Forum RPG + 18 ans Guerre d'espèce
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

EVENT : La galère à trois - Kain Butler, Hak-kun Shô
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Les vieux faubourgs :: Les habitations standards :: Appartement d'Abigail Ritorujueru
MessageSujet: EVENT : La galère à trois - Kain Butler, Hak-kun Shô Mar 11 Sep 2018 - 17:50
Sur tout le long du chemin, Abigail restait bien loin de son "nouveau" pet. Elle ne lui adressa aucunement la parole, préférant éviter le plus possible de faire connaissance. Elle aurait voulu mourir plutôt que ça, hélas, le destin en avait décidé autrement en l'installant dans SON appartement. Pourquoi était-il donc tombé sur elle ? Pourquoi ne pouvait-il pas allez chez un autre hybride plus, ou moins, chiant qu'elle ? Elle ne le savait pas. Quelqu'un devait vouloir la punir de tous ces moments à rabaisser les humains, à les critiquer de bon à rien.

Ouvrant la porte avec ses clés, Abigail laissa l'humain entrer avant de faire de même. Elle posa son sac et sa veste contre le porte-manteau avant de d'appeler d'un voix forte :

- Petite Chose? Nous avons un... pensionnaire d'un mois. Est-ce que tu peux venir quelques minutes ?

Il devait s'occuper à dessiner, peindre ou quelque chose dans le genre. Elle aimait le laisser s'occuper le plus possible. Elle ne lui avait pas encore trouvé de métier approprié pour lui, mais il fallait qu'il s'adapte d'abord à sa nouvelle vie dans cet appartement. Heureusement, depuis qu'elle l'avait eut, Petite Chose lui comblait de joie. Il était adorable et l'observer faire la cuisine alors qu'ils étaient aussi nuls l'un que l'autre avait été très amusant. Ses palais s'en plaignaient encore mais elle préférait les oublier que de réprimander Petite Chose. Il apprendrait, c'est tout.

Abigail se tourna vers l'humain et le jugea de haut en bas. Il l'était plus qu'elle, mais en même temps, la plupart des femmes et hommes l'étaient... Ses yeux vairons l'étonnaient toujours autant, mais elle n'allait pas dire qu'elle les aimait. Il restait humain, ne l'oublions pas.

- Tu peux mettre ton manteau là. Je te présenterais ta chambre après que j'ai réglé quelques affaires avec Petite Chose avant.

Une forme obscure apparaît derrière l'humain et Abigail fronça les sourcils. Kichō était de retourne pour la narguer, mais elle était maintenant habituée à ses critiques, ne lui faisant presque plus ni froid ni chaud.

*Encore un, mère ? Quand vas-tu enfin arrêter de te voiler la face? Tu dois les éliminer avant qu'il ne soit trop tard!*
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: 32 ans
En bref !:
♕ Femelle Sadique & Perverse ♕
♕ Femelle Sadique & Perverse ♕
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 219
Date d'inscription : 03/04/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EVENT : La galère à trois - Kain Butler, Hak-kun Shô Dim 23 Sep 2018 - 8:52


 
« Event »


 
Event

Il marche. Son corps se déplace, bouge, ses pieds avancent, son déplacement est fluide et correcte. Son esprit est pourtant ailleurs. Tel un automate, tel un robot, il laisse ses pas le guider pendant qu'il est perdu dans ses questions, dans ses craintes et angoisses. Il a peur. Il crève de trouille, lui qui tente de ne rien en montrer. Son assurance, son irritation n'était que passagère, présente pour une seule plainte avant de filer, la queue entre les jambes. En observant l'hybride qu'il suit, un petit mètre derrière elle, comme on lui a appris à le faire, il se rend compte qu'il ne sait rien d'elle. Elle pourrait être une psychopathe, une personne qui hait tellement les humains qu'elle s'amuse à les récupérer dans la rue pour les découper en petits morceaux dans sa cave. Ou alors elle ne s'occupera aucunement de lui, ne le nourrirait qu'une fois de temps en temps, l'oublierait le reste du temps pour bosser. Dans quoi travaille-t-elle ? Bureaucrate ? Mannequin ? Photographe ? Écrivaine ? Il n'en sait rien et ça le stresse !

Devant l'appartement, il manque un petit arrêt. Un appartement. Il fronce les sourcils et abaisse les choix de travail, de la richesse de la jeune femme. Son air hautain lui a laissé l'impression de posséder beaucoup, mais l'endroit efface cette idée. Il reprend sa marche, les bras derrière le dos, la tête haute, cherchant à ne pas avoir l'air affecté par le lieu. Il a toujours vécu dans de petits palaces. Des villas, une sorte de château, des grands manoirs. Il a l'habitude du luxe, pas de cette... Chose. Il ne trouve pas les mots. Il se sent obligé d'être légèrement vexé d'avoir été mis entre les mains d'une femme fauchée, mais... Il se rappelle qu'en temps qu'humain, il n'a pas son mot à dire. Il soupire donc intérieurement en pénétrant dans l'appartement.

Avant de se figer à demi. C'est encore pire que ce qu'il avait cru. Il déglutie, observe un peu la pièce, interdit sur la manière de réagir. Il se fige, tendu, alors qu'elle semble appeler quelqu'un. Petite chose. Qu'est-ce que sait ? Un enfant ? Un humain ? Un animal ? Comment peut-on appeler quelqu'un Petite chose ? Il la trouve odieuse, mais se rappelle comment Kai, lui, le traitait quand il l'a acheté. Il en frémit un peu.

Il retire doucement ses chaussures, l'oeil aux aguets, note une certaine présente de plante verte plutôt agréable, mais rien de chic ou de vraiment raffiné. Il devra s'en habituer. Sa nouvelle maîtresse se tourne vers lui, l'observe de haut en bas, et il se crispe, s'oblige à rester droit et fier alors qu'il n'a qu'une envie : se ratatiner sous son oeil d'aigle. Quand elle parle de manteau, il tourne légèrement la tête vers la chose qui lui servait de porte manteau et grimace un peu en remarquant quand ses mains sont vides. Il n'a pas pris de sacs ou de valises pour son séjour d'un mois. Il se maudit intérieurement, se traite de tous les noms avant de finir par poser la question qui lui brûle les lèvres depuis qu'elle a prononcé le surnoms :

- Qui est Petite Chose ?
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge: 25 ans
En bref !:
♔ Pet Indressable ♔
♔ Pet Indressable ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 298
Date d'inscription : 28/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EVENT : La galère à trois - Kain Butler, Hak-kun Shô Dim 14 Oct 2018 - 17:45


 
Event : La galère à 3



Assit en tailleur sur le lit, je dessinais. Ma maîtresse avait eu la gentillesse de me fournir du matériel, ce pour quoi je lui était très reconnaissant. J'utilisais mon art comme une forme de thérapie, dessinant mes cauchemars, mais aussi mes rêves, car je commençais à m'autoriser à en avoir. Il semblait que Abigail ne s'opposait ni au fait que j'espère, ni au fait que j'ai des pensées positives. Alors, je le laissais transparaître dans mes œuvres. La journée m'avait semblé prête à être normale, comme les autres. Je m'étais levé en sursaut, comme toujours. Constatant de l'absence de l'hybride, j'avais fais un peu de ménage et grignoté une tartine avant de monter pour m'occuper ainsi, par l'art. J'étais loin de penser qu'il y aurait du changement et encore moins un ... Si soudain.

La voix d'Abigail retentissait, m'appelant par cet étrange surnom auquel je m'étais habitué depuis. S'il pouvait comme une sorte d'insulte, je ne le prenais pas mal. C'était plus affectueux que les surnoms que l'on avait pu me donné par le passer. Je posais donc tout ce que j'étais en train de faire et descendait, surpris de constater qu'elle n'était pas seule. Je m'avançais donc tandis qu'elle expliquait qu'il allait vivre avec nous pendant un mois. Qui était-il ? Aussi un humain ?

" Bonjour... Je m'appelle Hak-kun, enchanté... "

Je ne pouvais m'empêché d'être nerveux. Que ce fut avec les humains ou les hybrides, je n'avais jamais eu de bons rapport avec qui que ce soit. Les gens avaient une tendance folle à me vouloir du mal et j'avais considéré cela comme normal. Mais Abigail était toujours non prononcée sur ce sujet... Elle semblait chercher à lutter contre cette attitude néfaste envers ma personne, comme si elle ne voulait pas céder là où tout ceux avant elle l'avaient fait. Mais lui, je ne savais pas ce qu'il allait en être.
J'attendais qu'il se présente et que ma maîtresse ne m'explique un peu plus ce qu'il allait se passer à partir de maintenant. Ma nervosité était toujours là. J'avais l'air si misérable à côté de lui, petit, chétif et craintif, avec toujours ces affreuses cernes sous mes yeux. Il était plutôt grand et avait l'air bien portant physiquement, du moins ce fut l'impression que j'avais, au fond, je ne pouvais pas savoir avec certitude s'il n'avait pas lui aussi d'horribles cicatrices. Au fond, je ne voulais pas savoir. Je me sentais toujours mal quand j'apprenais que je n'était pas le seul à avoir souffert, comme s'il fallait absolument que ce ne soit que moi. Je préférais savoir que les autre allaient bien, même s'ils me faisaient peur. Je n'étais pas toujours très logique.

Le temps que les explications arrivent, je ne pouvais pas m'empêcher de me poser pleins de questions. Où allait-il dormir ? Dans la même pièce que moi ? Comment cela allait-il se passer ? Supporterait-il ma cuisine maladroite ? Ou ma seule présence dans le même périmètre que lui ? Je ne pouvais pas savoir tout cela à l'avance et cela me rendait nerveux. Mais j'étais si facilement sujet au stress que c'était loin d'être une surprise. Ce qui m'embarrassait le plus c'était le fait que cela devait sûrement se voir dans mon regard. J'étais trop expressif... Et surtout, j'aurais dû sourire. Souris... Je n'arrivais toujours pas à me forcer.

HRP:
 







 Mellusa ~


avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 22 ans
En bref !:
♔ Pet Docile ♔
♔ Pet Docile ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2018
Age : 20
Localisation : Devant mon pc o/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EVENT : La galère à trois - Kain Butler, Hak-kun Shô Mar 23 Oct 2018 - 12:51
Abigail soupira en observant son nouveau pet enlever ses chaussures. Il portait des habits chics pour un esclave, l’interpellant. Comment avait-il pu avoir de tels vêtements ? Les avait-il volé? Non, cela ne devait pas être ça. Son maître aurait dût lui dire quelque chose. Et si c'était justement ce dernier qui lui avait donné de tels habits ? Elle pensait trop. Elle devait se reconcentrer. Heureusement, il ne semblait pas avoir prit d'affaire, elle n'aurait pas besoin de laver grand-chose. Hélas, s'il n'avait rien prit, cela voulait aussi dire qu'elle risquait de devoir en acheter. Encore des économies envolés... Elle grince des dents en imaginant devoir aller avec lui pour lui choisir des vêtements. Brrr. Non, elle allait simplement lui donner des pulls et pantalons devenus trop petits pour elle. Certes, cela restera toujours trop grand, mais il devra s'en contenter.

Quand elle entendant son nouveau pet parler, elle ne peut réprimer un frisson de dégoût. Que ce mois se finisse vite! Elle lui lança un regard tellement glacial qu'elle s'étonna elle-même. Elle se sentait en colère, ou plutôt mécontente qu'il parle de Petite Chose. Avant la venue de ce dernier, elle n'aurait jamais réagit comme ça. Il l'avait fait changé sans qu'elle s'en aperçoive, la dérangeant parfois.

- Quelqu'un de précieux. Fait lui du mal et je te jure que ce mois sera un enfer pour toi.

Elle vit du coin de l’œil Petite Chose apparaître et un sourire s'illumina sur son visage. Elle s'approcha de lui et se plaça à ses côtés avant de désigner le nouveau pet d'un mouvement de menton. Elle dit d'un ton presque sec mais plus amicale:

- Voici... un nouveau colocataire. C'est temporaire, ne t'attache pas trop à lui.


Elle croisa les bras jetant un regard vers la cuisine. Ce nouveau savait-il faire la cuisine? Même si Petite Chose s'améliorait sur de très simple plat, un peu de diversité dans leur menu ne serait pas de refus. Et puis, peut-être qu'il pourrait apprendre un peu de ce ne nouveau?

- Est-ce que tu sais faire à manger ? J'aimerais te tester un peu. Petite Chose, en attendant, peux-tu mettre la table ?


La question qu'elle allait devoir se poser après manger était hébergement. Certes, la chambre de Petite Chose avait plusieurs lit - tout comme la sienne - mais elle n'aimait l'idée de les laisser seul. Qui pouvait prévoir comment cet humain pouvait réagir? Elle allait devoir se montrer très vigilante pour le bien de Petite Chose.
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: 32 ans
En bref !:
♕ Femelle Sadique & Perverse ♕
♕ Femelle Sadique & Perverse ♕
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 219
Date d'inscription : 03/04/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EVENT : La galère à trois - Kain Butler, Hak-kun Shô Dim 11 Nov 2018 - 12:00


 
« Event »


 
Event

Mauvaise question. Dès qu'elle a franchi ses lèvres, il sut tout de suite qu'il n'aurait pas dû. Le visage de sa nouvelle maîtresse se transforme, se métamorphose. D'un neutre peu accueillant, il passe à celui d'une colère sombre, froide, meurtrière, de cette colère qu'il a déjà si souvent vu sur l'expression facial de son maître, dans les débuts. Ce n'est plus du dégoût, c'est davantage. Une haine féroce. Il se fige, se crispe, serre les poings et s'oblige à rester sur place alors qu'il meurt d'envie de reculer, de battre en retraite. Le pire est à venir. Elle le menace. Sa vie sera un véritable enfer s'il vient à toucher "Petite chose" et il pâlit violemment. Quiconque est "Petite chose", ce n'est pas simplement une personne qu'elle humilie d'un surnom des plus discutables, mais véritablement un membre de la famille.

Et avant qu'il ne puisse répondre, confirmer avoir assez d'intelligence pour comprendre sa menace, "Petite chose" apparaît. Un gamin à l'air chétif. C'est la première chose qui lui traverse l'esprit. Plutôt petit, il a l'air maigre. En comparaison, si on les mettait côte à côte, il est sûr qu'il passerait pour quelqu'un de très musclé. Il avale sa salive, se demande comment se comporter face à cet inconnu... Qui se présente timidement. "Petite chose" n'est donc pas son nom ! Hak-kun. Un étranger. Un humain, sans doute, qui crevait de trouille. De quoi avait-il peur ? De sa maîtresse ? Sans doute. Elle donne l'impression de vouloir rabaisser tout le monde et, malgré une certaine possessivité envers son esclave, elle doit lui en faire voir de toutes les couleurs.

L'hybride le présente comme un nouveau colocataire. Un colocataire et non un esclave? Il ne comprend pas. Cette femme ne traitait-elle pas l'autre humain comme étant... un semblable ? Il tente de sourire, un sourire crispé, mal à l'aise, alors qu'il veut se montrer aimable et gentil face à ce gars qui lui donne l'impression de partir la queue entre les jambes à la moindre phrase de travers.

- Enchanté Hak-kun, je m'appelle Kain Butler. 

Il a sans doute hacher, détruit le prénom du jeune, malhabile avec les noms étrangers, lui qui a toujours vécu en France. Il jette un demi regard à l'hybride qui va devoir s'occuper de lui pendant un mois. En se présentant à son "esclave", il la force à savoir son nom sans qu'elle ne le demande et sans qu'il ne se retrouve dans l'obligation de le lui fournir quand elle trouvera le moyen de lui trouver des surnoms humiliants par faute de connaissance. Il se félicite intérieurement, mais le sourire qui naquit sur ses lèvres se crispent une nouvelle fois. Le tester ? Sur la nourriture ? Certes, il sait faire de la cuisine, même plutôt bien vu le nombre d'année qu'il travaille pour le compte de Kai - qui est des plus exigeants en matière de nourriture - mais il n'aime pas l'idée. C'est même vexant.

- On nous apprends très vite à savoir faire la cuisine, Madame.

Sa posture est droite, confiante. Il connait ses points forts et ses points faibles. Il n'a plus qu'à le démontrer ! Il s'avance jusqu'au salon et reste interdit quelque secondes, stupéfait. Scandaliser. C'est minuscule ! La cuisine est dans la même pièce, il n'y a guère de place pour manœuvrer, la table et les chaises, pourtant petites, sont placées d'une façon qui réduit l'espace. Et le visuel... C'est acceptable, mais pour une personne qui a toujours vécu dans des lieux luxueux, c'est... Peu élégant.

Il se ressaisit et ouvre le frigo... Avant d'être méduser. Bordel ! Il y a autant de nourritures que la fois où il avait retrouvé son maître sous sa forme de tigre, des mois après avoir fui la villa ! C'est à dire peu de choses. Pas de diversité, peu de viande à première vu, et... un majorité de plats préparés. Des plats préparés !!! Un scandale pour les papilles et une cochonnerie pour l'estomac, même si depuis la prise de pouvoir des hybrides, il y a beaucoup moins de produits chimiques dedans. Il fait la grimace et referme le frigo après avoir pris des oeufs, des lardons. Il farfouille dans les placards, pâlissant d'horreur à la vue du peu de choses qu'il arrive à trouver. Des épices... Il peut tenter un truc... Il grince des dents, ne voyant pas comment, avec une omelette aux lardons, il peut prouver ses talents en cuisine. Qu'importe. Ce n'est pas sa faute s'il manque clairement d'aliments variés !

Il prend une poêle et commence ainsi la cuisine, ruminant. Quand il termine, il n'est pas satisfait. Qui le serait ? Il pose la nourriture sur la table et croise les bras, foudroyant sa préparation du regard, mécontent. Il jette un regard à l'hybride.

- J'ai fais avec ce que j'ai pu trouver. Vous avez beaucoup trop de plats préparés, madame, ils prennent beaucoup trop de place dans le frigo...
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge: 25 ans
En bref !:
♔ Pet Indressable ♔
♔ Pet Indressable ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 298
Date d'inscription : 28/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EVENT : La galère à trois - Kain Butler, Hak-kun Shô Dim 11 Nov 2018 - 19:26


 
Event : La galère à 3



Je sentais une certaine tension entre ma maîtresse et cet homme... J'étais sûrement arrivé au mauvais moment... Mais en soit, c'était elle qui m'avait appelé alors, ce n'était pas ma faute. Alors, je ne devais pas m'excuser. Ne pas m'excuser... Je résistais. J'avais l'impression de faire des progrès.
L'homme se présenta sous le nom de Kain Butler... Après avoir très mal prononcé mon nom. Je ne pu m'empêcher d'avoir un petit rire avant de couvrir ma bouche, le pauvre... J'avais l'habitude qu'on dise mal mon nom, mais cela faisait longtemps que je n'avais pas entendu une telle prononciation... Il avait sûrement dû essayer de reproduire mon accent... Mais je n'avais pas voulu me moquer de lui, j'osais espérer qu'il ne l'avait pas pris mal... Je lâchait un "désolé" à peine audible avant de lui répondre de façon plus claire.

" Enchanté. "

Je restais figé. Il se tenait droit... Visiblement, il ne venait pas du même univers... Sûrement venait-il d'un endroit plus luxueux... Pour ma part, vivre chez Abigail ne me dépaysait pas trop. J'avais connu la misère dès l'époque où les humains étaient maître et au moins, j'avais un toit sur la tête et je n'étais plus battu. Alors je considérais que je n'avais pas de quoi me plaindre. Mais pour lui, ça allait être une autre histoire...
Tandis qu'Abigail parla très vite de le tester sur la cuisine, me demandant de mettre la table, ce que je fis au plus vite. Cela me fit bizarre de sortir des couverts en plus... En tout cas, j'avais un peu peur. Je savais que je n'étais pas doué en cuisine, j'avais toujours fais des plats très basiques et même en essayant de suivre une recette, j'étais bien trop peu habile pour vraiment tout faire correctement. Et si au final l'hybride préférait la cuisine de Kain ? Se pourrait-il qu'elle ne veuille plus de moi ? Comment j'allais faire si c'était le cas...? Cette idée me terrifiait. Mais j'essayais de ne pas trop y penser, m'appliquant à mettre la table. Comme j'eu vite fini, je fus tenter de demander au nouvel humain s'il avait besoin d'aide... Mais j'avais dû passer plus de temps dans mes pensées que ce que j'imaginais, car il avait déjà fini. Je m'asseyais donc doucement, toujours nerveux. Il avait préparé une omelette aux lardons qu'il semblait mépriser, mais qui avait l'air bien meilleure que tous les plats que j'avais pu préparé jusqu’alors... Et la façon dont il s'exprimait... Comment osait-il se montrer ainsi, contrarié, devant une hybride ? Comment pouvait-il la défier ainsi et lui dire tout ça ? On aurait dit qu'il la prenait de haut, qu'il jugeait son mode de vie, et indirectement le mien, car j'étais incapable de préparé de meilleurs plats et de la faire mieux se nourrir. Ainsi, je ne pouvait m'empêcher de me sentir viser et de baisser la tête, coupable. Si seulement j'étais plus doué de mes mains, il n'aurait pas eu à avoir un tel jugement.
Il fallait ajouter à toute mon angoisse et ma culpabilité la peur de la réaction de ma maîtresse... Abigail risquait de s'énerver et cela m'effrayait. Les gens en colère étaient sûrement l'une de mes plus grandes peurs.

" Merci pour ce repas... "

Prononçais-je doucement dans un espoir de calmer le jeu et d'empêcher quelconque conflit. Mais au final, je ne savais pas si ça marcherait ou pas... J'avais essayé. Par réflexe, je me levais doucement pour faire le service, sans un mot de plus. Ma nervosité se voyait-elle ? Oui... Je tremblait légèrement, bien que j'essayais de me contenir, de prendre sur moi. Et bien sûr, quand j'étais en état de stress, ma maladresse n'en était qu'accentuer. Je mettais un peu de nourriture à côté et m'empressait de nettoyer. Je me sentais tellement ridicule... Je terminais malgré tout ce que j'avais commencé, les joues rougies par la honte avant de me rasseoir une fois toutes les assiettes remplies, sans un mot. J'attendais de voir comment cela allait se poursuivre avant de dire ou de faire quoi que ce soit.






 Mellusa ~


avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 22 ans
En bref !:
♔ Pet Docile ♔
♔ Pet Docile ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 111
Date d'inscription : 01/05/2018
Age : 20
Localisation : Devant mon pc o/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: EVENT : La galère à trois - Kain Butler, Hak-kun Shô
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
EVENT : La galère à trois - Kain Butler, Hak-kun Shô
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les Trois Mousquetaires
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» La Geste des Trois Amants
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domination Hybride :: Les vieux faubourgs :: Les habitations standards :: Appartement d'Abigail Ritorujueru-
Sauter vers: