Forum RPG + 18 ans Guerre d'espèce
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Après un achat fort étrange - Hak-kun Shô
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Les vieux faubourgs :: Les habitations standards :: Appartement d'Abigail Ritorujueru
MessageSujet: Après un achat fort étrange - Hak-kun Shô Jeu 21 Juin 2018 - 19:38
Abigail ouvra la porte de son appartement et laissa entrer Petite Chose à l'intérieur. Elle posa ensuite son sac contre le porte manteau. Un parfum de fleures se dégage dans la pièce donnant quelque chose d'accueillant. Étant donné que la cacatoès adorait les plantes, il n'y avait un peu partout, des petites des grandes, des longs et des bases. Il y en avait pour tout les goûts. Qui n'aimait pas les plantes dans ce foutu pays ?

L'entrée se trouvait près du salon et de la cuisine. Comme Abigail n'avait pas fait à mangé, aucune autre odeur ne camouflait celle des plantes qui arboraient les bords de fenêtre. Tout était rangé pour l'arriver de Petite Chose. Sa chambre avait été installée, son lit préparé et la fenêtre était ouverte pour éviter que cela sent le renfermer. Pour l'emplacement, la cacatoès avait longuement hésité. Devait-elle lui donner sa chambre avec accès au toilette et douche-baignoire ? Finalement, elle s'était résignée de lui donner l'autre. Même si sa présence allait être étrange les prochains jours, mieux valait qu'elle garde la salle de bain pour elle et qu'il l'utilise lorsqu'elle serait partit ou pas dans la chambre.

- Alors, voici mon appart. Il est petit, mais il est assez grand pour nous deux. Il y aussi un balcon, mais il est hors de question que tu y ai accès pour le moment.

Elle ne voulait pas qu'il ai trop de liberté dans son appartement. Elle voulait croire qu'il n'irait pas filer directement par le balcon, mais elle ne lui faisait pas encore confiance. Les humains pouvaient être perfide et Petite chose n’échappait peut-être pas à la règle.

Abigail alla récupérer quelque tas de feuille vierge en abondance pour les déposer dans la nouvelle chambre de Petite Chose. Il allait pouvoir s'occuper pendant qu'elle ne sera pas là, le temps qu'elle lui trouve un travail et son corps du corps. Elle devrait probablement trouver d'autre matériels de dessin pour qu'il s'améliore. Mais combien cela allait coûté tout cela? Certes, elle n'avait jamais été très bonne en compta, mais quel hybride l'était ? Aucun d'eux n'aime compter des choses aussi futile, hélas, pour survivre il fallait tout de même le faire. Elle doutait que Petite Chose soit meilleur qu'elle vu qu'il l'avait dit lui-même: il n'était doué qu'en dessin.

- Ta chambre se trouve là. Tu peux choisir n'importe quel lit, tu as l’embarra du choix !

Abigail avait toujours adoré avoir des lits dans les deux chambres. La raison ? Pour s'amuser librement dessus, bien sûr! Bon, elle devrait oublier les trois lits dans la deuxième chambre mais il en restait encore deux dans la sienne. Et puis, elle ne pouvait pas en vouloir à Petite Chose si elle avait décidé de l'adopter.

Elle lança un regard vers Petite Chose, voir sa réaction face à son nouvel environnement. Elle espérait qu'il apprécie l'endroit et qu'il puisse allait mieux. Elle tendrait l'oreille pour changer quelques trucs si cela n'allait pas. Bien sûr elle ne pouvait pas changer totalement son appartement pour lui. Elle avait ses manies et il était hors de question qu'elle les perdre pour lui.

@Hak-kun Shô
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: 32 ans
En bref !:
♕ Femelle Sadique & Perverse ♕
♕ Femelle Sadique & Perverse ♕
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 195
Date d'inscription : 03/04/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après un achat fort étrange - Hak-kun Shô Ven 22 Juin 2018 - 21:01


 
Après un achat étrange.



Ainsi, je suivais Abigail jusqu'à sa demeure. Elle habitait dans un appartement. Ce dernier était bien loin de ce que je pouvais imaginer... Je m'attendais à quelque chose de simple, un peu sombre peut-être. Mais c'était très beau, autant que cela sentait très bon. Il y avait pleins de plantes partout, c'était très beau à voir et je songeais que ce serait très beau à dessiner. Au moins, en terme d'inspiration, je ne risquais pas d'être à court. Dès l'entée, je pouvais voir le salon et la cuisine, pièce où j'allais sûrement passer pas mal de temps. L'hybride me fit une brève présentation des lieux, m'indiquant où se trouvait ma chambre... Il fut surpris d'y trouver trois lits au lieu d'un seul. Il n'osa pas demander tout de suite à quoi cela pouvait bien servir, songeant qu'il attendrait de voir s'il peut se permettre ce genre de questions sans trop de risques.

J'entrais timidement dans la chambre qu'elle me montrait pour la regarder plus en détail.L'endroit était agréable. Je regardais les murs, les meubles, la fenêtre, les lits... Un léger sourire se dessina sur mes lèvres. Abigail pouvait le voir, sûrement. J'osais espérer que tout allait bien se passer. Que nous allions bien nous entendre...

" Merci ... Pour tout ça... " lui souriais-je.

Elle m'avait adopté, allait m'offrir une chambre si agréable... C'était presque trop beau pour être vrai. Alors, bon, quitte à être déçu, quitte à avoir une désillusion... Je m'autorisais de rêver. De croire que tout allait être bien... Cela faisait si longtemps que je n'avais pas fais cela.... Croire. Espérer, espérer quelque chose de positif, pire, quelque chose de positif pour moi... Impensable et pourtant... C'était ce qui m'arrivait. Plus tard dans la journée, j'allais devoir me préparer à avoir commis une grossière erreur. Mais pour le moment, je profitait simplement du moment présent. De découvrir ce nouvel environnement.

" Et puis, c'est tellement beau... Je ferais en sorte de ne rien abîmé, promis ! "

Bien sûr, c'était la moindre des choses et je me doutais bien que c'était ce qu'elle attendait de moi, que je ne casse rien, que je me tienne tranquille. Là dessus, il pouvait y avoir un certain équilibre.







©️ Mellusa ~


avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 22 ans
En bref !:
♔ Pet Docile ♔
♔ Pet Docile ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Date d'inscription : 01/05/2018
Age : 20
Localisation : Devant mon pc o/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après un achat fort étrange - Hak-kun Shô Dim 24 Juin 2018 - 13:27
Abigail se retourna vers Petite Chose lorsqu'il la remercie. De quoi la remerciait-il ? Elle l'avait simplement acheté. Il n'était pas encore sortit d'affaire, loin de là. Pourtant, cette petite phrase réchauffait le cœur de la cacatoès. Elle avait fait quelque chose d'utile, voilà ce qu'elle pensait. Elle l'avait "sauvé" de sa prion. Hélas, elle ne devait pas se leurrer. Petite Chose était un humain et en tant qu'humain, il ne pouvait pas réaliser son rêve le plus cher, ne pouvait non plus pas se balader sans personne à ses côtés et ne pouvait pas sortir de cet endroit sans son accord...

- Ne me remercies pas.

Son visage s'assombrit et Abigail s'éloigna un peu pour éviter qu'il ne voit son visage. Est-ce qu'elle arriverait à passer ses propres barrières, ses propres peurs? Pourquoi n'y arrivait-elle pas avec Petite Chose? Il était pourtant là, si innocent, mais elle avait envie de vomir. Il lui dit même qu'il fera de son mieux et qu'il n’abîmerait rien dans la maison. Son sourire est si éclatant, elle aurait tellement aimé le prendre dans ses bras et lui dire que tout irait bien maintenant, qu'il n'avait plus rien à craindre. Hélas, elle s'en savait incapable de le câliner et encore moins de le toucher.

Soudain, sa vision se trouble. Elle a l'impression que les murs se liquéfient autour d'elle. La peur la gagne alors qu'un visage apparaît dans la mélasse. Elle le reconnait aussitôt alors qu'il avait vieillit: Kichō. Son bébé, son tout petit. Mais ce n'est pas de la joie qu'elle lisait dans ses deux magnifiques yeux violet, non bien au contraire... Son visage la regardait avec tellement de colère et de haine qu'elle recula précipitamment et fit tomber un vase qui vient se casser à ses pieds.

*m'as-tu déjà oublié?*

Sa voix... Elle ne l'avait jamais entendu mais elle l'aurait tellement put l'imager comme cela. Il fallait qu'elle se reprenne et vite. Elle jeta un regard sans émotion sur les débris n'arrivant pas à saisir le danger qu'ils représentaient réellement pour Petite Chose. Soudain, ses yeux écarquillèrent, revenant enfin sur terre et elle s'abaissa rapidement pour les ramasser.

- Mince, mais quel maladroite je fais. Fais attention où tu mets les pieds, Petite Chose ! Je ne voudrais pas que tu te blesses !

Sans remarquer que deux de ses doigts étaient coupé et que du sang y coulaient, Abigail se dirigea vers la poubelle pour mettre les débris à l'intérieur. Pourquoi avait-elle de nouveau des visions de la sorte? Cela faisait tellement d'année qu'elle n'en avait plus eu et avait crut s'en n'être débarrassé. Hélas, son bébé était de retour. Bon combien de temps? D'habitude, deux-trois jours suffise, mais cela semblait si différent aujourd'hui. Il ne l'avait jamais regardé comme ça avant. Pourquoi? avait été ce de la jalouse qu'elle avait lut dans ses yeux?

Abigail se retourna vers Petite chose. Oui, cela devait être ça. Son propre bébé était jaloux d'un humain. Mais entre un mort et un vivant, elle fait vite le choix.

- Petite Chose, tu veux bien aller t’asseoir sur le canapé pendant que j’enlève les derniers débris?

Ses doigts la démangèrent, mais elle les ignora, préférant regarder Petite Chose. Elle voulait qu'il se sent bien ici, mais sa réaction disproportionnée devait lui avoir fait peur. Elle ne voulait pas qu'il pense qu'elle était timbrée ou quelque chose dans le chose.
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: 32 ans
En bref !:
♕ Femelle Sadique & Perverse ♕
♕ Femelle Sadique & Perverse ♕
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 195
Date d'inscription : 03/04/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après un achat fort étrange - Hak-kun Shô Dim 24 Juin 2018 - 14:50


 
Après un achat étrange.



Elle ne voulait pas être remerciée... Mais j'avais l'impression de lui devoir tellement ! J'étais loin de savoir que ma gratitude allait se métamorphosée en culpabilité... En effet, sans que je ne puisse comprendre pourquoi, le regard d'Abigail changea. Elle semblait... Absente. Triste, troublée... Quelque chose n'allait pas, je le voyais autant que je le sentais. Je voulu lui demander ce qui n'allait pas, mais ma voix se bloqua tandis que l'hybride se mit à reculer, l'air horrifiée, comme si elle voyait quelque chose qui n'était pas là. Je restais là, figé, impuissant, incapable tandis qu'elle vivait je ne savais quoi dans ses pensées. Que pouvais-je bien faire ? Je veux dire, que pouvais-je bien faire à part m'inquiéter ? Rien... J'étais impuissant et résigné à cette impuissance. Tandis qu'elle fit tomber un vase qui se brisa, j'eu un sursaut et elle semblait tirée de son illusion. Elle se mit alors à faire comme si de rien était et je n'osais pas revenir sur ce qui s'était passé... Alors qu'elle me disais de faire attention, je fus assez surpris. Ne pas vouloir que je me blesse ? Mais ce n'était que moi, ce n'était pas grave...

Je restais toujours figé sur place, jusqu'à ce que je ne vois qu'elle s'était blessée. Je voulu alors m'approcher, mais elle me demanda de m'asseoir sur le canapé en attendant qu'elle ai fini. Que faire ? La première fois que je lui avais désobéis, elle m'avait bien fait peur... Mais là, c'était différent... Je ne pouvais pas la laisser se blesser comme ça alors qu'elle avait déjà l'air d'aller mal.

" Non ! "

C'était sorti tout seul de mes lèvres et je n'avais moi-même pas compris par quelle force j'avais pu dire ce mot. Rien que de penser aux représailles, j'étais nerveux... Mais hors de question de me dégonfler.

" J-Je veux dire... Laissez moi faire, vous êtes blessée... Je ferais attention... "

Oui enfin je me connais, maladroit au possible, mais cela ne m'empêchait pas de ne pas vouloir la laisser faire. Puis, n'était-ce pas supposé être mon rôle de faire ce genre de choses ? C'était moi, l'esclave, pas elle, plus elle. Je m'approchais et me penchais pour commencer à ramasser les bouts de verre sans avoir attendu sa réponse. J'étais simplement trop nerveux pour attendre sans rien faire. J'allais peut-être me faire gronder, mais cela m'était un peu égal sur le coup. Il fallait juste que je finisse ça au plus vite et que je la soigne. Je me fis une petite entaille sur le doigt, mais pas assez profonde pour que cela ne saigne, et j'en était soulagé, Abigail m'en aurait sûrement voulu si non.
Les derniers bouts de verres ramassés, je mis tout à la poubelle où je l'avais vu jeter les premiers bouts. Je la regardais ensuite, toujours un peu nerveux.

" Je ne veux pas avoir l'air de vous donner un ordre mais... Il faudrait vous soigner avant que cela ne s'infecte... "

Cela faisait beaucoup d'écarts en une seule journée, après cela, j'allais devoir me montrer le plus sage au monde ! J'allais sûrement aussi devoir me rattraper... Mais elle pouvait bien s'énerver sur moi tant qu'au final, elle allait mieux. Puis, si elle avait besoin de se défouler... Je n'étais plus à ça près.








©️ Mellusa ~


avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 22 ans
En bref !:
♔ Pet Docile ♔
♔ Pet Docile ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Date d'inscription : 01/05/2018
Age : 20
Localisation : Devant mon pc o/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après un achat fort étrange - Hak-kun Shô Ven 6 Juil 2018 - 18:06
La voix de Petite Chose résonna quelques instants dans les oreilles d'Abigail. Elle tourna lentement la tête vers lui, le visage en proie à la surprise la plus totale. Non ? Avait-il refusé sa demande ? Sa simple demande ? Pourquoi ? Abigail ne comprenait rien. Elle était perdue.

Elle l'observa ramasser les bouts de verres qu'ELLE avait fait tombé, qu'ELLE n'était pas capable de nettoyer correctement. Dans son champ de vision, une silhouette se dessina : Kichō. Il sourit d'un air mesquin prenant plaisir à voir Petite Chose de faire la tâche qu'elle n'avait pas voulu lui laisser.

*Les humains sont censés être comme ça, l'as tu oublié, mère? *

le visage perplexe d'Abigail s'assombrit progressivement, regardant Petite Chose nettoyer les derniers bouts à terre. Ses mains se serrèrent et elle sentit ses ongles se planter dans sa main, faisant souffrir ses doigts blessés. Pour qui se prenait-il à lui désobéir de la sorte ? Ses yeux se emplirent de rage pendant que son "bébé" survolait Petite Chose pour lui passer à travers et disparaître.

Si Petite Chose n'avait pas parlé lorsqu'il avait fini, peut-être l'aurait-elle pardonné, peut-être elle aurait passé son comportement désobéissant. Mais, il lui avait dit de regarder ses doigts, les soigner pour éviter qu'il ne s'infecte. Quel sale rat !

Abigail se mordit la lèvre avant de s'approcher de l'humain d'une démarche élégante, mais menaçante. Lorsqu'elle fut près de lui, elle l'observa avec ses yeux roses d'un air mauvais avant de l'attraper par le bras et de le secouer violemment.

- Me soigner ?! Tu penses que je suis folle, c'est ça ? Comment oses-tu me désobéir de la sorte !

Elle le traîna de force vers sa nouvelle chambre, s'était plus simple que ce qu'elle avait crut puisqu'il était un poids plume, avant de le jeter contre son lit. Elle lui lança un regard glacial, sans aucune once de pitié à l'intérieur.

- Tu resteras donc enfermé jusqu'à ce que tu comprennes l’obéissance !

Elle claqua la porte avec une telle violence qu'elle fit trembler les murs, mais elle s'enfichait. elle se dirigea avec rapidité dans la salle de bain où elle attrapa le savon liquide pour se savonner les mains, les frottant ensemble comme une forcené. Elle répéta trois fois l'étape jusqu'à sentir ses doigts la supplier d'arrêté son supplice. Respirant un grand coup, Abigail s'appuya contre le lavabo et s'observa dans le miroir, plus fatiguée que jamais. Qu'est-ce qui la prenait ? Petite Chose n'avait finalement voulu que l'aider et voila comment elle le remerciait. Comme pauvre conne !

*Il n'est qu'un humain.*

Le visage de Kichō apparu soudainement à travers son reflet dans le miroir. Folle de rage, Abigail leva son point et frappa de toute ses forces de le verre. Celui-ci vola en éclat, n'épargnant pas ses douces mains déjà mal menées. Ils saignaient maintenant davantage et elle souffrait encore plus. Pourtant, cet acte la rassura et l'apaisa.

Regarda ses mains tremblantes et dégoulinants de sang, Abigail fini par soupirer et sortit une petite pince, un désinfectant et des bagages du tiroir du meuble en dessous du lavabo. Après avoir tous enlevés les morceaux de verres dans sa peau, Elle spraya le produit, grimaçant quand elle reçu la douleur des picotements quand le liquide toucha les plaies fraîchement ouvertes. Elle finit par se bander les mains et regarda le résultat. Ils tenaient, mais elle pouvait sentir qu'il suffisait qu'elle tire dessus pour les enlever. C'était mieux que rien et ils devraient pouvoir tenir le temps que cela guérisse. Du moins, jusqu'à ce que les choses se tasse.

La cacatoès jeta un regard vers le salon. Elle mangerais froid ce soir. Elle avait espérer le contraire, mais avec ce qui c'était passé, elle doutait que Petite Chose soit en état pour faire quoique se soit.

- Pauvre imbécile...

Pour qui se prenait-elle ? Elle s'inquiétait pour lui alors que s'était elle qui l'avait traumatisé. Et lui, qu'allait-il manger ? Elle ne pouvait pas le laisser avoir l'estomac vide. Le vendeur lui avait expliqué qu'il était fragile. Allait-il passé la nuit s'il ne mangeait rien ? Elle en doutait.

Sortant de la salle de bain en évitant de marcher sur les briques de verres au sol, Abigail attrapa sa veste et, après un bref regard vers la porte de Petite Chose, sortit de l'appartement devenu fort silencieux.
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: 32 ans
En bref !:
♕ Femelle Sadique & Perverse ♕
♕ Femelle Sadique & Perverse ♕
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 195
Date d'inscription : 03/04/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après un achat fort étrange - Hak-kun Shô Sam 7 Juil 2018 - 13:43


 
Après un achat étrange.



Ne jamais désobéir... Cette fois-ci, j'allais définitivement retenir la leçon. En effet, tout se passa très vite, mais j'avais le temps de me repasser la scène en boucle dans ma tête... Abigail s'était approchée doucement, menaçante. Elle n'avait pas l'air d'être elle-même. Me saisissant le bras, me faisant mal au passage, elle me cria dessus, m'accusant de la traiter de folle. Par la suite, elle me tira dans les couloirs, je ne me débattais pas et ne résistais pas. J'essayais tout de même de dissiper le malentendu, bégayant.

" Je... Non je... Je parlais de.. De votre main... "

Cependant, la cacatoès ne semblait pas m'écouter, elle avait vraiment l'air d'être une autre personne et cela me faisait très peur. Arrivée vers la chambre qu'elle m'avait attribué, elle me jeta sur un lit, ce qui ne dû pas être bien dur entre mon poids plume et mon absence de résistance... Ainsi elle décida que je resterais enfermé pour réfléchir et comprendre l'obéissance. J'avais déjà très bien compris le concept, j'avais juste voulu qu'elle ne se blesse pas d'avantage ... Je m'étais juste inquiété.
L'hybride claqua ensuite la porte, ce qui m'avait effrayé tant elle l'avait fait violemment. Je restais sur le lit, figé, tremblant légèrement. Elle m'avait tellement effrayé... Puis elle était en colère contre moi. A la peur s'ajoutais la culpabilité. J'avais juste voulu aidé... Je voulais qu'elle ne soit pas blessée...

" Je suis désolé.... " marmonnais-je d'une voix tremblante.

Je me convainquais que je l'avais mérité, que c'était normal, que c'était de ma faute. Mais cela ne m'avait pas empêché de fondre en larme. Recroquevillé sur le lit, je serrais les poing en essayant d'arrêter de chialer bêtement, mais sans succès. Pourquoi ? Pourquoi je réagissais ainsi ? C'était normal non ? J'avais l'habitude. Alors pourquoi ?

J'avais pleuré pendant un moment. Je voulais rester dans la pièce, comme Abigail me l'avait ordonné. Et je m'étais retenu le plus longtemps possible, mais il fallait que j'aille au toilettes et je doutais franchement que ma maîtresse ne veuille que je me soulage dans ma chambre. Timidement, je me levais, un peu tremblant à l'idée de me faire encore grondé. J'ouvrais timidement la porte en vérifiant si Abigail était dans les parages... Puis je sortais en pas furtifs pour aller vers les toilettes. J'avais réussi ! Mais en sortant après avoir fini mon affaire, je constatais que la maison était un peu trop calme. Je m'avançais timidement vers le salon.

" Euh... Madame Abigail ? "

Ce que je faisais là était risqué, mais il fallait que je m'assure qu'elle aille bien quitte à me faire punir. Je me promenais un peu dans la maison, mais il n'y avait aucune trace d'elle. Ma maîtresse avait dû sortir. J'eu un petit soupire, un peu soulagé en quoi, je n'allais pas me faire gronder. Je vis alors que les bouts de verres étaient toujours là. Je finissais donc de nettoyer avant de retourner dans ma chambre. J'en avais profité pour me faire un verre d'eau, mais je l'avais ensuite nettoyé et ranger là où je l'avait trouvé. Cela fait, je retournais dans ma chambre me remettre sur un lit. Ainsi, j'attendais sagement que ma maîtresse ne rentre et ne m'autorise à sortir.








©️ Mellusa ~


avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 22 ans
En bref !:
♔ Pet Docile ♔
♔ Pet Docile ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Date d'inscription : 01/05/2018
Age : 20
Localisation : Devant mon pc o/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après un achat fort étrange - Hak-kun Shô
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Après un achat fort étrange - Hak-kun Shô
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» C'est toujours la lois du plus fort, il faut se battre jusqu'après la mort..
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Fort-Liberte: Complexe portuaire, industriel et commercial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domination Hybride :: Les vieux faubourgs :: Les habitations standards :: Appartement d'Abigail Ritorujueru-
Sauter vers: