Forum RPG + 18 ans Guerre d'espèce
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

J'ai besoin de toi [pv Jun]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: L'extérieur de la ville :: Les champs :: Maison de Jun
MessageSujet: J'ai besoin de toi [pv Jun] Dim 11 Mar 2018 - 12:45

Ses pieds lui font mal. Écorchés, ils ne le portent que grâce à sa détermination, à son désir de survivre, à sa crainte d'être attrapé. Il observe autour de lui, la boule au ventre, son torse se soulevant au rythme de ses respirations. Son corps entier lui fait mal, il a nagé et marché des heures. Il n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi il est dans cette galère, rejetant de sa mémoire les souvenir du matin, de ces deux policiers devant sa porte, de son arrestation. De leurs soupçons sur sa participation avec le groupe de la résistance. Il préfère tout effacer, se concentrer sur la seule personne qui pourra l'aider. Jun. Son ami, limite son frère. Ils ne se sont plus vraiment parlés depuis un moment, mais leurs liens est bien plus fort que la distance, il le sait. Du moins l'espère-t-il de tout son coeur. Meurtri, le bas de son pantalon est déchiré par sa traversée de la forêt dense. Exposé dans le coeur des champs, il se sent vulnérable. L'hiver, il n'y a pas de pousses et le sol est visible à des kilomètres à la ronde. Et lui l'est encore plus, sa chevelure rouge se voyant sans nul toute. Et un type torse nu n'est pas vraiment une vision des plus banales dans le coin. Surtout par ce froid.  

Il se frotte les bras, sa démarche est rapide. Le souffle qui sort de sa bouche lui semble chaud alors qu'une fine buée blanche l'accompagne. Il observe à droite, puis à gauche. Il regarde les rares maisons du coin, se souvient de l'endroit, d'y avoir déjà mis les pieds. Mais cela lui semble tellement lointain... Il a l'impression qu'il est venu il y a une autre époque. Il avait d'autres ennuis, des trucs sans importance, à ce moment là... Il continue, frémissant, grelottant, son unique vêtement, un pantalon noir, ne lui donnant pas suffisamment de chaleur. Son séjour dans l'eau de mer couplé à la froideur ont rendu sa peau et sa chevelure glacée. Il ne veut pas voir dans quel état il est. Il préfère marcher, encore et encore. Son objectif n'est plus si loin, il peut le faire ! Il s'encourage, la fatigue menaçant de le rattraper à chacun de ses pas.

Arrivé devant la porte de la maison de Jun, il hésite. Et s'il n'est pas là ? S'il ne veut pas l'aider et qu'il l'emmène au poste de police ? S'il le jette dehors, préférant le laisser mourir de froid ? Il n'aura pas la force de repartir en arrière, pas l'énergie pour trouver une seconde solution. L'hybride est son plan B, le A étant juste de fuir les deux hommes qui ont essayé de capturer. Il n'y en a pas de C. Il inspire, frémit une nouvelle fois, et toque. Fort. Il claque des dents et l'attente lui semble être... Longue. Très longue. Interminable. Quand la porte s'ouvre, il n'attend pas de voir l'occupant, de le laisser comprendre qui vient lui rendre visible aussi tard - c'est la nuit - et ce qui peut bien amener quelqu'un à venir jusqu'ici.

- Jun ? J'ai besoin d'aide... Est-ce que je peux entrer ?

Codage par Libella sur Graphiorum
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge: 25 ans
En bref !:
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 130
Date d'inscription : 06/10/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai besoin de toi [pv Jun] Dim 11 Mar 2018 - 17:15
After the storm.

Minuit sonne tandis que tu es affalé dans ton canapé, à regarder sans grand intérêt l’émission de nuit qui est en train de passer sur la chaîne que Li a bien voulu laisser avant d’aller se coucher. Toi qui n’es pas trop technologie, tu n’avais pas trouvé l’utilité de changer de chaîne, puisque de toute manière l’instrument ne te sert que pour combler le silence de la grande maison dans laquelle tu vivais. Plusieurs fois tu t’étais demandé si tu n’avais pas eu les yeux plus gros que le ventre, mais finalement tu te dis que t’es bien ici, et que tu avais eu raison de rendre ton appartement de 30m² pour cette maison.
La journée avait été plutôt calme. En même temps, tu t’étais levé aux alentours de midi étant donné que tu étais rentré tard dans la nuit à cause du boulot, donc quand il ne reste qu’une après midi pour apprécier la journée, il ne peut pas se passer grand-chose de déroutant, ou qui change de l’habitude. Mais ça te plaît assez, la routine. L’idée de ne devoir penser à rien de très important, de ne pas avoir à te prendre la tête pour quoi que ce soit d’autre que ce que tu vas bien pouvoir manger aujourd’hui… C’est vraiment relaxant.

Un long baillement t’arrache la mâchoire alors que tu t’affaisses un peu plus dans le canapé. Si ça continue comme ça, il y a de fortes chances que tu t’endormes dans le canapé. Remarque, ça ne serait pas la première fois. Décidément, tu te sens encore plus fatigué que si tu avais été travailler aujourd’hui. Heureusement que tu es en repos jusqu’à demain, ça te feras l’occasion de bien te reposer d’ici là… Parce que soyons franc, tu ne comptes pas faire grand-chose demain, ou alors autant qu’aujourd’hui c’est à dire… rien du tout. A part parler de temps en temps au jeune humain que tu héberges depuis quelques jours, faire à manger et quand tu as le courage lancer une machine… C’est sûrement tout ce qui occupe tes journées de repos. Peut-être qu’un jour tu auras la foi d’aller te promener, profiter de la fin de l’hiver avant que le printemps n’arrive et ne te fasse un mal de chien quand tes bois décideront de tomber comme tout les ans. Parce que même s’ils ne tombent qu’aux alentours du moins d’avril, ils te démangent déjà vers février/mars et c’est assez insupportable par moment… Mais bon.

Tu es tiré de tes pensées par un bruit venant de l’entrée. Tu te redresses lentement, regardant dans cette direction, te demandant si tu avais bien entendu ou si tu avais eu une hallucination auditive. Dans le doute, tu te lèves quand même, non sans un petit soupire de lassitude. Qui pourrait bien venir frapper chez toi à une heure pareille ? Bah, tu allais bien voir.
Tu t’étires longuement en te traînant jusqu’à la porte d’entrée, que tu ouvres d’abord légèrement, pour voir s’il y a bien quelqu’un ou non. Et c’est la surprise qui te gagnes quand tu reconnais sur le pas de ta porte la silhouette d’un de tes amis, non, de ton meilleur ami en fait. Sans attendre tu retires le loquet pour ouvrir la porte en grand et quand il te demande de l’aide, il ne te faut pas deux secondes pour le faire entrer avec hâte.
Après avoir refermé la porte derrière vous, tu le guides jusqu’au salon où tu le fais s’asseoir dans le canapé. Ca fait un long moment que vous ne vous êtes pas vus, mais l’ambiance est loin d’être aux retrouvailles. Tu es inquiet et tu aimerais comprendre ce qu’il lui arrive.

« Qu’est ce qu’il se passe ? Pourquoi tu es dehors à une heure pareille ? Et dans cette tenue ? Tu as des ennuis ? »

Evil, c’est la première personne à avoir gagné ton amitié quand tu es arrivé en ville sans rien connaître du mode de vie. Alors forcément, quand tu le vois dans un tel état, tu ne peux que t’inquiéter et vouloir comprendre ce qu’il lui est arrivé. D'ailleurs tu ne lui laisse même pas le temps de répondre ou d'expliquer que tu reprends la parole :

« Tu es trempé en plus. Viens avec moi à la salle de bain pour te sécher, je vais te passer des vêtements secs. On discutera après ... »

Ni une ni deux, tu l’accompagnes jusqu’à la salle de bain à l’étage, et lui fourni tout ce qu’il a besoin, serviettes, vêtements, avant de redescendre au salon et l’attendre, préparant quelque chose de chaud pour lui. Pour le coup, ça t'avait réveillé.


(c) chaotic evil
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 04/01/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai besoin de toi [pv Jun] Ven 23 Mar 2018 - 20:49

La porte n'est ouverte qu'à demie, timidement, hésitant sans doute à dévoiler davantage de son intérieur, pudique. Evil note le petit loquet qui offre un minimum de sécurité, empêchant de mauvaises surprises au moment de découvrir la personne sur la pas de la porte. Le propriétaire semble méfiant, limite paranoïaque, là, retranché derrière le bois, mais, quand il reconnaît le requin, son visage change et l'entré lui est offerte sans même livrer bataille, comme à un ami.

Jun. Il lui semble qu'il a changé, depuis leur dernière rencontre. Mais en même temps, il est toujours le même. Ses cheveux blonds ondulés qui encadrent joliment son visage, ses yeux bleus, aussi clair qu'un ciel sans nuage en été, si pleins de vie. Les bois sur sa tête, qui lui semblent être plus grands que leur dernière rencontre, et différents, mais est-ce seulement les mêmes ? Le requin ne sait plus quand le cerf les perd et quand il en récupère de nouvelles, se rappelant simplement que la tête nue du jeune hybride lui a paru bizarre, la première fois qu'il l'a vu. Comme incomplète.

Il le laisse entrer, et le requin n'hésite pas une seconde, franchissant le seuil en se frottant lentement les bras pour tenter de récupérer un minimum de chaleur, laissant le cerf refermer la porte. Il suit sagement son guide et s'assit sans protester sur le canapé, la température de la pièce lui faisant un bien fou. Il a l'impression de revivre, d'avoir droit à une renaissance. Il soupire, tremblant, alors que son ami tente de savoir ce qui lui est arrivé, ce qui l'a poussé à s'aventurer dans l'obscurité dans une tenue comme la sienne, par un froid pareil. Il ne fait que lever la tête pour l'observer, gravant son inquiétude dans un coin de sa tête, son visage tiré, accueillant. Il a besoin de cette pitié, de cette main tendue. Sans doute ne devrait-il pas autant se sentir aussi bien face à ce sentiment, aussi rassuré d'avoir trouver une personne qui s'inquiète pour lui, mais, pour le moment, il n'y pense pas. Il remercie muettement Jun d'être là, de lui avoir permis d'être ici, dans sa maison, sachant combien le cerf pouvait être... Très vite dépassé par les événements peu banales.

Quand son collègue lui propose de se sécher, il se redresse et le suit sagement jusqu'à la salle de bain, un peu surpris, ne s'étant pas attendu à être encore mouillé après les heures de marches. Le froid et l'humidité de l'air n'a sans doute pas aidé à le sécher... Il observe les vêtements apportés et sourit intérieurement, presque amusé par la situation ; Jun et lui avaient pratiquement la même taille. Il se déshabille en tremblant un peu avant de se sécher sommairement, peu désireux de s'attarder plus longtemps que nécessaire dans le plus simple appareils. Il enfile ensuite les tissus et ne se trouve pas assez vêtu ; il a toujours froid. Mais ça suffira... Probablement. Il jette un coup d'oeil à la baignoire et grimace légèrement. Elle est minuscule contrairement à celle qu'il a fait installer chez lui et il s'inquiète un peu car, s'il venait à se transformer, il ne risque pas d'y tenir correctement. Il n'aura qu'à éviter de s'attarder et voilà tout...

Il soupire avant de sortir timidement, d'abords le bout de son nez puis la tête et ensuite le corps. Il s'avance en traînant un peu les pieds, se frottant de nouveau les bras jusqu'au salon et se laisse tomber sur le canapé, soudain lasse et épuisé. Quand il observe le cerf, il n'arrive qu'à lui offre un sourire forcé, triste, de désespoir. Que lui dire ? Par quoi commencer ? Il ne sait même pas. Tout semble lui être tomber sur le bout du nez et y repenser lui donne envie de se recroqueviller sur lui-même. Mais il prend son courage à deux mains et entame un début d'explication :

- J'ai... J'ai dû fuir de chez moi... La police a voulu m'arrêter pour trahison... Ils pensent que j'appartiens à la résistance... Tu sais, le groupe complètement débile qui a reçu une sacrée raclée il y a pas longtemps ? Sauf que j'ai rien à voir avec... Mais... J'ai perdu mon septième pet... Il s'est enfuit...

Sa voix se brise, sa vision se brouille. Merde. Putain. Jusqu'à présent, il a réussi à ne plus y penser. Kirua. Encore un humain qui avait réussi à passer les frontières de ses sentiments et qui l'avait laissé pour la liberté. Sans doute est-il mieux là où il est. Mais Evil a encore du mal à comprendre son geste alors qu'il lui avait offert un foyer stable, qu'ils se rapprochaient sensiblement et qu'il comptait le garder... Il l'a lâché. Abandonné. Comme les autres. Il aurait dû se méfier, mais son grand coeur l'a encore trahi. Et ça fait mal. C'est bien trop récent pour lui, lui qui s'est petit à petit ouvert à cet humain, avec qui il a partagé autant de moments gênants qu'agréables.

- Désolé... Je suis encore sous le choc...

Codage par Libella sur Graphiorum
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge: 25 ans
En bref !:
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 130
Date d'inscription : 06/10/2013
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai besoin de toi [pv Jun] Mer 8 Aoû 2018 - 19:39
After the storm.

Il te suit jusqu’à la salle de bain et sans perdre de temps, tu lui apportes serviettes et vêtements pour qu’il puisse se changer en vitesse et ne pas traîner dans ses vêtements humides. Tu pars ensuite pour lui laisser un peu d’intimité tout de même. Pour le coup tu es bel et bien réveillé, l’inquiétude t’a gagnée en voyant ton ami en alerte à ta porte. Et tu n’aimes pas vraiment ce sentiment qui te retourne l’estomac. La dernière fois que tu avais eu cette sensation, c’était quand ton père avait disparu et que tu l’avais chercher pendant plusieurs jours, sans résultats. Autant dire que ce n’était pas de bons souvenirs.

Quand il revient dans le salon, tu as eu le temps de préparer du thé, que tu avais acheté pour Li. Tu t’étais dit que ce serait un bon moyen pour aider Evil à se réchauffer après tout. Tu te rends bien compte qu’il n’est pas dans son assiette, mais il finit par répondre aux questions que tu avais posées dans la panique quelques minutes plus tôt. Tu le regardes très sérieusement, pour être certain de bien comprendre, avant de t’accroupir près de la petite table de salon pour servir le thé dans un grand bol. Tu n’avais rien trouvé de mieux dans tes placards.

« Ton humain ? Kirua ? »

En relevant la tête tu te rends compte que c’est encore trop frais dans son esprit et qu’il en est encore tout chamboulé. Tu pousses alors la tasse vers lui avant de venir le rejoindre dans le canapé. Tu n’es pas très doué pour réconforter de manière générale mais tu essayes quand même. Ca ne te ressemble pas de laisser ton meilleur ami dans la mouise et triste comme les pierres. Tu passes donc une main dans son dos, espérant le réconforter.

« Tu peux pleurer tout ce que tu veux ici, c’est pas moi qui vais me moquer. »


Tu lui offres un léger sourire avant de prendre la tasse de thé et la lui tendre.

« Bois un peu, ça te fera du bien. Ca fait combien de temps que tu erres comme ça dehors ? Tu aurais du venir me voir directement ! »

Un petit silence s’installe, le temps que Evil reprenne ses esprits et toi aussi par la même occasion. Tu as bien compris que ton ami était en danger et tu n’allais pas le laisser retourner dans la mouise sans agir.

« Si tu es recherché, il ne vaut mieux pas que tu traîne dehors… Tu es en sécurité ici, on ne va pas se douter de quoi que ce soit. »

Tu passes légèrement une main dans tes cheveux et soupire en réfléchissant à comment tu pourras faire pour héberger à la fois Evil et Li sachant que tu n’as que deux chambres : la tienne et celle qui est mise à disposition pour l’humain. Tu finis par soupirer.

« Je veux bien te prêter ma chambre si tu veux, pour ce soir. Demain je discuterais avec Li et je verrais si je peux me procurer un troisième lit je sais pas trop où… Ca te va ? »

P.S. : Désolée du temps de réponse, j'ai eu du mal à me remettre dedans mais maintenant ça va mieux. J'espère que ma réponse te va, j'ai pas osé avancer de trop. Love ♥️


(c) chaotic evil
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 04/01/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai besoin de toi [pv Jun]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
J'ai besoin de toi [pv Jun]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» Besoin en nourriture d'une monture.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domination Hybride :: L'extérieur de la ville :: Les champs :: Maison de Jun-
Sauter vers: