant que je n'aille le chercher. Avant, je devais préparer la maison pour sa venue ! Après avoir passé des heures à faire le ménage, j'avais décidé d'embellir un peu la demeure. Il y avais de nombreux vases magnifiques non utilisés dans la résidence, peut-être que les remplir de jolies fleurs donnerait une sorte de renouveau agréable à la décoration, sans trop changer le décor que nous avions connu toute notre enfance.

C'était décidé. J'allais chercher un fleuriste. J'avais cherché sur internet et avait vu non loin une boutique "Fleurs & Nuances" qui avait l'air fort sympathique. Elle était surtout facile à repérer et donc j'avais moins de risques de me perdre, ce qui était très important ! Après tout, je n'avais pas envie de perdre du temps à m'égarer pour la énième fois dans la ville...
Ainsi me dirigeais-je vers la boutique. Il y avait pas mal de soleil ce qui était contraignant, car je devais bien me couvrir malgré le fait qu'il ne faisait pas si froid que ça... Tout ça pour protéger ma peau. Avec une paire de lunette de soleils en plus, j'allais être difficile à reconnaître. Je n'aimais pas trop avoir à me cacher autant paradoxalement. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'y étais contrains et cela m'ennuyait. Mais bon, pas le choix. Ainsi équiper presque comme pour traverser le désert pour seulement quelques rayons, je me dirigeait lentement vers la boutique.
Je me retrouva face à un magasin plus grand que ce que j'aurais pu imaginer. Je n'étais pas encore entré que je pouvais presque sentir les odeurs de fleurs, un parfum fort agréable. Un sourire se dessinait alors sur mes lèvres, j'étais certain de trouver mon bonheur ici !

Par contre... Je ne pensais pas le trouver lui.

Je ne l'avais pas encore vu au moment où j'étais entré. Mon regard était happé par les diverses variétés de fleurs toutes plus belles les unes que les autres. Me baladant, je regardais et sentant distraitement les fleurs. Comme j'étais en intérieur, je pouvais retirer ma capuche et ouvrir un peu ma veste pour sentir un peu moins la chaleur. Par contre, pour voir correctement, je gardais mes lunettes. J'essayais de voir quelles fleurs choisir pour quelle pièce, me demandant ce qui pourrait le plus plaire à Finn, car c'était avant tout sa demeure. Au final, je me disais que faire faire une composition pour la pièce principale serait fort intéressant. Ainsi je commençais à me diriger vers l'accueil où je fus enfin confronté au vendeur.

" Euh... Bonjour... "

Commençais-je à dire timidement. M'avait-il reconnu ? Comment cela allait-il se passer après la façon dont nous nous étions quitté ? J'appréhendais un peu, mais j'affichais malgré tout un sourire. Après tout, si on excepte la gêne du baiser, Ian s'était avéré être gentil et m'avait sauvé. Mais il y avait toujours cette question qui était de savoir si lui m'avait reconnu. J'étais habillé bien différemment de la dernière fois et mes lunettes de soleil cachaient mes yeux mais aussi en partie mon tatouage dont on pouvait à peine distinguer quelques traits d'encre, mais il fallait sûrement regarder précisément ma joue pour le remarquer. A la limite, mes cheveux blancs pouvaient le mettre sur la voie ? Mais je n'étais pas le seul à avoir des cheveux blancs... Peut-être ma voix, si je n'avais pas parlé trop bas comme j'avais souvent tendance à le faire.




     
         ft. Nom Prénom

     (c) Melusa ~
     
Shiro Kiseki

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 19
En bref !:
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 146
Date d'inscription : 27/06/2018
Age : 20
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand le hasard fait bien les choses... [PV Ian] Lun 10 Déc 2018 - 19:59

Shiro
&
Ian
Quand le hasard fait bien les choses


Lorsqu'on poussait la porte de la boutique Fleurs et Nuances, on entrait alors dans un monde tellement différent, presque onirique et elfique.  L'endroit était baigné dans une aura de mysticisme, dans une ambiance olfactive où se mêlait odeurs de bois avec un subtil parfum de myrrhe, de santal et de jasmin. Le mobilier était raffiné tout comme la décoration.
Outre les différentes fleurs aussi bien basiques qu'exotiques, on pouvait voir des attrape-rêves attachés ci et là, une jolie moquette parcourant le sol, et pleins d'étagères sur lesquelles étaient entreposées toutes sortes de pots et flacons contenant des herbes et fleurs séchées, des racines et écorces de plantes, toutes sortes de pierres semi-précieuses. Il y avait également des statuettes d'argile, à l'image de créatures magiques.
A l'opposé du comptoir était installée une petite table ronde, entourée de deux fauteuils confortables. Un genre de petit salon, afin de faire patienter la clientèle, qu'elle ne soit pas obligé de rester debout à attendre leur tour. Sur la table étaient déposés un catalogue sur les différentes composition florale que proposait la boutique ainsi que les prix.

Y'avait pas à dire, la boutique détonnait franchement avec le Ian dealer qu'avait rencontré Shiro dans les bas fonds des quartiers.
Le jeune hybride lui-même était différent. Tout souriant, poli, séducteur et usant de son sex-appeal, non pas pour draguer sa clientèle mais pour la satisfaire et l'inviter à acheter plus.

Il venait de servir sa dernière cliente, qui était venue acheter un bouquet de roses et qui au final était repartie avec un énorme pot de lys, car Ian lui avait dit que sa beauté était aussi gracieuse que ces fleurs.
Il ne lui restait qu'une demi heure avant la fermeture, quand il entendit un petit bonjour timide.
Se retournant et délaissant le rangement des outils qui servaient à couper les tiges, il se retrouva nez à nez avec Shiro.

Sa première réaction fut de le détailler de bas en haut. Voir ainsi Shiro à la lumière du jour, et moins effrayé, lui donnait un tout autre charme.

- Tient donc ! je pensais pas que ma boutique aurait un jour l'honneur d’accueillir une star. Bonjour chaton.

Il finit de ranger ses outils dans les tiroirs, et vint à sa rencontre, contournant le comptoir.

- Que puis-je faire pour toi  ? me dis pas que tu es encore perdu.

Ou alors il était venu ici pour lui faire parler... avait-il un micro caché sur lui ? Shiro était il un appât des flics pour capturer Ian... tant d'interrogations qui se bousculaient dans la tête de la panthère des neiges, que ces prunelles azur, ne purent s'empêcher de dévisager longuement Shiro. Comme si entre félins, ils pouvaient communiquer par la pensée, le questionnant silencieusement sur le pourquoi de sa venue. Car pour notre hybride des neiges, la dernière fois, Shiro ne souhaitait plus le revoir. Alors pourquoi était-il là aujourd’hui, dans sa boutique ?
Ian James Golding

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge: 23
En bref !:
♔ Mâle Sadique & Pervers ♔
♔ Mâle Sadique & Pervers ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 130
Date d'inscription : 15/05/2018
Localisation : Ici
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand le hasard fait bien les choses... [PV Ian] Mar 11 Déc 2018 - 0:56






Quand le hasard fait bien les choses...


 


La surprise de trouver Ian en ce lieux refusait de partir, comme si je n'y croyais pas. Et, c'était un peu vrai. Cet endroit n'avait rien à voir avec le quartier effrayant dans lequel j'avais eu le malheur de me perdre et l'homme qui se tenait devant moi semblait presque moins intimident... Presque. Car, je n'oubliais pas tout ce qu'il s'était passé... Autant ce qui m'avait fait peur chez lui que ce qui avait fait virer mes joues à des teintes plus écarlates que mes yeux... Mais j'avais une dette envers lui et ça, je ne l'oubliais pas. Je pensais simplement ne jamais avoir l'occasion de le revoir, encore moins en un tel lieux. Je ne pu m'empêcher d'avoir quelques rougeurs quand il me surnomma "chaton", à la fois touché et vexé d'un tel surnom, je ne savais pas trop comment le prendre... En tout cas, il avait l'air plutôt souriant... Contournant le comptoir, il vint se mettre devant moi, me questionnant sur ce qui m'avait conduit ici tout en supposant que je m'étais encore égarer.

" Non, cette fois ci je sais où je suis... "

Répondis-je, un brin gêné par cette référence à mon pitoyable sens de l'orientation. Il ne m'avait rencontré qu'une fois et cela lui avait suffit à comprendre que c'était un de mes grands points faibles... Bon, il savait aussi que la bagarre n'était pas mon fort et que j'étais davantage doué pour m'enfuir et crier à l'aide... J'aurais préféré que les choses se passent autrement ce soir là.

" A vrai dire, je viens  chercher quelques ornements floraux pour décorer la... Hm... Ma demeure. "

Finissais-je par répondre en souriant. J'avais toujours du mal à définir la résidence comme m'appartenant... Encore plus maintenant que je savais que Finn n'était pas si loin et que j'allais lui permettre de récupérer son bien. Ses biens. Tout ce qui était à lui et que j'avais dû m'approprier pendant six ans allait enfin lui revenir.
Mais Ian n'avait pas à savoir tout cela et j'osais espérer qu'il ne posa pas de question sur ma légère hésitation. Dans le doute, il me fallait trouver de quoi détourner son attention et ce ne fut pas aussi dur que ce que j'aurais cru. En effet... Il y avait de quoi parler de sa présence en un tel lieu.

" En tout cas, je ne vous cache pas ma surprise... Je ne vous imaginais pas fleuriste. Sans vouloir vous vexer. "

Souriais-je, demeurant sympathique. Comme dit, j'avais une dette envers lui, puis, même s'il m'avait menacé, au final, il restait qu'il avait sauvé ma vie et m'avait raccompagner chez moi. Il aurait été plus qu'injuste que je me montre méprisant. De toute façon, un tel comportement n'était pas dans ma nature. Je ne pouvais pas m'empêcher de sourire à tout le monde et il ne faisait pas exception. En dehors de tout cela, il s'était avérer être une personne sympathique, du moins il m'avait semblé... Jetant un petit coup d’œil autour de moi, je reprenais doucement la parole.

" En tout cas vous pourriez peut-être me porter conseil. "

Disais-je, sans perdre mon sourire, tout en reportant mon regard sur lui. Je sentais que je n'allais pas me faire à sa présence comme vendeur ici avant un long moment... Et je demeurais surpris du hasard étrange qui me faisait le rencontrer... Pourquoi ici ? Pourquoi maintenant ?




     
         ft. Ian James Golding

     (c) Melusa ~
     
Shiro Kiseki

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 19
En bref !:
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 146
Date d'inscription : 27/06/2018
Age : 20
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand le hasard fait bien les choses... [PV Ian] Dim 16 Déc 2018 - 14:02

Shiro
&
Ian
Quand le hasard fait bien les choses


- Des ornements floraux ? Répéta t-il d'un air dubitatif tout un arquant un de ses sourcils. Shiro était-il vraiment là pour ça ? et pourquoi sa boutique de fleurs en particulier ?

Il se surprit à rêvasser, se disant que son humble magasin de fleurs avaient à présent une petite réputation même chez les stars du show-biz. Il préféra ne pas poser la question à Shiro, craignant se foutre la honte. Lui, le grand et terrible Ian qui se souciait de la réputation et de la pub de sa boutique.

- Ah bon ? et tu me voyais en quoi d'autres ? tu pensais que j'étais le genre à traîner dans les rues tous les soirs.

Trop tard, il était vexé. Un bref moment de silence s’installa pendant lequel les yeux du chat parcourait chaque plante de la boutique.

- Cela dépend pour quelle occasion tu veux des fleurs. Car chacune d'elles à son langage.

Il lui fit signe de le suivre, amenant Shiro vers les pots d'orchidées.

- Es-tu allergique à des fleurs ? leurs parfums, t'incommode ou pas ? Je peux te proposer des plantes en pot où tu devras t'en occuper, de l'eau et tout ce qui s'en suit, ou sinon une composition florale. Mais, réaliser un bouquet de fleurs ce n’est pas seulement rassembler dans un vase plein de tiges avec des pétales au bout. Car je le dirais jamais assez à mes clients, les couleurs sont très importantes dans la composition d’un bouquet de fleurs, ainsi que le thème, ce que tu veux transmettre comme message, à toi même  ou à quelqu'un. Ian semblait passionné par le sujet, il en parlait comme un vrai fan, des petites étincelles dans ses prunelles bleues, comme un gamin. Le choix des fleurs va donc varier selon tout ces critères...

Il cessa tout à coup de parler, se rendant compte qu'il s'était laissé emporté une fois de plus avec Shiro, et qu'il avait laissé tomber son masque. Il toussota, reprenant aussitôt sa froideur et son sarcasme habituel.

- Et cesse de me vouvoyer Shiro, on a pas une si grande différence d’âge toi et moi, j'ai l’impression d'être un vioc quand tu me vouvoies, si tu recommences à le faire, je t’embrasse... comme l'autre soir.

Un sourire ironique ourla ses fines lèvres. Le voilà qu était redevenu comme avant.
Et il s'amusait toujours autant à taquiner le jeune homme.

Ian James Golding

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge: 23
En bref !:
♔ Mâle Sadique & Pervers ♔
♔ Mâle Sadique & Pervers ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 130
Date d'inscription : 15/05/2018
Localisation : Ici
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand le hasard fait bien les choses... [PV Ian] Ven 21 Déc 2018 - 19:45






Quand le hasard fait bien les choses...


 


Il semblait tout aussi surpris que je me trouva là... Quand il répéta l'objet de ma demande d'un air dubitatif, je me demandais si cela était assez clair... Peut-être n'étais-je pas assez précis. En fait, c'était flou pour moi-même... Tout ce que je voulais, c'était embellir un peu la maison à l'occasion du retour de Finn... Mais je ne pouvais pas expliquer que je faisais cela pour faire plaisir à ce lui que tout le monde verrait comme étant mon "esclave"... J'allais devoir déformée un peu la réalité ...

" Ces fleurs seraient... Hm, pour embellir la maison pour la venue d'un... Invité un peu spécial... "

C'était un moyen assez détourné de parler de mon maître... J'étais peut-être un peu trop hésitant ? Le vendeur allait sûrement s'imaginer des choses ... Mais au fond, tant qu'il ne posait pas trop de questions, cela m'allait qu'il se fasse des idées. Tant qu'il ne comprenait pas qu'il s'agissait d'un humain, je savais que cela pouvait être très mal vu d'accorder autant d'importance à ces derniers... Et je connaissait le Ian en colère, alors, je ne voulais surtout pas le réveiller !

J'étais déjà un peu nerveux de revoir Ian... Alors, quand il me demanda dans quoi je le voyais plutôt que fleuriste, je me senti coupable et gêné. En soit, il avait raison... Je l'avais rencontré dans un quartier sombre où après avoir essayé de me vendre de la drogue puis de me tuer il m'avait invité dans un bar effrayant... Je ne pu m'empêcher de lui en vouloir de se vexer ainsi du fait que j'ai l'image qu'il renvoie de lui-même, avant de culpabiliser pour cette pensée et de me dire qu'au fond, c'était de ma faute et que je l'avais jugé... En tout cas, je ne pu que bégayer des excuses hésitantes, plein de gêne.
Heureusement, il passa à autre chose, m'invitant à le suivre en me parlant avec un professionnalisme et une passion qui surent me surprendre. Je suivais, silencieux, attentif, impressionné. Je n'avais absolument pas pensé à tous ses détails... Comme au fait que les parfums trop fort pourraient me gêner... Pour le reste, je m'étais bien sûr préparé à devoir entretenir les compositions, m'occupant déjà comme possible du jardin de la résidence, ce qui n'était pas de tout repos, surtout au vu de la grande contrainte qui était d'éviter le soleil...

" Il ne me semble pas avoir d'allergies, mais c'est vrai que les fleurs un peu trop odorantes me gênent un peu et me font éternuer ... "

A peine eus-je dis ses mots que j'éternuais en passant à côté de fleurs. J'eu un petit soupire, exaspéré par moi-même. Au moins, jusque là, les odeurs ne m'avaient pas trop déranger. L'endroit était plutôt bien fichu quand même.

" J'imaginais des fleurs qui s'accordent au décor de la maison, et pourquoi pas un petit arbuste pour le salon ? Vous voyez ce que je veux dire ? "

Bien sûr, je savais que Ian n'était et n'irait peut-être jamais chez moi... Alors j'avais pris en photo l'intérieur de la maison... Avant de me dire que c'était peut-être risqué de montrer tant de richesse qui ne m'appartenait pas... J'avais donc juste préparé des petites fiches avec les couleurs dominantes de chaque pièce pour bien accorder les fleurs. Ce n'était pas une méfiance envers Ian en particulier pour le coup -dans la mesure où je ne savais pas que je le croiserais-, mais davantage car je ne voulais pas montrer l'intérieur de la résidence à n'importe qui. J'aurais eu l'air de me vanter aussi et cela m'aurait gêné qu'on me pense comme ça...
Pour l'instant je ne montrais pas les fiches de couleurs, attendant qu'on aborde ce sujet. Mais je les avait bien sur moi.

Alors que je suivais le vendeur un peu effrayant, ce dernier sembla avoir comme une révélation. Il s'arrêta et se tourna vers moi, me surprenant. Qu'allait-il me dire ? A peine me posais-je la question qu'il m'ordonna presque d'arrêter de le vouvoyer me menaçant... De m'embrasser ! Le fait qu'il fit référence au fait que cela s'était déjà produit me fit devenir aussi rouge que les roses que j'avais pu voir à l'entrée, et comme par réflexe, je regardais autour de moi pour m'assurer que personne n'avait entendu avant de le regarder.

" D-... D'accord... ! Je tâcherais de m'en souvenir.... "

Bégayais-je légèrement, ne sachant plus trop où me mettre... Cette capacité qu'il avait désormais, ce pouvoir entre ses mains, de pouvoir ainsi me gêner... Ce n'était pas très arrangeant... Ian semblait avoir compris comment je fonctionnais et qu'il pouvait aisément débloquer ce type de réaction de ma part. Toujours gêné, j'optais pour la fuite du sujet, passant par un autre, afin de détourner son attention.

" Euh du coup... Les fleurs, euh vous.. Tu as des choses à me proposer ? "

Il n'allait quand même pas inclure ce petit lapsus dans sa "menace"... Car je risquais d'en avoir beaucoup au début... Ainsi, je le regardais, un peu nerveux, attendant sa réponse et redoutant sa potentielle "punition" ... Tout en priant pour que, avec un peu de chance... Sur un malentendu... Il n'ai même pas remarqué ma petite erreur.



     
         ft. Ian James Golding

     (c) Melusa ~
     
Shiro Kiseki

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 19
En bref !:
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 146
Date d'inscription : 27/06/2018
Age : 20
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand le hasard fait bien les choses... [PV Ian] Sam 5 Jan 2019 - 23:28

Shiro
&
Ian
Quand le hasard fait bien les choses


Ian avait eu raison de parler des incommodités que pouvaient provoquer les fleurs.
Bien souvent les clients étaient tellement séduits par leur beauté et leur envie d'en posséder chez eux, quil s en oubliait le principal : leur allergie et les parfums enivrants de certaines plantes.

L'éternuement de Shiro le fit sourire, même quand le neko faisait ce geste si banal, il était si mignon, que Ian mourait presque d'envie de le prendre dans ses bras.
Mais secouant sa tête, il chassa bien vite cette vision absurde de son esprit.

- Je vois ce que tu veux dire, mais... j'ai dû mal à visualiser ton salon. Tua s une photo de la pièce en question ?

Ce ne serait pas la première fois pour Ian, qu'il aide un client à choisir des fleurs en fonction d'une photo.
Mais une fois encore, il lui semblait que Shiro n'avait pas confiance en lui. Et face au neko, il était sur le point de lui dire ce qu'il en était vraiment, qu'il n'était pas ce genre de petite frappe qui cambriole les maisons, mais Ian laissa tomber une fois de plus. Pourquoi se justifier, surtout que ce n'était pas son genre, et qu'en réalité il se fichait pas mal de l'opinion des autres à son sujet. Ce jeune Shiro avait le don de lui donner des migraines.

- Ah ! t'as de la chance car tu allais la recevoir ta punition, chaton.

Le petit lapsus de Shiro n'était pas tombé dans l’oreille d 'un sourd, mais pour une fois, Ian se contenta juste d'une boutade, sans vraiment joindre l'action aux paroles. Le voilà qui était devenu sage tout à coup.

- Comme je sais que tu es très musique asiatique, je me suis dit que ce serait pas mal d'aller dans ce sens, avec ce qui te représente, la plante ne sera qu'une continuité de ta personnalité.

Il leva sa main et ébouriffa les cheveux de Shiro, comme s'il s'agissait d'un gamin, puis il lui gratta une de ses oreilles, sachant que les félins tout comme lui, adorait ça, pour ensuite venir caresser sa joue. Il retira sa main, lorsque ses doigts furent au contact de la peau de Shiro, comme s'il venait de recevoir une brûlure imaginaire, il ajouta aussitôt :

- Suis, moi.

Le faisant signe de le suivre, Ian le conduisit vers une partie de la boutique dont la température avoisinait les  20°C environ, et dont les rayons du soleil étaient filtrés afin qu'il soient doux  tout en gardant une douce chaleur.
Sur des étagères étaient posés des petits arbustes, plantés dans des pots en terre cuite ou céramique.

- Je suppose que tu connais les bonsaï. Certains ne sont pas que des feuilles, il y aussi ceux qui ont des fruits et des fleurs. De plus leur parfum est discret. Et puis, ils sont mignons, représentant à la fois la force et la beauté.

Ian prit un des bonsaï et le montra à Shiro.



- C'est  une Azalée de 14 cm de haut.
Par contre, ça demande beaucoup d'entretien. Tu devras tailler les feuilles, les racines, faire le rempotage, sans compter l'arrosage. Mais pour certains de mes clients, le fait de s'occuper d'un bonsaï, ce n'est pas une contrainte. Bien au contraire ils me confient que ça leur apporte un peu de calme dans leur vie, un moment zen lorsqu'il s'occupe de cette petite plante.
Par exemple si t'as eu une mauvaise semaine,  tu peux tout oublier rien qu'en en te concentrant sur le bien être de cette plante. Tu peux aussi lui parler, les plantes sont vivantes, elles ne peuvent pas répondre, mais elles ressentent tout.
Et puis, avec chaque bonsaï je fournis un mode d'emploi.


Laissant un bref silence s'installer, il attendit la décision du neko, profitant pour le mater de ses prunelles bleues, le déshabillant presque du regard.

- Tu as quelqu'un dans ta vie, il me semble, non ? Demanda t-il tout à coup.

Ian James Golding

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge: 23
En bref !:
♔ Mâle Sadique & Pervers ♔
♔ Mâle Sadique & Pervers ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 130
Date d'inscription : 15/05/2018
Localisation : Ici
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand le hasard fait bien les choses... [PV Ian]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Quand le hasard fait bien les choses... [PV Ian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙
» Le hasard fait bien les choses...| Conrad
» [RP] Le hasard fait bien les choses...
» Le hasard fait bien les choses ! [Ludmila Parker]
» Le hasard fait bien les choses ! [PV Elisan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domination Hybride :: Les vieux faubourgs :: Magasins de proximité :: Boutique de fleurs "Fleurs & Nuances"-
Sauter vers: