Forum RPG + 18 ans Guerre d'espèce
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Vient je t'embarque ! [Pv Nino]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: les faubourgs réhabilités :: Magasin "Human Pet"
MessageSujet: Vient je t'embarque ! [Pv Nino] Lun 12 Mar 2018 - 15:19

Vient je t'embarque !
Nino & Spas Walsh

   

Après avoir tourné plusieurs fois dans son appartement miteux, à repenser aux paroles de Terrence. Ce rouquin qu’il pensait devoir éliminer et qui au final… S’est retrouver chez lui à papoter comme de vieux amis ! Ironique non ? En tout cas, ses allusions à l’esclavage l’avait fait beaucoup réfléchir. Spas était pourtant contre ce principe., mais rien ne l’empêchait de prendre un humain pour lui enlever les chaînes qui le maintien dans ce fichu système !

Après tout, étant donné son allégeance à la résistance, il pourrait même trouver un travail pour son futur pet, enfin, futur ami ou camarade. La chouette ne sait pas encore comment il pourrait l’appeler… En tout cas, maintenant que Spas est décidé, il s’habille d’un sweat gris, un peu large, mais pas trop et un jean. Bref, la base ! Il pourrait mettre sa tenue de gigolo, mais il attirait trop l’attention, moins qu’en saltimbanque, mais tout de même… Il attrapa une paire de lunettes de soleil à mettre sur son nez au moins jusqu’au magasin. Pourquoi ? Son cache-œil est trop repérable avec sa petite croix dorée dessus.

Enfin ! L’hybride neige sort de son nid et marche dans les rues, mains dans les poches, très détendu. Cela lui fait du bien, il n’avait pas eu de journées aussi tranquilles depuis un bon bout de temps. Spas pouvait arrêter d’être sur ses gardes. Pas d’assassinat, rien en rapport avec la résistance aujourd’hui. Il pouvait penser à lui ! Pourtant, la chouette avait penser adopter plutôt que passer du temps chez lui à se reposer ou à jouer.

Arrivé devant la boutique, sa tête se penche un peu, sa bonne humeur a disparu en un instant, laissant place à la mélancolie. Une personne entre, poussant la porte jute à côté de lui. Lui reste là, à observer la devanture. Il soupire, prend une grande inspiration et pousse la porte qui fait tinter la clochette. Un vendeur s’approche déjà, ils ne manquent vraiment pas de temps pour sauter à la gorge des potentiels acheteurs.

- Bonjour ! Bienvenue chez « Human Pet » ! Que puis-je faire pour vous ? C’est votre première adoption ?

Spas retire lentement ses lunettes de soleil, dévoilant son œil unique, l’autre cacher par son cache-œil habituel. Il accroche ses lunettes à l’encolure de son sweat. Le vendeur est perspicace, mais la chouette n’aime pas vraiment qu’on lui force la main. Il l’entend déjà prévoir pour lui les humains idéaux pour un premier achat. Il doit se contenir et surtout… Ne pas montrer qu’il est de la résistance. Rien dans ses paroles ne doit trahir son allégeance. Dans sa tête, l’hybride neige doit penser comme un maître.

- Bonjour… Je vais juste regarder. Je reviendrais vers vous si j’ai besoin.

Le vendeur est pris au dépourvu et bredouille un « d’accord ». La chouette ne l’écoute pas, préférant plutôt partir en direction des allées. Il se penche plusieurs fois sur des écriteaux, devant des cages. Mais dans sa tête, une seule pensée « qu’est-ce que je vais bien foutre d’un esclave ? ».

Plusieurs fois Spas s’arrête. Plusieurs fois il passe dans les allées sans vraiment regarder l’humain à l’intérieur. Il y en a de tout âge, de tout milieu, de tout caractère. Le vendeur à sans doute repérer l’attitude un peu paumé de l’hybride immaculé, qu’il vient vers lui de nouveau. Faisant presque la courbette pour que Spas veuille bien prendre la peine de l’écouter.

- Monsieur, si je puis me permettre, nous avons des pets très facile à traiter. Je pense que cela conviendrait à monsieur.

Sans que Spas n’ai eu le temps d’ouvrir la bouche, voilà le vendeur devant la cage d’un jeune homme, plus jeune que lui, mais un poil plus grand. Les cheveux blanc, mi-long. Un ange. Sur le coup, la chouette cru voir Wei, cet amant qu’il a perdu à tout jamais il y a quelques mois de cela. D’ailleurs, la surprise se lit sur son visage. Mais il s’approche de la cage, pose même une main sur les barreaux de cette dernière. Il se mord la lèvre pour ne pas prononcer son prénom. Aucun mot ne sort de sa bouche, il est comme dans une bulle. Son regard rivé sur le jeune homme.

- Bon, je vous laisse faire connaissance. Vous verrez, il est très bien pour un premier achat.

Enfin le vendeur lui lâche la grappe. L’hybride neige se reprend. La surprise disparaît enfin de son visage pour regarder de nouveau l’humain derrière les barreaux, d’une manière plus neutre. Il se gratte la tête avant d’enfin entamer la conversation :

- Hum… Salut ! Ça  te dirais de sortir un peu d’ici ?
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 28 ans
En bref !:
♔ Resistance Hybride ♔
♔ Resistance Hybride ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 313
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 26
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vient je t'embarque ! [Pv Nino] Ven 16 Mar 2018 - 14:23




Nino avait entamé cette journée comme les autres. Il n'était là que depuis quelques jours mais s'était très vite habitué à être une cage. Merci à sa capacité d'adaptation assez fulgurante. Surtout qu'il avait accès à ses livres. Étant dans la catégorie des esclaves assez dociles, il avait pu garder son sac. Son contenu n'était pas très fourni, quelques livres et une tenue de rechange mais cela lui suffisait amplement. L'humain n'avait pas besoin de plus pour être à l'aise. Enfin, même sans cela, il aurait gardé son caractère calme. Il se serait simplement ennuyé mais n'aurait pas causé de problèmes.

Comme il passait sa journée à lire, il ne semblait pas très vivant aux yeux de certains potentiels acheteurs. Certes, sa beauté d'un blanc immaculé attirait le regard. Mais en l'observant, il semblait vide. Ce n'était pourtant pas le cas. Il n'était peut être pas aussi vif ou joyeux que les autres esclaves se trouvant dans la zone où lui-même était entreposé. Il avait son petit caractère mais qui se dévoilait dans telle ou telle situation.

La solitude ne semblait pas le poser. Malgré son air calme, il n'y avait aucun voile de tristesse dans son regard. N'étant pas très sportif, cela ne le frustrait pas de ne pas pouvoir bouger comme un hyperactif. Ce qui pouvait lui manquer à la limite, c'était de faire la cuisine mais encore une fois, comme Nino avait accepté sa condition d'esclave, il savait qu'il ne pouvait pas faire ce qu'il voulait au moment où il le voulait. Malgré tout cela, il n'était pas pour autant un pantin. Il lui arrivait de râler mais il obéissait. Après tout, c'était bien la raison pour laquelle il était considéré comme un esclave docile. Le voir se rebeller était quelque chose d'inconcevable, autant pour les autres que pour lui-même.

La journée avançait tranquillement. Certains esclaves partaient avec un nouveau maître, mais beaucoup restaient encore pour un jour de plus dans cet endroit. Contrairement à certains humains qui relevaient la tête et se mettaient en avant lorsqu'un hybride entrait, Nino restait dans sa bulle. Il observait silencieusement ceux qui se présentaient devant sa cage, leur répondant s'ils posaient des questions et retournait à sa lecture à leurs départs. Pas très encourageant pour les maîtres. On aurait dit qu'il ne souhaitait pas être adopté mais les gens étaient souvent bien loin de la vérité.

Loin de l'idée de l'envie ou du besoin, il savait simplement qu'il finirait par être acheté pour servir quelqu'un. C'était un fait inéluctable. La patience était un des meilleurs atouts de l'esclave, même s'il lui arrivait, comme à tout le monde de perdre parfois son sang froid. Il restait humain après tout. Cela n'avait rien de surprenant. Cela dit, il n'était pas imprévisible et ce genre de moment était assez rare. Il n'y avait donc pas raison de s’alarmer.

En milieu de matinée, il se rendit qu’un client avait été amené devant sa cage par l’un des vendeurs. Comme à son habitude, il était en train de lire mais abaissa calmement son livre pour ne pas paraître impoli. Un curieux de plus semblait-il. Un curieux surpris. Était-ce à cause de sa chevelure blanche ? De son teint à faire pâlir un cachet d’aspirine ? Nino n’en savait rien et honnêtement, il ne s’y attarda pas plus que ça. Tandis que le maître s’approchait de la cage, posant une main sur les barreaux, l’esclave restait sans bouger. Il voyait bien que cet homme n’avait pas l’habitude d’acheter des esclaves.

Continuant de l’observer, il ne tourna pas les yeux lorsque le vendeur lâcha quelques mots avant de vaquer vers un autre client. Il les avait entendu tellement de fois. Ce genre de phrases qui attestaient de sa docilité. Il garda son regard sur l’hybride au cache œil. Cela avait attisé sa curiosité l’espace d’une seconde mais il était rapidement passé à autre chose. Quand l’homme en dehors de la cage se mit à parler, Nino resta dans son état de calme légendaire.

«  - Bonjour. Si je suis ici, c’est pour me faire acheter. »

Bien que ces paroles pouvaient sembler froides, ce n’était pas du tout le cas. C’était simplement la réalité. En cage pour en sortir une fois acheté, c’était son destin. Vouloir sortir ou non, c’était au bon gré des acheteurs. Enfin, il n’avait pas l’air particulièrement mauvais alors pourquoi pas. Dans tous les cas, Nino se plierait à son choix. Ce dernier restait sans bouger dans sa cage, continuant de regarder l’hybride. Loin d’avoir un regard effronté, il aurait été simplement malpoli de regarder ailleurs durant ce premier contact entre les deux hommes.

avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 25 ans
En bref !:
♔ Pet Docile ♔
♔ Pet Docile ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 142
Date d'inscription : 08/03/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vient je t'embarque ! [Pv Nino] Ven 16 Mar 2018 - 21:30

Vient je t'embarque !
Nino & Spas Walsh

   

Le jeune homme face à lui semble bien plus en retrait que la plupart de esclaves présent dans l’animalerie. Un livre à la main, il semblait plongé dans la lecture, tout du moins, jusqu’à ce que Spas arrive. L’homme semblait tellement calme alors qu’il y avait un certain brouhaha en fond. Cela le toucha. La chouette avait l’impression que l’esclavage avait fait des ravages aussi chez les humains. Ce ne pouvait pas être possible d’être aussi serein alors qu’on sert uniquement de faire-valoir.

Sa main se détache enfin des barreaux. Le jeune homme le regardait. Il avait de beaux yeux doré, inhabituel pour un humain. C’était la seule différence avec Wei, bon en plus de la paire d’ailes absentes chez l’humain face à lui ! Spas secoua la tête légèrement, il ne faut plus qu’il pense à lui, il n’est plus là. Son visage se relève pour regarder de nouveau le prisonnier. Il constata avec une pointe de tristesse, que celui-ci restait loin de la grille. Sa bouche s’ouvra, mais le jeune homme ouvrit sa bouche plus rapidement que lui.

Oui, la chouette l’avait très bien compris. Une animalerie servait à ça de toute façon. Le dire avec tellement de calme, c’était presque aussi froid qu’une brise en hiver. Sa queue de plume remua légèrement alors qu’il s’écarta d’à peine un pas.

- Tu veux bien t’approcher ? Je ne te ferais pas de mal. C’est juste… Plus plaisant de parler à quelqu’un avec une certaine proximité.

Sans mauvais jeu de mot bien sûr ! Spas se gratta l’arrière du crâne. C’était bien difficile d’avoir une conversation ainsi, c’était tellement inhabituel. Mais après ce lapse de temps à gratter sa chevelure bien fournit, il reporta son attention sur le jeune homme. Se présenter ! En voilà une bonne idée ! Lui demander aussi ce qu’il sait faire, ce qu’il aime faire. Bon, la lecture semblait une évidence étant donner que le prisonnier avait un livre dans les mains.

Un sourire vient illuminer son visage alors qu’enfin il reprit la parole pour espérer glaner quelques informations sur le jeune homme à l’allure d’ange.

- Je m’appelle Spas, je suis un hybride chouette. Et toi, comment t’appelle-tu ? Ça fait longtemps que tu es ici ?

L’hybride neige fit un silence, posant son regard sur le livre du prisonnier avant de reprendre :

- Tu aimes la lecture ? Je ne suis pas fan de livre, enfin… On s’en fiche. Qu’est-ce que tu aimes faire ?

Du coin de l’œil, Spas surveillait le vendeur un peu plus loin. Leurs regards se croisèrent et rapidement la chouette préféra détourner le regard par peur que celui-ci ne soupçonne quelque chose. Rapidement, il concentra son regard sur le jeune homme dans sa cage.

- Je n’ai pas vraiment besoin d’aide pour la maison. À vrai dire je suis souvent absent. Mais… Dit-moi un peu ce que tu sais faire ? Est-ce que cela ne te dérange pas de rester parfois seul quelques jours ?

Oui, la vie de l’hybride neige était compliqué et il ne pouvait la livrer entièrement ici, en ces lieux. Bien entendu il lui en parlera, quand ils seront rentrés. Quand Spas aura entendu la voix de l’ange, qu’il en saura un peu plus sur lui. Mais avait-il vraiment t’entendre ces réponses ? Pas vraiment… Spas lui avait dit, il n’a besoin de personne pour s’occuper de son appartement. Pourtant, il allait prendre un humain sous son aile. Pas pour les tâches ménagères ou je-ne-sais-quel-besogne, mais belle et bien pour lui rendre un semblant de liberté. Un semblant de liberté qu’il ne peut pas encore dévoiler ni même proposer, par peine d’être arrêté.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 28 ans
En bref !:
♔ Resistance Hybride ♔
♔ Resistance Hybride ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 313
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 26
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vient je t'embarque ! [Pv Nino] Jeu 29 Mar 2018 - 0:34




Tout en restant dans l’image de l’esclave obéissant que l’on avait de lui, Nino s’approcha des barreaux de la cage, à la demande de l’hybride, tout en hochant la tête pour lui répondre. Il semblait sans peur, en même temps, la situation n’était pas des plus effrayantes et l’humain n’était pas timide au point de refuser de s’avancer. S’il restait contre le fond, c’était tout simplement parce que c’était plus agréable pour s’adonner un peu de lecture.

Une fois s’être rapproché, il continua d’observer l’hybride. Ses yeux ne cessaient de le détailler intérieurement. Il avait l’air plus costaud que lui-même. En même temps, cela ne relevait pas d’un exploit quand on voyait le corps de Nino. Il l’écouta parler quand celui-ci se présenta mais ne répondit pas de suite. Il sentait que le dénommé Spas voulait rajouter quelque chose, et son instinct ne le trahissait pas. Il avait bien fait d’attendre, même s’il ne savait pas réellement quoi répondre à ces questions.

« - Mon nom est Nino. Pour cette fois, je suis ici depuis quelques jours. Oui, j’aime la lecture et ce que j’aime faire ? Je ne fais pas grand-chose pour mon loisir à part lire. »

Ses réponses semblaient un peu vides et robotiques mais ce dernier point, c’était surtout pour répondre à toutes les questions. C’est pour ça qu’il avait répondu comme si c’était une liste. Il suivit un peu le regard de la chouette quand il se posa sur le vendeur mais en revint rapidement à l’hybride lors de nouveaux mots prononcés.

Ce qu’il savait faire ? Pas mal de choses. Déjà autonome avant d’être un esclave, Nino avait aussi appris à s’occuper des autres, principalement de ses frères et sœurs. Cela l’avait bien aidé, il fallait l’avouer. Sa dernière question le surprit un peu mais sans plus. Appréciant le calme, rester seul n’était pas vraiment un problème, tout comme côtoyer quelqu’un. S’adapter était souvent la clé de la réussite.

« - Je sais entretenir une maison, que ce soit au niveau des tâches ménagères ou la préparation des repas. Et non, ça ne me dérange pas. »

En même temps, comme s’il allait dire que quelque chose le dérangeait. Même s’il se plaignait parfois, il n’empêchait pas vraiment les autres d’agir à leur guise. Sauf si ça devenait dangereux pour lui. Il avait un petit sens de survie tout de même. Docile mais pas suicidaire le petit humain.

Il ne savait pas encore ce que l’hybride lui demanderait de faire mais pour lui c’était probablement dans ses cordes. La plupart des maîtres demandait à leurs esclaves de s’occuper de leur habitat. Certains trouvaient ça agaçant de devoir faire le ménage régulièrement ou nettoyer le linge. Même si ce n’était pas une chose pour laquelle Nino sauterait au plafond, il savait que cela devait être fait. Lui-même aimait bien la propreté et le rangement sans être maniaque pour autant. Mais il est plus agréable de vivre dans un environnement rangé qu’un bordel sans nom.

Tout semblait faire penser que Nino allait sortir. Il était un peu soulagé. Retrouver le confort d’un environnement plus grand, douche comprise, ne pouvait faire que du bien à son corps. Et puis même s’il était un fervent lecteur, il était bon pour l’esprit de varier les occupations. Il en venait même parfois à espérer d’avoir un balai dans les mains et de nettoyer le sol. Mais il savait qu’en sortait, cela arriverait. Surtout si l’hybride n’était pas là pendant plusieurs jours. Un intérieur bien entretenu était un intérieur auquel on accordait de l’attention chaque jour.


avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 25 ans
En bref !:
♔ Pet Docile ♔
♔ Pet Docile ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 142
Date d'inscription : 08/03/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vient je t'embarque ! [Pv Nino] Ven 30 Mar 2018 - 11:59

Vient je t'embarque !
Nino & Spas Walsh

   

La chouette l’écouta en silence. Désormais, il savait son prénom, Nino. Pas de nom de famille ? C’était plutôt étonnant venant d’un humain. Après tout, il avait eu une famille, il y a au moins six ans. D’ailleurs elle était peut-être même en vie. Mais ce n’était pas le moment de lui demander ou même de parler tout simplement de famille.

Mais la suite l’attrista. Non pas que la lecture est une activité triste, mais que se limiter à cela était assez triste à ses yeux. Pourtant, ce jeune homme avait dû connaitre les joies de faire d’autres choses dans la vie. Peut-être dit-il cela pour éviter de montrer qu’il est un être humain avant tout ? Même dans sa gestuelle et dans ses intonations de voix, Spas pouvait ressentir tous les automatismes de l’esclavage. Cela lui fait mal. On pouvait sans doute le percevoir un peu sur son visage qui se crispa, mélange de colère et de tristesse. Pourtant, il ne devait pas céder à la tentation de pousser une gueulante contre ce système. Il le savait même sans que Nino dise la suite, qu’il le sortirait de là. Il faut que ce jeune homme retrouve le vrai goût de la vie.

D’ailleurs, il avait poursuivis par ses différentes capacités en tant qu’esclave. C’était triste, surtout que c’était une question sans véritable intérêt pour Spas. Lui ne souhaitait pas du tout se servir de lui ainsi. Il en savait pas à quoi cela lui servirait, si ce n’est de sortir quelqu’un de ce système horrible à vomir.

- Je te prends.

Avait-il lâcher à peine Nino avait-il fini sa phrase. Son regard ne quittait pas le jeune homme en face de lui. Il savait que son choix du « te » n’était peut-être pas très judicieux, mais qu’importe. La chouette resta quelques secondes dans le silence à le regarder, puis, tourna le regard vers le vendeur qui semblait l’avoir entendu, mais n’osait approcher étant donné qu’il ne l’avait pas regardé au moment de sa phrase.

Le vendeur semblait étonner qu’un si court échange avait suffit à le décider, mais bon, parfois il en faut peu aux clients, alors il ne posa pas de question. Par contre, alors que le vendeur commença à ouvrir la cage, son regard se tourna vers Spas.

- Vous voulez prendre des accessoires pour votre esclave, monsieur ?

- Non.

Le regard de Spas avait déjà quitté celui du vendeur pour s’attarder une nouvelle fois sur le jeune homme. Un ange, comme Wei. Il ne savait même plus si c’était pour sa ressemblance ou pour la tristesse qu’il éprouvait en le regardant, en l’écoutant, qu’il désirait tant le sortir d’ici. Une fois que l’humain pouvait avancer la chouette s’approcha davantage de lui. Nino était un poil plus grand que lui, mais rien qui lui faisait vraiment peur. Une vraie crevette par rapport à lui.

Le vendeur les invita à le suivre. La paperasse habituelle. Spas lu rapidement les closes d’adoption, remplissant un cheque juste après avoir signer la charte. Nino était à lui, enfin, façon de parler… Mais il lui expliquera en temps voulu, ici, ce n’était pas vraiment possible. D’ailleurs, la chouette savait d’avance qu’il sera obligatoire pour lui de ne pas dévoiler tout de suite son activité principale. La Résistance pourrait en pâtir si jamais le jeune homme venait à les dénoncer.

Après un rapide en revoir, le résistant regarda de nouveau Nino. Il allait enfin pouvoir le faire voir l’extérieur. Il ne savait pas encore ce qui était le mieux, mais lui proposer de rentrer à la maison était sans doute la meilleure option. Il pourra toujours lui proposer ensuite d’aller acheter des vêtements, des trucs pour s’occuper, etc… Après tout, même si aujourd’hui, la chouette était aujourd’hui de repos, il aura sans doute une mission à faire dans la semaine, sans compter ses soirs au bar.

- Vient, on sort d’ici. Un peu de soleil ne te fera pas de mal !

À ses mots, il remit ses lunettes de soleil sur le nez et lui emboita le pas pour sortir enfin dans la rue. Il fit même quelques pas pour s’éloigner de la boutique. De nouveau, il s’arrêta et regarda l’ange qu’il venait de sauver.

- Tu veux rentrer chez moi ? ça te permettra de poser tes affaires et peut-être prendre une douche. Je dis pas que tu sens pas bon hein ! Mais… J’imagine que là-dedans, tu n’as pas dû en prendre souvent… Tu as peut-être faim en plus... Et puis après, on verra pour faire des courses. Je sais pas si tu as assez d’affaires de rechange et puis… J’ai presque plus rien dans le frigo !
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 28 ans
En bref !:
♔ Resistance Hybride ♔
♔ Resistance Hybride ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 313
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 26
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vient je t'embarque ! [Pv Nino] Jeu 5 Avr 2018 - 22:35




Nino fut un peu surpris de voir ce mélange de sentiments qui s’affichait dans les traits du visage de l’hybride. Mais il n’en laissa rien paraître. Il savait qu’on le considérait parfois comme extrêmement docile. Cependant, c’était dans sa nature. Il a bien sûr été, il y a longtemps, plus vivant dans son comportement ou ses émotions mais cette époque était révolue. Il n’en restait pas moins Nino.

Et puis il savait qu’il n’avait rien dit de mal. Il n’avait fait que se décrire comme il le ferait auprès de n’importe quel acheter un tant soit peu curieux. C’était normal pour un esclave après tout. Il ne se vantait pourtant pas de ses mérites. Cela se serait vu immédiatement et ce n’était pas le cas. Il s’était contenté de lister ses compétences. Même si Spas n’avait pas l’air très intéressé par ce genre de choses.

L’hybride semblait recherché autre chose, ou tout simplement rien du tout. Mais Nino n’arrivait pas à mettre la main dessus. Il avait été rarement en face d’un maître comme celui qui se tenait devant lui. La plupart l’écoutait juste puis finissait par partir. Lui n’était pas parti et il devait bien y avoir une raison cela. Nino la trouverait certainement un jour mais en temps et en heure. Pour l’instant, il savait que ce n’était pas le moment idéal.

Il observait toujours Spas en silence. Il n’était pas intimidé par son visage mais il n’avait simplement rien à dire. Il n’allait pas se creuser la tête à rajouter des choses alors que tout avait été dit pour sa part. Forcer la conversation n’était pas forcément son genre sauf si la situation l’obligeait. Et ce n’était pas actuellement le cas.

Puis l’hybride prit à nouveau la parole pour sortir quelques mots qui confirmèrent l’instinct de l’humain. Il le prenait donc. Sa formulation était un peu étrange. Pour la simple et bonne raison que lorsque le moment où un hybride choisissait un humain, il se tournait généralement vers un vendeur pour lui dire «Je le prends » ou « Je l’achète ». Rares étaient ceux qui disant directement « Tu ». Enfin, Nino se basait surtout sur son expérience de l’endroit datant de six ans. Les choses à dire avaient peut être un peu évolué. En bien ou pas, il l’ignorait encore.

Enfin toujours est-il que Nino allait pour la deuxième fois quitter ce lieu. Il était tout aussi surpris que le vendeur qu’une vente soit décidée aussi rapidement. Bien sûr, certaines l’étaient encore plus. Mais c’était le plus souvent pour des esclaves présentant des avantages évidents ou un physique vraiment très plaisant. Mais l’humain n’avait rien de tout ça. Il n’était pas moche mais pas non plus un mannequin, et son manque de force était évident. Enfin, ce pour quoi il était doué ne nécessitait pas plus que ce qu’il avait à donner alors tout n’était pas perdu.

Le vendeur vint ouvrir sa cage et Nino en sortit lentement. La scène aurait pu être slow motion tellement le calme et la douceur étaient présents. Si beaucoup d’esclaves sortaient de leur prison temporaire avec empressement, l’humain ne trahissait pas sa nature. La question des accessoires ne l’avait pas fait broncher d’un poil. Il n’en avait personnellement jamais eu mais il était préparé à ce cas de figure. Pourtant ce ne serait pas le cas non plus. Ce n’était peut être pas grand-chose mais cela lui permettait d’en apprendre un peu plus sur Spas. Tous les petits détails comme ça qui semblaient insignifiants pouvaient cependant en dire beaucoup sur les personnes.

Une fois dehors, il resta face à l’hybride qui l’observait un peu plus. Il constata qu’il était légèrement plus grand mais pas de quoi en faire toute une montagne, et cela n’avait pas l’air de déranger Spas. Certains maîtres n’aimaient pas que leurs esclaves soient plus grands qu’eux. Cela ternissait un peu l’image du propriétaire qui se devait d’être plus grand pour démontrer sa supériorité. Mais Nino avait déjà remarqué que son nouveau maître était différent de celui qu’il avait eu ou de ceux qu’il avait pu observé dans la boutique.

Il suivit tranquillement le vendeur et l’hybride quand vint le moment de remplir les papiers. Il savait que c’était une étape inévitable pour l’achat d’un esclave. Nino restait sage et observait silencieusement Spas. Sa curiosité le poussait à analyser son visage, pour savoir à quoi il pensait entre autre. Mais il devait avouer qu’il n’était pas très bon à ce genre de choses.

Lorsque Spas dit au revoir au vendeur, Nino en fit de même. C’était la moindre des politesses. Il hocha la tête aux suivantes phrases de Spas mais une fois dehors, il y répondit pour spécifier quelque chose.

« - Lorsque vous avez parlé de soleil, si vous faites référence à ma peau pâle, sachez que peu importe mon exposition au soleil, je garde le même teint. Mon corps semble rejeter le bronzage, aussi minime soit-il. »

Sa voix était la même que d’habitude, pourtant il semblait y avoir un petit plus qu’il n’y avait pas avant. Sans aller dans la joie la plus totale, marcher dans la rue était agréable et même pour le non sportif qu’était Nino, cela le rendait un peu heureux. Mais cela ne dura pas longtemps. Quand l’hybride s’arrêta, l’humain en fit de même et se mit à le fixer. Il voulait savoir pourquoi et cela ne mit pas longtemps. Il l’écouta calmement puis prit la parole pour lui répondre après qu’il eut fini. Sa justification pour la douche le fit légèrement sourire, extérieurement cette fois.

« - Je ne suis pas contre une douche et ne vous en faites pas, j’ai une tenue de rechange dans mon sac. J’ai un peu faim mais ça va pour le moment. Je vous accompagnerai pour les courses mais je préfère vous prévenir, je ne suis pas très fort physiquement. »

Lorsqu’il aborda le sujet de la tenue du rechange, il désigna son sac pour dire que la tenue s’y trouvait. Sa voix avait retrouvé un peu plus de sa monotonie. Non pas parce qu’il était esclave mais parce qu’il réfléchissait déjà aux achats alimentaires qu’il pouvait faire. Tout était bien souvent une question de prévision. Il était plus rapide de faire des courses quand on savait quoi acheter et cela évitait les achats inutiles bien qu’ils puissent être très tentant.

Il ne reprit pas la marche de suite cependant. Il attendait que ce soit Spas qui le fasse. Il était normal que le maître marche devant l’esclave. Il était certain que cela ne plairait pas réellement à l’hybride, mais Nino avait passé les six dernières années à se comporter ainsi. Ce n’était pas après quelques minutes avec un nouveau maître que ses habitudes allaient disparaître.

avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 25 ans
En bref !:
♔ Pet Docile ♔
♔ Pet Docile ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 142
Date d'inscription : 08/03/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vient je t'embarque ! [Pv Nino] Mar 17 Avr 2018 - 23:18

Vient je t'embarque !
Nino & Spas Walsh

   

Ils étaient enfin sortis de cet endroit, non sans une certaine satisfaction pour Spas. Cet endroit n’était vraiment pas fait pour lui. Avant, entendre autant les cris des uns et des autres ne le dérangeait pas ou peut-être que tout simplement, il en avait pris l’habitude, ne prenant plus garde à l’horreur, comme s’il avait des œillères. Mais désormais, elles étaient enlevées et la cruauté l’envahissait à chaque fois qu’une vie était ôté ou même qu’il voyait la misère dans ce genre d’endroit. Le pire restait tout de même le marché noir, surtout que la chouette était souvent obliger de trainer là-bas. Que ce soit pour le boulot, comme pour rentrer chez lui.

Nino avait pris la parole, la neutralité était moindre, on pouvait ressentir une toute petite joie dans la voix du jeune homme. Cela fit sourire Spas et le rassurait quelque part, tout n’était pas perdu ! Bientôt, ce jeune homme retrouvera le sourire ! Bientôt, il sera heureux d’être libre !

- Je parlais surtout des biens fait du soleil sur le moral.

Le rebelle n’ajouta rien de plus, commençant à emboiter le pas à l’ange qu’il venait d’adopter. Ce dernier reprit la parole. Cela ne l’étonnait gère. L’hygiène n’existait quasiment pas dans de tel boutique. Par contre, Spas trouvait ça un peu léger une seule tenue de rechange. Il allait falloir remédier à cela, même si Nino se considérait comme un esclave, ils n’allaient pas faire de lessives tous les deux jours ! Pour la petite faim… Malheureusement, avec le peu de réserve, la chouette ne pourrait pas proposer ne serait-ce qu’un seul petit gâteau pour au moins éteindre la faim ne serait-ce que quelques minutes. L’animal pensait à un petit snack rapide tout à l’heure, avant d’entamer les courses, mais aussi le dressing du jeune homme.

Un rire s’échappa des lèvres du bulgare. Pas très fort physiquement ? Ça, il l’avait bien remarqué ! Il faudrait être aveugle pour ne pas voir à quel point le jeune homme est une crevette. Une crevette un poil plus grande que lui, mais une crevette quand même !

- Tu n’auras pas à porter les courses ! Ne t’en fais pas ! Je t’expliquerais mieux ce que j’attends de toi… Quand nous serons rentrés ! Je ne peux pas trop en parler en pleine rue comme ça…

À vrai dire, son œil scrutait autour de lui pour regarder autour de lui et voir si des regards trainaient sur eux. D’ailleurs, le duo avait repris sa marche. Nino avait un petit train de retard et bien sûr, Spas le remarqua, il ne dira rien, pas tant qu’ils seront dans la rue. D’ailleurs, il ne tardèrent pas à arriver devant le vieil immeuble légèrement miteux.

Suite ici.
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 28 ans
En bref !:
♔ Resistance Hybride ♔
♔ Resistance Hybride ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 313
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 26
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Vient je t'embarque ! [Pv Nino]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Vient je t'embarque ! [Pv Nino]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Devine d'où vient cette image?
» Guillaume vient chercher Nathalie Estève.
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]
» Mark Henry vient parler
» L amour vient toujours au moment ou on ne l attend pas (PV Coeur de Nuit)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domination Hybride :: les faubourgs réhabilités :: Magasin "Human Pet"-
Sauter vers: