Forum RPG + 18 ans Guerre d'espèce
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un serpent chez une panthère (feat Benedikt Taylor)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Les vieux faubourgs :: Magasins de proximité :: Boutique de fleurs "Fleurs & Nuances" :: Loft de Ian James Golding
MessageSujet: Un serpent chez une panthère (feat Benedikt Taylor) Lun 5 Nov 2018 - 23:13

Un serpent chez une panthère
(Feat Benedikt Taylor)


Chez Ian~



Après avoir payé le vendeur qui paraissait tellement aux anges et soulagé d'avoir vendu le serpent albinos, Ian ramena Benedikt avec lui. Jetant un regard au collier et à la chaîne, il posa par la suite ses prunelles bleues sur le serpent, et finit par lui donner tout cet attirail.
Il n'en voyait pas l'utilité.... pour l'instant en tout cas.
Ils quittèrent par la suite le Marché noir se rendant au loft.


Ian gara sa voiture en face d'un bâtiment en brique assez vieillot, de grandes baies vitrées au style vintage.
Après avoir fait sortir Benedikt de la voiture, ils lui fit signe de le suivre et ils empruntèrent une porte, qui donnait dans les coulisses du magasin de fleurs. Car celui-ci se trouvait juste en bas du loft dans lequel vivait Ian. Un avantage que d'avoir son lieu de travail tout près.
Puis ils montèrent un escalier en colimaçon, donnant sur une porte blindée.
Ian plongea sa main dans une des poches de sa veste et sortit une clé. Il ouvrit la porte et invita Benedikt à entrer.

L'intérieur était sobre, avec des meubles et tout un équipement moderne.
Une mezzanine qui menait à une salle de bain et à une chambre. Et enfin un balcon
avec vue sur la ville.
Ian posa son trousseau de clé sur la table du salon, dans une coupe en verre, et enleva son manteau et son écharpe, qu'il laissa dans le canapé, dans lequel roupillait un chat de gouttière, qui répondait au doux nom de Kitty.

Le loft était assez grand pour une seule personne et étonnamment clean, le sol était en parquet, une grande étagère qui était imposante autant par sa taille et par le nombre de livres, prenait tout un pan de mur.
La cuisine n'était pas très loin, dans la même pièce, elle fondait dans le décor.

" Fais comme chez toi"
lâcha t-il d'une voix monocorde.

Il se rendit dans la partie cuisine, ouvrant un des placards du haut, et se prit un bourbon, ainsi qu'un verre, qu'il remplit de moitié, et avala une gorgée de sa boisson favorite.

Kitty se leva, s'étira paresseusement et sautant du canapé, de sa démarche féline, elle monta sur le comptoir de la cuisine et miaula, saluant son maître, qui était parti bien tôt mais qui avait oublié de lui donner ses croquettes.
Ian qui avait comprit au son de la voix de Kitty qu'elle réclamait à manger, il s'empressa donc de lui donner ses croquettes, remplissant sa gamelle.
Puis s'approchant de Benedikt, il ajouta :

"Ma chambre est en haut, on dormira ensemble si tu n'y vois pas d'inconvénients. Je n'ai pas d'autre chambre, à moins que tu préfères le canapé, mais il n'est pas très confortable et Kitty aime y faire ses griffes et dormir. La salle de bain est aussi à l'étage."

Il laissa Benedikt inspecter l'endroit et prendre ses marques.

Code by Wiise
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: 23
En bref !:
♔ Mâle Sadique & Pervers ♔
♔ Mâle Sadique & Pervers ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 15/05/2018
Localisation : Ici
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un serpent chez une panthère (feat Benedikt Taylor) Mar 6 Nov 2018 - 14:16
un serpent chez une panthère

Benedikt Taylor x Ian James Golding

“Comme la vie peut-être drôle parfois… n’est-ce pas Benedikt ? c’est grâce à moi qu’il t’adopte ! Ne l’oublie pas ! C’EST MOI QUI T’ES SORTIS DE LA !”

Tu mourrais d’envie de lui hurler de la fermer… Tu voulais te tenir la tête et hurler que tu te fichais de ce qu’elle disait… d’ailleurs . Est-ce une femme ou un homme qui te parle Benedikt ? Cette voix… Est-elle féminine ou masculine… ? Elle ressemblait tellement à la voix de ta mère… peut-être que tu n'étais pas schizophrène mais seulement hanter par le souvenir de ton horrible mère… Celle qui ne t’avait jamais considérée comme son fils mais comme une source d’ennuis perpétuels… Celle qui n’avait jamais eu un sourire à ton égard… Même à sa mort elle ne t’avait pas adressé un regard ou même un sourire… Tu l’avais regardé mort comme elle le méritait à tes yeux… Peut-être que tu etais hanter par cette femme qui ne souhaitait que ta mort… 


En pensant à cela ton regard était vide… Attendant qu’on te passe ce collier de cuire… Mais l’homme que tu allais sans doute devoir appeler maître à présent se contenta de te mettre l’attirail dans les mains, il ne devait pas en trouver la quelconque utilité pour le moment en tout cas et il se mit à marcher. Direction sa voiture, une fois celle-ci déverrouillé, tu allas t’asseoir à la place passagère… t’attachant avant de regarder dehors… Le voyage ne fut ni long ni rapide… Mais par contre niveau discutait c’est vite réglé… un silence complet c'était installer. Une fois garé, tu repris les colliers et la laisse que tu avais posée sur tes genoux pour quitter l’engin roulant. 


Rapidement, tu levas les yeux vers le bâtiment au style vintage, en brique et à première vue étant un vieil immeuble mais très beau. Rapidement, la panthère te fils signe de le suivre, passant par l’arrière-boutique d’une boutique de fleurs, comprenant aisément que c’est ici que tu allais travailler à sa demande. Une fois les escaliers montés, le brun ouvrit la porte à l’aide d’une petite clé, tu entras alors pour découvrir un appartement moderne et lumineux. Te disant de faire comme chez toi, tu allas poser le collier et la laisse sur le canapé, ne sachant pas vraiment ou les ranger. 


Tout était impeccable, pas de poussière, pas de bazar… Mais ce qui t’interpella en premier… Ce fut la bibliothèque. Tu t’approchas rapidement du nombre incalculable de livres, regardant les titres des bouquins… tu adorais lire ! C’est quelque chose que tu avais toujours aimé faire… Tu aimais écrire aussi mais ça personne ne le savait… Car tu le faisais en cachette. C’est Hibiki qui t’avait appris à lire, il avait réussi à chiper plusieurs livres à son ancien maître vu qu’il aimait lire lui aussi. Doucement, tu sentis la panthère s’approcher de toi après avoir donné à manger au chat que tu avais vu juste avant… Tu avais comme la sensation que tu allais avoir du mal à t’entendre avec lui… Une intuition de serpent… Doucement l’homme t’expliqua comment cela allait se passer, le fait de dormir avec lui te rassura un peu, tu avais horreur de la solitude ou même du noir complet… Donc s'il y avait quelqu’un même loin de toi dans un lit cela te rassurais. 


Puis il t’expliqua où se trouvaient les pièces, ainsi que le nom de son chat… et il avait osé dire que ton surnom était niais ? Nan quels mots il avait utilisés . Ringard et guimauve… Kitty ce n'est pas guimauve peut-être . Mais tu ne dis rien et te contentas de hocher la tête en regardant les livres avant de demander:
“Aurais-je le droit de lire ? Comment dois-je vous appeler ? Maître ? Ian ? Monsieur ? Et quelles sont les tâches qui me sont assignées ? Avez-vous faim ? Ai-je le droit de sortir à ma guise ? Quels sont mes horaires de travail ?”
Oui… Tu venais de l'assommer de questions ce qui allait soit fortement le saouler soit le faire rire… Tu ne savais pas trop… De plus tu avais posé toutes ces questions d’une voix sombre… monocorde… Sans aucune émotion… neutre quoi. Tu attendais ces réponses en le fixant de façon un peu malaisante… Toujours neutre, si on ne te demandait pas de sourire tu ne souriais pas … Enfin du moins quand tu ne connaissais pas la personne, cela risque de vite changer. 


avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: 18 ans
En bref !:
♔ Pet Docile ♔
♔ Pet Docile ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 91
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : A la boutique de fleur je suppose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un serpent chez une panthère (feat Benedikt Taylor) Jeu 8 Nov 2018 - 21:08

Un serpent chez une panthère
(Feat Benedikt Taylor)



Ian jeta un regard suspicieux vers Bene. C'était la première fois qu'il allait partager son loft et une partie de sa vie.
Généralement, ses coups d'un soir, il les ramenait pas chez lui, car Ian n'aimait pas s'attacher aux gens et encore moins les trouver dans son pieu au petit matin.
Ses amitiés étaient donc inexistantes et ses amours éphémères.

Un silence s'était installé entre eux, et  pendant qu'il prit la laisse et le collier un peu  trop vieux à son gout, afin de les foutre à la poubelle, son pet ouvrit enfin la bouche.
Or ce fut tout un lot de questions, qui en sortit.
Aussitôt en quelques grandes enjambées, il s'avança vers le serpent et posa sa main sur la bouche de Bene, pour le faire taire.
Il eu même peur de la retirer. Aussi, il le fit mais lentement.

" Il t'arrive de respirer parfois entre les mots ? Poussant un bref soupir, il reprit : Oui tu peux les lire, et appelle moi par mon prénom. Ton boulot à la boutique et à l'appart sera différent. Celui à la boutique, tu seras rémunéré, comme tout employé, mais celui fait ici, tu le seras pas, après tout tu y vis, c'est normal de se partager les tâches ménagère. Pour la cuisine, je sais pas cuisiner, je ne bouffe que des trucs rapides, mais si toi tu veux cuisiner pour toi, t''as qu'à le faire. Pour tes sorties, oui tu as le droit, mais que cela te donne pas des envies de t'enfuir. N'oublies pas ce que tu es. Il eut un malin plaisir à le lui rappeler : tu es mon esclave. Ian avait fait exprès de ne pas employé le mot "pet", bien que pour lui, ce n'était qu'n synonyme, qui voulait dire la même chose.

Revenant vers lui, Kitty se mit  à miauler, frottant sa tête contre la jambe de son maître avant de prendre à nouveau place dans le canapé.

Après avoir fini son verre de Bourbon Eagle, Ian appréciant sa riche palette d’arômes qui enchantait les papilles de notre hybride, dont les oreilles remuèrent légèrement. Ses notes gourmandes et suaves mélangeant fruits exotiques et céréales subjuguait toujours autant Ian, sans doute une des seules inventions humaines, qui les faisaient remonter dans son estime.
Puis, il fit signe à Bene de le suivre à la chambre, prenant le sac dans lequel il y avait les affaires du serpent. Il trouva d’ailleurs le sac bien léger.
Ils montèrent l’escalier, arrivant dans la pièce, où la décoration était dans des tons sombres. Rare était les touches de couleurs, à croire que ce loft reflétait l’humeur mélancolique de son propriétaire.

" Pour tes affaires, va falloir que tu trouves une place dans l'armoire, et je vais te libérer un tiroir de la commode, ça sera suffisant, non ? Ah ! et avant que j'oublie ce détail... ici c'est pas une maison close, donc tes plans culs c'est dehors. Et une dernière chose, la gentillesse ou la compassion ne fait pas parti de mon vocabulaire, j’espère seulement qu’en t’achetant,  tu vas bien me  servir.  Mais si je vois que tu ne me sers à rien… mes plantes ont justement besoin d’engrais, et ya pas meilleur qu’un cadavre pour les rendre encore plus vigoureuses et belles. lâcha t-il froidement. D'autres questions ? pose les, car tu n'auras peut être plus d’autres occasions."

Code by Wiise
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: 23
En bref !:
♔ Mâle Sadique & Pervers ♔
♔ Mâle Sadique & Pervers ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 15/05/2018
Localisation : Ici
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un serpent chez une panthère (feat Benedikt Taylor) Ven 9 Nov 2018 - 13:54
un serpent chez une panthère

Benedikt Taylor x Ian James Golding

Alors que tu venais clairement de l’inonder de question, la panthère arrive rapidement vers toi pour poser sa main sur ta bouche en soupirant… Te demandant s'il t’arrivait de respirer entre tes questions. Tu haussas simplement les épaules à cette question. On t’avait bien dit une fois que tu ne méritais pas de respirer… peut-être que c'était à cause de ça qui sait.


Tu fus intérieurement content qu’il t’autorise à lire les bouquins présents dans la bibliothèque. Tu retiens alors que tu devais l’appeler Ian, mais tu ne savais pas s'il fallait le tutoyer ou le vouvoyer. Tu lui demanderas après ce n’est pas bien grave. Quand il t’annonça que tu seras rémunéré pour ton boulot à la boutique de fleurs tu eus un petit sourire, content de pouvoir gagner ton propre argent, bon bien sur le travail à la maison n’est pas payé mais c'était compréhensif, tu étais son esclave et tu vivais sous son toit donc c'était normal. D’ailleurs il te rappela bien que tu étais SON esclave lorsqu’il t’annonça que tu pouvais librement sortir et mais si l’envie te prenait de t’enfuir tu allais sans doute le regretter… mais ce n'était pas ton attention


Tu le regardais boire son verre d’alcool qui avait l’air de fortement apprécier, ce qui ne sera jamais ton cas, tu es dégouté de l’alcool… Puis tes médicaments ne sont pas vraiment compatibles avec ça bien que tu l’ignores… Qui sait… un jour tu prendras peut-être ta première cuite qui bien sûr se finira mal… Ce serait trop facile sinon. Puis tu reportas ton regard sur ces bouquins qui clairement tu appelais… tu avais envie de lire, cela faisait longtemps que tu n’avais pas ouvert un livre. Mais alors que tu allais prendre un de ces livres, Ian te fit signe de le suivre, tu baissas la main et le suivi alors vers ce qui semble être la chambre.


Une pièce était de couleur froide… sobre… tout comme son propriétaire de ce que tu pouvais en voir… peut-être qu’avec le temps tu allais pouvoir creuser un peu la couche sombre et froide de l’homme-panthère. Tu sentais quelque chose d'étrange chez cet homme… comme une sorte de frustration… Nan ce n'est pas vraiment ça… Tu le fixais alors pour essayer de comprendre ce qui dégageait de l’hybride… Bon tu fus vite sortie de ton analyse aux paroles froides de l’homme. Tu hochas simplement la tête à ces menaces… Tu étais là pour obéir et tu le savais… Tu avais été brisé et tu savais que tu ne retrouverais sans doute jamais ta bonne humeur d’avant… Enfin… le monde est beaucoup de surprises.


Il te demanda par la suite si tu avais d'autres questions, tu en avais déjà une c’est sur à propos du vouvoiement et tu réfléchissais… Oserais-tu poser des questions indiscrètes ?

“Va Benedikt~ au pire du pire il te tuera si c’est trop indiscret~ ce n'est pas ce que tu veux ? crever…?”
Tu te retenais de hurler de colère aux paroles de cette femme dans ta tête et te tiens un peu la tête avant de demander:
Je dois vous vouvoyer ou tutoyer vu que je vous appelle par votre prénom . Pourquoi êtes-vous si renfermez ? Vous écoutez parler de vos problèmes fait partie de mes taches . Dois-je sourire ? Être neutre ? triste ?”
Oui… tu agissais presque comme un robot... Tu te devais de t’adapter à ce que ton maître voulais… tu voulais être le parfait petit esclaves que tout le monde allait lui envier. En attendant sa réponse, tu te remis à essayer de l’analyser en le fixant… Tu ne comprenais pas ce qu’il pouvait ressentir… peut-être qu’il ne ressentait rien tout simplement . Comme toi enfant ? Nan… en grandissant on apprend à aimer, détester, la compassion, la douceur etc.… mais certaine choisisse simplement de les mettre de côté… pour ne pas souffrir et simplement vivre en paix… mais souvent ces personnes sont froides et distantes avec les autres et tu commençais à comprendre que c'était le cas de ton maître. Vous n'étiez pas totalement différent après tout… Tu avais aussi décidé de mettre tes sentiments de côté… bien que ça allait être… compliqué avec le temps.

avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: 18 ans
En bref !:
♔ Pet Docile ♔
♔ Pet Docile ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 91
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : A la boutique de fleur je suppose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un serpent chez une panthère (feat Benedikt Taylor) Ven 9 Nov 2018 - 21:27

Un serpent chez une panthère
(Feat Benedikt Taylor)



Benedikt semblait ne pas moufter et même il acceptait les conditions.
Voilà un pet qui serait bien facile à vivre, pensa Ian, qui commença à retirer ses affaires d'un des tiroirs de la commode, afin que le serpent puisse ranger les siennes. Il faut dire qu'il n'avait pas grand chose dans ce tiroir, à part quelques tee-shirts et un jouet pour Kitty bien sur, enfin... un peu aussi pour lui.

" T'as qu'à me tutoyer, ce sera plus facile comme ça, on va pas se prendre la tête pour du vouvoiement. Lâcha t-il avec nonchalance sans même regarder son interlocuteur, puis vint le moment de cette étrange question. Ian releva ses yeux bleus vers lui, fronçant des sourcils. Je suis pas renfermé et j'ai aucun problème, okay ? Et si j'ai besoin d'un psy, c'est pas vers toi que j'irais, mister schizo. Il prit le reste de ses tee-shirts ainsi qu'une pelote de laine, pour les ranger dans un autre tiroir, sans même se soucier de replier ses habits, mais prenant soin de cacher sa pelote sous la masse de vêtements. Et s'avançant vers son pet, il reprit : tu peux commencer à ranger tes affaires, et va te doucher, tu pues. Son odorat de félin était toujours aussi aiguisé, c'était pour Ian un avantage comme un inconvénient. Et puisqu'on parle de casos, ta fameuse voix, c'est quoi ? genre un ptit démon qui te pousse à commettre des conneries ? C'est une voix féminine ? ou c’est la tienne, genre subconscient ? Elle a un nom ? Elle te pousse à faire quoi ? et là elle te parle ? elle te dit quoi ? "

Il venait de prendre un malin plaisir à renvoyer à Benedikt un lot de questions, comme il n'avait pas cessé de le faire depuis son arrivée. Un sourire en coin se dessina sur ses fines lèvres et il ajouta en plantant ses prunelles azur dans le siennes :

" Et moi, je dois aussi écouter tes problèmes, rire, pleurer ou baiser aussi ? Dois-je craindre un viol durant mon sommeil ? Parce que je sais pas encore si ta voix c'est le genre Jack l'éventreur ou mon ptit poney."

Code by Wiise
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: 23
En bref !:
♔ Mâle Sadique & Pervers ♔
♔ Mâle Sadique & Pervers ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 15/05/2018
Localisation : Ici
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un serpent chez une panthère (feat Benedikt Taylor) Ven 9 Nov 2018 - 22:46
un serpent chez une panthère

Benedikt Taylor x Ian James Golding

Tu regardais alors l’hybride commencer à ranger ces affaires dans un autre tiroir, remarquent rapidement un jouet pour félin ainsi qu’une pelote de laine, tu nota alors dans un coin de ta tête que cela pourrait t'être très utiles à l’avenir. Tu ne bougeais pas, regardant ensuite ton sac qui n'était pas très… fournis en affaire… une simple tenue de rechange et tes médicament -ainsi que les ordonance-... Rien de bien super intéressant, surtout que ta tenue de rechange était toute aussi miteuse que celle que tu portais actuellement. Il répondit rapidement à tes interrogation… Tutoiement, compris. Tu acquiesça ensuite à ces autre réponse, restant silencieux avant de commencer à ranger tes affaires, ce qui fut rapide.

Vint rapidement les question sur ta sois disant schizophrénie… Nan !! Tu ne l’étais pas !!! tu refusais de l’accepter. C'était ta conscience !! rien de plus !! rien de moins !! Tu ne le regarda pas avant de répondre simplement:<!-- DIALOGUE DROITE -->
“Comment dois-je m’habiller ? mes autres vêtement sont tout aussi miteux que ce que je porte ?”
Rien de plus… rien de moins que ta conscience, il n’y avait rien à dire la dessus. Tu tourna ensuite les talons en direction de la salle de bain sans un mots, n’ayant pas attendu la réponse de ton maître, tu savais qu’il allait insister énormément… Et ces dernière question te désespérais plus qu’autre chose.
“Aller bene~ cris lui se que tu pense~ vas y~ “
Une fois dans la salle de bain… tu souffla un bon coup avant de fermer la porte à clé et te déshabiller pour filer sous l’eau chaude de la douche… que cela faisait du bien… Tu pouvais enfin réfléchir seul et prendre un peu le temps de souffler… avoir l’air aussi parfait -aux yeux de certain- n'était pas chose aisé… Tu leva alors la tête pour qu’il soit entièrement sous l’eau, retenant ta respiration quelque seconde… te lavant bien partout… Pour la première fois depuis plus de six mois… tu prenais une VRAIE douche…

avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: 18 ans
En bref !:
♔ Pet Docile ♔
♔ Pet Docile ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 91
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : A la boutique de fleur je suppose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un serpent chez une panthère (feat Benedikt Taylor) Hier à 2:08

Un serpent chez une panthère
(Feat Benedikt Taylor)


Benedikt n'avait pas répondu à ses questions, alors que Ian avait joué le jeu en répondant aux siennes.
Il jeta un regard rempli de reproches vers le serpent, mais Ian ne pipa mot, le laissant lui poser une autre question. Comparée aux autres, celle-ci était beaucoup plus pertinente.

Prenant les affaires de son pet, il remarqua en effet que les habits de celui-ci n'étaient pas en bon état. Ils étaient déchirés ou tachés, trop vieux même ! De vrais loques. A croire que Bene avait gardé ça depuis des lustres.

Et sans même lui répondre, car Ian était un peu rancunier, il laissa le silence s’installer entre eux. Puis il se dirigea vers un des placards de la chambre, il fouilla, jetant quelques uns de ses vêtements sur la moquette d'un gris anthracite , et trouva enfin ce qu’il cherchait. Des habits de son ex conquête.
Ian n’était pas du genre à s’attarder longtemps avec la même personne, surtout quand celle-ci commence à devenir trop collante et à poser des questions sur ses sorties nocturnes et ses absences. Il avait donc mis à la porte le dernier qui avait osé trop s’immiscer dans sa vie, après  avoir rompu en bonne et due forme. Ian avait pour cela une tactique infaillible.

"J'ai des vêtements pour toi...."

Ian regarda autour de lui, et s’aperçut qu'il parlait tout  seul. Ce fut le bruit de  l'eau provenant de la salle de bain qui lui rappela qu'il avait dit à son pet de se laver.

Revenant aux vêtements, Ian se dit que son ex devait faire la même taille que le serpent. Il posa sur le lit des tee shirts, toujours aux couleurs sombres,  ainsi que deux jeans, c’est tout ce qui restait. Lui qui pensait les jeter à la poubelle  voilà que ça servirait à vêtir son pet. Et une fois que ce sera fait, il lui montrera la boutique de fleurs. Il était temps de former Benedikt à son nouveau métier.

Code by Wiise
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: 23
En bref !:
♔ Mâle Sadique & Pervers ♔
♔ Mâle Sadique & Pervers ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 15/05/2018
Localisation : Ici
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un serpent chez une panthère (feat Benedikt Taylor) Hier à 23:26
un serpent chez une panthère

Benedikt Taylor x Ian James Golding

La douche était bonne… Si bonne… parfaite… chaude mais sans trop l'être… Juste le temps qu’il faut… Une douche parfaite… En prenant cette douche d’ailleurs… tu ne savais pas trop pourquoi tu te remis à te souvenir de tes douche quand tu étais enfant… Avant que ta mère ne meurt et que tu sache te débrouiller… Elle te disait toujours d’un sec et méchant comment bouger pour te laver comme il faut… “LÈVE TES BRAS !” “BORDEL PLUS VITE” “TU ME SOUL BENEDIKT DÉBROUILLE TOI !!” … C’est ainsi qu’à l'âge de 5 ans… tu prenais deja tes douches seuls… prenant souvent ton temps et donc te faisant rouspeter pour avoir pris ton temps et gaspiller de l’eau que tu ne payais pas de ta poche.


Après avoir fais une bonne douche, sentant alors bon comme une fleurs fraîchement cueillie, tu te lâcha doucement, prenant le temps de sécher chaque parcelle de peau mouillé. Cet air … Neutre au visage tu te regardais dans la glace… Avant de porter ta main contre ta partie de visage brûler… Tu ne comprenais toujours pas comment elle était la… Tu ne t’en souvenais pas vraiment même si tu savais pertinemment que le feu t’effrayais plus que n’importe quoi.


Après avoir regarder ton corps si maigre qu’on pouvait voir tes côtes… tu pris une décision: Tu allais te mettre au sport et manger à ta faim à partir de maintenant !!! Tu allais te remettre en forme !! Tu te ferait beau pour te plaire à toi même car il faut dire que la… tu te trouve juste… hideux… maigre… les joues creusées… enfin bref… Moche quoi. Après tout ça, tu allas dans la chambre, nu comme un ver et regarda ton maître avant de regarder les vêtements, comprenant que c’est ce que tu devais porter…


Tu commença à enfiler un boxer un peu grand mais qui fera l’affaire, un jean un peu grand, donc préférable que tu mette une ceinture et une chemise à ta taille. Tu fini rapidement de t’habiller avant de regarder ton maître et demander:
“Et maintenant Ian ? Que dois-je faire ?”
on dirait littéralement… Un robot… Il va finir par t'appeler Android ou un nom débile du genre… Littéralement programmé pour t’occuper de ton maître, tu ne savais plus vraiment sourire, en tout cas plus autant qu’avant et de plus… quand une émotion apparaît elle est soit invisible… soit tu n’arrive pas à la gérer. C'était même assez souvent la seconde option à cause de cette maudite voix…


Tu attendais la réponse de ton maître alors que rapidement il te fit signe de le suivre… Tu savait ou vous alliez: à la boutique de fleurs. Ainsi il allait sans doute pouvoir t’apprendre le métier et tout ce que ça implique.

avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: 18 ans
En bref !:
♔ Pet Docile ♔
♔ Pet Docile ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 91
Date d'inscription : 24/10/2018
Localisation : A la boutique de fleur je suppose
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un serpent chez une panthère (feat Benedikt Taylor)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Un serpent chez une panthère (feat Benedikt Taylor)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Thème 5] Quand un Poussin devient Serpent (Mis)
» Convocation chez la CPE [ Feat Kelly ]
» [Combat Juillet 550] Serpent feat Dragon (Alvis)
» patrouille de griffe de panthère
» [TERMINE] Epilogue. ♪ (Taylor A. Lacey)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domination Hybride :: Les vieux faubourgs :: Magasins de proximité :: Boutique de fleurs "Fleurs & Nuances" :: Loft de Ian James Golding-
Sauter vers: