Forum RPG + 18 ans Guerre d'espèce
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenue chez toi [PV Li]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: L'extérieur de la ville :: Les champs :: Maison de Jun
MessageSujet: Bienvenue chez toi [PV Li] Sam 20 Jan 2018 - 18:03
La sympathie? Ca se mange?

Ce matin, tu as été réveillé de bonne heure par la venue de Juiichi. C’est donc armé de ton visage de gars mal réveillé et de mauvais poil que tu avais ouvert la porte, pour le voir accompagné d’un humain. Encore dans le brouillard, il t’avait fallu un petit moment avant de comprendre de quoi il était question. Ton ami aux oreilles pointues était venu pour t’offrir cet humain, sous prétexte qu’il fermait son commerce et qu’il devait liquider son stock. Wow. Pour le coup tu avais vraiment eu l’impression d’être dans un de ces magasins de grande surface pendant les soldes. Tu avais d’ailleurs regardé l’hybride avec de grands yeux, ce qui l’avait poussé à t’expliquer une seconde fois sa situation.
Et tu la comprenais bien, cette situation. Mais tu n’avais jamais songé à prendre un humain chez toi, encore moins sous le signe de l’adoption. Tu avais déjà eu l’occasion d’observer un bon nombre d’hybrides en possession d’humain en ville, ou même d’humains travaillant au bar, et on ne peut pas dire que ce soit le genre de chose qui t’enchante vraiment. Utiliser un être vivant comme un esclave sous prétexte que c’était le sort qui était réservé aux hybrides il y a six ans… Toi tu as du mal à l’imaginer étant donné que tu n’as jamais vécu cette injustice.

Pourtant, il avait réussi à obtenir un « oui » de ta bouche. Ce Juiichi, il t’en dois une belle. Tu as accepté, sous prétexte que ce n’était que pour une courte durée, et que s’il arrivait à trouver une autre promesse de vente il reviendrait le chercher sans perdre de temps. Toi, ça te rassurait un peu parce que tu imaginais déjà d’avance le désastre que ça allait être. Tu n’as jamais vécu avec personne d’autre que ton père, et depuis la révolution tu es plutôt du genre solitaire, sauf quand il s’agit de ramener quelqu’un chez toi le temps d’une nuit. Ça ne s’étend jamais au petit déjeuner. Alors autant dire que là, avoir quelqu’un, un inconnu qui plus est, dans les pattes du matin au soir… Ça ne t’enchantait pas vraiment. Rien que d’y penser, ça t’agace déjà.

Alors finalement, Juiichi s’était sauvé en te laissant ce fameux « cadeau » dans ton entrée. Pendant toute votre discussion, tu ne l’avais regardé qu’une seule fois pour le dévisager. Maintenant que vous étiez seul dans la maison silencieuse en ce début de journée, tu étais bien obligé de le regarder pour t’adresser à lui. Un soupire s’échappe de tes lèvres. Tu es toujours de mauvais poil, t’as envie de retourner te coucher mais non, tu dois t’occuper de ce jeune homme.

« Bon… Tu t’appelles comment déjà ? Ça sera déjà un bon début j’pense. »

Non, tu n’es pas aimable, et non tu ne fais pas bonne première impression et tu t’en fiches comme de ta première chemise. Rapidement, tu lui tournes le dos pour partir dans la cuisine. T’as besoin de  boire un truc pour te mettre d’aplomb parce qu’entre ta nuit trop courte et ta journée qui promet d’être longue, tu vas avoir besoin de prendre un truc pour tenir le coup.

« … T’as soif ? », que tu lui sors pendant que tu te verses ton verre de jus d’orange. Et en même temps tu te demandes si Juiichi a pensé au dédommagement financier qu’il allait te devoir pour le temps que tu vas garder son petit humain chez toi… Parce que ça mange et ça boit, et toi t’es quand même loin de rouler sur l’or.

« J’m’appelle Jun. »


(c) chaotic evil
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 04/01/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi [PV Li] Mer 24 Jan 2018 - 17:07
Après avoir enfilée ma tenue typiquement chinoise, je me retourne une dernière fois pour contempler la pièce qui a été ma chambre depuis mon arrivée chez Monsieur Juiichi il y a un mois. Je me sens...Je ne sais pas trop en cet instant. Peut-être mélancolique. Je savais que je ne resterais pas ici jusqu'à la fin de mes jours mais je m'y étais tout de même attaché. J'ai même espéré un temps que Juiichi finirait par être mon maître. Il était droit et gentil avec moi. J'aimais le servir.

Dans sa calèche, je reste silencieux. La veille, il m'a dit qu'il fermait boutique mais qu'il ne me laisserait pas sur le carreau et qu'il me confierait à un ami qui saura être un bon maître pour moi. Durant le trajet, il me parle un peu de lui, me disant qu'il est un hybride cerf et qu'il n'a jamais possédé encore d'esclaves parce qu'il est contre cette pratique. Je lui demande alors pourquoi a-t-il pensé à lui pour moi et il me répond que ma présence lui sera bénéfique. Je n'insiste pas mais je ne suis pas convaincu alors l'homme rajoute de ne pas m'inquiéter et qu'il sait que je serais heureux avec lui. Ayant confiance en Juiichi, je finis par me dire qu'il a raison.

On arrive une trentaine de minutes plus tard devant la porte d'une jolie habitation, à l'extérieur de la ville, près des champs. Même si le cadre semble sympathique, j'aurais tout de même préféré rester près de la forêt. Il toque. Je me tiens à ses cotés quand un homme avec de grands bois sur le front ouvre. Vu la tête qu'il fait, il n'est pas du matin et il ne semble pas très charmant. Cependant, ce n'est pas la première chose que je remarque. Ce sont ses cheveux dorés et ses beaux yeux bleus qui ont mon attention première. Je ne peux pas m'empêcher d'être sous son charme. Toutefois, j'appréhende sa réaction. Il nous fait entrer et on atterrit dans son salon. Il y a une cheminée et l’environnement est loin d’être asiatique ici mais plutôt campagnard et occidental. Je sens déjà que la maison de Monsieur Juiichi va me manquer.

Une conversation entre les deux hommes s'entament. J'en profite pour laisser mes yeux dévorer tout son être discrètement. Je peux presque sentir le rouge aux joues me monter. C'est bien la première fois qu'un homme me fait un effet aussi franc et aussi vite. Malheureusement, cela ne commence pas sous le meilleur jour avec lui puisque, clairement, il n'a pas du tout l'air d'avoir envie que je reste. Cela me blesse presque, me sentant rejeté vivement. Toutefois, je continue de rester silencieux jusqu'à finalement entendre, avec beaucoup d'insistance et d'arguments, l'homme se laisser convaincre de me garder avec lui pour quelques temps seulement. Je me dis que c'est mieux que rien. Cela me donne la chance de lui montrer que je suis quelqu'un d'agréable.

Après un au revoir, je me retrouve finalement seul avec l'hybride cerf et ma valise d'affaire à mes côtés. Je ne sais pas quoi faire ou dire. Je sais que je ne suis pas voulu et c'est la première fois que je me retrouve dans ce genre de situation. J'ai envie de lui dire que je ne suis pas là parce que je le veux mais parce qu'on me l'impose alors on est un peu dans le même bateau au final mais ne le connaissant pour le moment pas assez, et parce que le français n'est pas ma langue, je me garde de lui faire part de ma pensée. Je l'entends soupirer avant de me demander mon prénom.

Je le lui donne.

- Li.

Je m'incline ensuite légèrement devant lui.

- Je remercie vous pour garder moi.

Il me laisse ensuite en plan et je ne sais pas si je dois le suivre ou non. Après une petite hésitation, je décide de l'accompagner, laissant ma valise près de la cheminée, et je découvre alors sa cuisine. Spacieuse et bien rangée. Il semble qu'il sache s'occuper de lui-même très bien. Je me demande alors si j'aurais à le servir. Il me parle. Soif ? Quel est ce mot déjà ? Il se sert un verre de jus d'orange et je comprends finalement sa question.

- Non. Merci. Je mangé et bu avant de venir ici.

Il décline son identité.

- D'accord, Monsieur Jun. Vous voulez que je prépare déjeuner pour vous ?

J'essaie de lui montrer qu'au-delà de sembler être une épine dans son pied, je peux aussi me rendre utile. Je lui souris légèrement. Je fond presque à chaque fois qu'il plonge ses yeux dans les miens. Avoir un coup de coeur, c'est dur à gérer! Je détourne le regard et il se pose sur une corbeille de fruit qui trône sur le comptoir de la cuisine.

- Je peux faire salade de fruits.

Je prends une pomme verte dans ma main et le regarde, attendant de connaître sa réponse.

- Je peux aussi cuisiner...des œufs ou faire des tartines avec un café.


Durant les cours de langues avant ma mise en vente, j'appris un peu les coutumes d'ici qui étaient différentes de mon pays et c'est le moment de voir ce que l'homme aimait manger aussi.
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 24 ans
En bref !:
♔ Pet Docile ♔
♔ Pet Docile ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 52
Date d'inscription : 17/12/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi [PV Li] Mer 24 Jan 2018 - 18:17
Ca s'appelle "L'amabilité".

C’est connu comme le loup blanc qu’il ne faut pas te déranger trop tôt le matin, justement parce que tu rentres de ton travail à minuit passé et que tu as besoin d’un certain nombre d’heure de sommeil pour arborer ton sourire habituel et ne pas être désagréable… Ou du moins, pas aussi désagréable que ce que tu as été avec Juiichi quand il est arrivé. Mais il n’a pas d’excuse, le canidé, il le savait très bien, que tu avais des horaires nocturnes et qu’avant une certaine heure il était déconseillé de te déranger. D’ailleurs il a eu de la chance que tu ailles lui ouvrir, parce que tu aurais très bien pu décider de rester couché. Mais bon, tu t’étais levé et tu avais ouvert la porte… Donc dans le fond, tu ne pouvais t’en prendre qu’à toi-même. C’est certainement pour ça que tu te décides à prendre un peu sur toi et à lui adresser la parole. Après tout, il y peut rien lui. Tu lui demandes son prénom et il te répond assez brièvement. Li. A mieux le regarder, c’est vrai que tu n’avais pas fais attention mais Juiichi t’a ramené là une jolie perle orientale. Il s’incline devant toi et tu hausses un sourcil, peu habitué à ce genre de comportement. Tu remarques également son accent assez prononcé et sa difficulté à parler correctement français. Enfin bon, tu le comprends quand même donc est ce que c’est réellement important ?

« Y’a pas de quoi. »

Et tu files te réfugier dans la cuisine sans plus de cérémonie. Non seulement tu es mal luné, mais en plus tu cogites déjà pas mal sur ce qu’il va se passer ensuite. Tu dois t’occuper de lui ? Comment ça marche au juste ? Tu as beau avoir pu observer bon nombre d’hybrides en possession d’humain, ou même l’utilisation d’humains dans son genre pour rendre des services, rien qu’au bar en tant que serveur ou danseur mais… Il n’est quand même pas là, chez toi, pour te servir, et encore moins pour danser… Si ? Ça te perturbe, mais alors totalement. Et ça a pour effet de t’agacer un peu plus. Tu n’aimes pas ne pas savoir, et en même temps tu n’as pas envie d’en savoir plus à ce sujet. Ça ne t’intéresse pas.
L’entendant te rejoindre dans la cuisine, tu lui demandes par politesse s’il sa soif. C’est la moindre des choses, quand même. Il décline ta proposition, tu te verses donc uniquement ton verre avant de le porter rapidement à tes lèvres pour en boire une première gorgée. La première, salvatrice, un peu comme ces gens qui attendent avec impatience leur première clope ou première tasse de café du matin pour se sentir bien. Toi c’est un peu la même chose … mais avec le jus d’orange. Chacun son truc, hein.

Finalement tu te présentes. C’est sec et bref, mais au moins tu fais l’effort de leur faire. Si vous devez cohabiter un temps incertain, la moindre des choses était de se présenter l’un l’autre. Et pour la première fois depuis qu’il est entré chez toi tu attardes un peu plus ton regard sur lui. Il est un peu plus petit que toi visiblement, et ce qui te captive le plus ce sont certainement ses yeux. Il a le regard perçant malgré la douceur qu’il semble dégager, et ça t’intrigue.

« Jun suffit, pas la peine de m’appeler ‘monsieur’, j’ai l’impression d’avoir 10 ans de plus... » Tu t’arrêtes pour réfléchir quelques secondes à sa proposition. Est ce que tu devrais répondre par l’affirmative parce que c’est son boulot de te servir ? Il te propose plusieurs possibilité de déjeuner mais toi, t’as jamais été élevé comme ça, et même si c’est certainement ce que tu devrais faire, tu ne peux pas t’y résoudre. « Si tu as faim, tu peux te faire à manger. Moi je vais me contenter d’une pomme pour ce matin. »

Encore une fois, tu peux paraître très sec dans ta manière de répondre, un peu las aussi, peut-être. Mais dans le fond tu n’as qu’une envie, c’est retourner t’allonger une petite heure ou peut-être même deux… Et ça c’est pas certain que tu puisses le faire.

« Est ce que tu as des affaires ? Je te montrerais ta chambre après … Enfin on fera une visite de la maison quoi. »

Un soupire t’échappe de nouveau, c’est comme si tu ne le contrôlais pas vraiment. T’as encore la tête dans le cake et il faudra certainement que tu prennes le temps de prendre une douche pour te réveiller un peu mieux. Pour l’instant, t’as même pas vraiment conscience que tu peux paraître très désagréable. Tu l’es, c’est sur, mais plus que tu ne le penses.

En passant à côté de lui, tu attrapes la pomme qu’il avait pris dans la corbeille de fruit pour croquer dedans et aller t’installer au bar avec ton verre de jus de fruit. Allez, il faut que tu y mettes un peu du tien si tu veux que la cohabitation soit un minimum agréable et pas un fardeau pour vous deux.

« Je préfère te le dire, j’ai jamais eu de… D’esclave, enfin d’humains quoi. Donc ne t’attends pas à ce que je te demande de me servir ou quoi … Je suis assez grand pour me débrouiller tout seul. Tu fais ta vie dans la maison et… Je fais la mienne, t’as pas de comptes à me rendre et moi encore moins. Ok ? »


(c) chaotic evil
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 04/01/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi [PV Li] Jeu 25 Jan 2018 - 18:54
Quand je l'appelle Monsieur Jun, il me dit que Jun suffit. J'acquiesce.

- Pardon, Jun.

Je lui souris légèrement puis je lui propose différents petit-déjeuner pour aller avec son jus d'orange. Il me répond que je peux manger mais que lui se contentera d'une pomme. Je suis un peu déçu mais je ne laisse rien paraître.

- D'accord.

Je le regarde, ne sachant plus quoi faire. En plus, il continue à être assez froid et sec avec moi mais heureusement, il reprend la parole, nous évitant donc de rester dans un silence gênant, et il me demande si j'ai des affaires avant de me dire qu'il me montrera ma chambre et qu'on fera un tour de sa maison. Je m'incline légèrement à nouveau.

- Merci. Oui, j'ai un valise.

Je le vois soupirer à nouveau. Est-ce parce que mon comportement lui déplait ? Ou alors est-ce simplement que ma venue innatendue continue de l'embêter ? Laissant ces interrogations de côté, je pose mes yeux sur ses bois et cette fois, je me demande s'ils ne sont pas trop lourds pour sa tête parce qu'ils sont vraiment grands mais je n'ai pas le temps de m'attarder dessus parce que l'homme finalement passe à mes côtés en prenant la pomme que je tiens et va s'installer au bar. Je ne veux pas l'embêter mais je ne suis pas non plus chez moi donc je décide de rester avec lui, le regardant manger.

Je me dis qu'il va simplement rester là, silencieux et me laisser à le regarder mais à la place, il semble faire un effort pour continuer de me parler. Il me dit qu'il n'a jamais eu d'esclaves et qu'il n'attend pas à ce que je le serve parce qu'il peut se débrouiller très bien tout seul, ce que j'ai remarqué déjà, puis il rajoute que je n'aurais pas de compte à lui rendre. Cette partie-là, je ne comprends pas mais mise à part ça, cela me déstabilise. On allait vivre dans la même maison mais chacun de son côté ? N'est-ce pas un peu triste ? Toutefois, je suis content dans un sens. J'allais être libre de mes mouvements et j'allais avoir du temps pour dessiner.

- Ok. Je gêne pas vous.

Droit comme un 'i', j'attends qu'il finisse de manger et j'en profite pour tout de même savoir qui il est.

- Je peux demander vous quelque chose ?

En temps normal, je n'aurais pas attendu pour poser ma question mais vu la situation, je préfère marcher sur des oeufs avec lui. J'attends son approbation puis je reprends.

- Que est votre travail ?

Une fois qu'il a fini de manger, je le suis et il me fait une visite des pièces du bas rapidement. Dans le salon, j'en profite de reprendre ma valise puis je le suis à l'étage où là, il m'indique quelle est sa chambre, la salle de bain et me montre deux chambres vides mais équippées. Il me dit que je peux choisir celle que je veux. Juiichii avait raison. Malgré son attitude désagréable à l'heure actuelle, l'homme semble être une bonne personne et plutôt généreuse en plus d'être beau gosse. Cela me réchauffe le coeur.

- Je prends la chambre avec tête de cerf sur lit.

Je pénètre dans la pièce et je pose ma valise au pied de l'armoire puis, supposant qu'il me laisse m'installer, je l'ouvre et je commence à prendre quelques vêtements dans mes mains mais une pensée m'arrête. Je me souviens que je ne reste ici que pour un temps limité. Dois-je vraiment m'installer et mettre mes affaires dans les meubles ? J'hésite mais finalement, je me dis que cela sera quand même plus pratique et puis de toute façon, je n'en ai pas beaucoup. Cela sera rapide de tout remettre dans ma valise quand je partirais. Je pose donc le tout ici et là dans l'armoire avant de prendre mon carnet de dessins avec la boite de crayons que m'a acheté Juiichi pour poser le tout sur une sorte de commode. Je me dis que j'aimerais bien pouvoir dessiner l'homme un jour.

Une dizaine de minutes plus tard, je ressors de la chambre doucement. C'est calme. Où est-il ? Peut-être que je dois le laisser tranquille ? Mais j'ai des questions. Je ne sais pas ce que je peux réellement faire ici, ni si j'ai le droit de sortir. Je sais que je dois vivre ma vie mais peut-être y a-t-il des limites ou des choses qu'il n'aime pas que je fasse ? Après tout, je ne suis pas chez moi mais chez lui et par politesse et respect, je préférais ne pas trop être invasif.

Je fais le tour de la maison pour enfin le retrouver. Je m'approche prudemment de lui - gardant tout de même une certaine distance - mais pas non plus craintivement. Certes, il ne me veut pas mais je ne vais pas m'empêcher de respirer le même air que lui.

- Mon-...Jun ? Je dérange pas ? J'ai questions.

J'attend un petit temps puis je me lance.

- Il y a des choses que vous n'aimes pas que je fais ici ? C'est vous qui fais les courses ? Je...peux...sortir quand je veux ? J'aime courir et dessiner paysage beaucoup.  

Je lui souris. J'espère qu'il veut bien me répondre et que mon français est compréhensible. Malheureusement, la barrière de la langue ne me laisse pas m'exprimer comme je voudrais le faire et je dois souvent aller au plus simple par manque de vocabulaire et pour plus de facilité. Cela me frustre beaucoup parce que je sais que je peux parler mieux que ça alors que là, je me sens un peu idiot.
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 24 ans
En bref !:
♔ Pet Docile ♔
♔ Pet Docile ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 52
Date d'inscription : 17/12/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi [PV Li] Sam 27 Jan 2018 - 20:09
Gros effort...

Il ne te faut pas un temps démesuré pour manger ta pomme et boire ton jus d’orange. De toute façon, même si cela avait été un repas plus conséquent, tu te serais dépêché pour le manger, pour raccourcir au possible ce moment gênant ou personne, entre toi et l’humain, ne parliez. Tu sentais son regard posé sur toi, et de ton côté tu n’avais pas levé une seule fois le regard. Pas vraiment par gêne, mais plutôt parce que tu ne te sentais pas encore très à l’aise. Tu t’étais plutôt bien habitué à ta vie en solitaire, alors l’idée de devoir cohabiter avec quelqu’un te faisait cogiter un max. Comment tu devais te comporter, qu’est ce que tu devais faire exactement ? C’est un humain, mais toi tu es loin de les considérer comme différents. Cela voudrait dire considérer ton père comme différent et ça, c’est pas concevable.

Tu es tiré de ta rêverie angoissante quand Li reprend la parole. Là, tu es bien obligé de relever la tête pour le regarder de nouveau. C’est ton regard curieux qui lui donne la possibilité de poser sa question.

« Je travaille dans un bar en ville. Je m’occupe du bar. »

Sa curiosité satisfaite, tu termines ton verre et te lève pour aller le mettre dans l’évier jeter le trognon de la pomme.

« Allez, je vais te montrer la maison. Bon, tu as compris qu’ici c’est la cuisine, hein… En face t’as la salle à manger. Je t’avoue que je mange pas souvent ici, je préfère rester sur le canapé quand je suis tout seul. »


Est ce que ça allait changer maintenant que vous alliez vivre à deux ? Tu n’en as aucune idée. Tu te dis que si vous n’avez pas grand-chose à vous dire ça serait peut-être mieux de rester dans ton habitude à manger dans le canapé, devant la télé, avec un film bidon en fond sonore… Enfin bon, vous verriez bien.
Tu l’emmène de nouveau dans le salon, en parlant de ça. Le tour se fait rapidement, tu n’as pas grand-chose à dire sur chaque salle. Tu vas pas t’amuser à lui faire un grand discours sur la déco et tout les meubles, tu n’y connais rien. Quand tu as acheté la maison, quasiment tout les meubles étaient là, sauf quelques étagères pour ranger tout tes livres… Parce que oui, il en fallait de la place, pour ranger tout tes bouquins. Il en reste d’ailleurs dans la maison dans laquelle tu vivais avec ton père, mais tu n’as pas encore eu le courage de retourner les chercher. Peut-être, un jour.

« Tu as une bibliothèque ici, si tu aimes lire… Cela dit je ne dois pas avoir d’ouvrage dans ta langue natale… Le chinois, c’est ça ? Enfin, si tu comprends l’anglais je dois en avoir quelques uns … Sinon c’est tout en français. »


Finalement, vous montez à l’étage et tu lui montres ta chambre, rapidement, il n’y a pas à s’étaler là dessus non plus, la salle de bain, où tu lui montre rapidement les rangements pour tout ce qui est serviette, gant, savon et tout ce qui s’en suit. Enfin, tu lui montres les deux chambres libres de la maison. L’une plus petite que l’autre, mais visiblement ça ne semble pas déranger le jeune homme puisqu’il choisit en définitive la plus petite. Tu opines légèrement de la tête.

« Pas de soucis… Bon bah, je te laisse t’installer… Hésite pas si tu as un souci. »

Tu le quittes sur ces mots, pour aller prendre une douche rapide. Tu as vraiment besoin de faire quelque chose pour te réveiller définitivement autrement tu pourrais te rendormir sans aucune difficulté.
La douche te fait un bien fou. Tu peux te détendre sous l’eau chaude et effectivement te réveiller un peu mieux. Mettre ta mauvaise humeur de côté, pour ne pas gâcher ta journée. Une fois sorti, tu retournes dans ta chambre pour enfiler un jean propre, ainsi qu’un t-shirt -après tout c’est la moindre des choses, de s’habiller quand on a quelqu’un à la maison, l’avoir reçu torse nu n’était peut-être pas très poli-. Tu optes donc pour un haut simple, et tu termines d’éponger tes cheveux quand tu entends la voix de l’humain, quelque peu hésitante, derrière toi. Tu te retournes donc pour lui faire face, continuant de frictionner tes cheveux en veillant à ne pas emmêler la serviette dans tes bois. Un sport de haut niveau.

« Non tu ne déranges pas, qu’est ce qu’il y a ? »

Déjà un peu plus aimable, tu n’as plus ton regard fatigué et ça change déjà pas mal de choses. Tu l’écoute exposer ses diverses questions et avant de répondre, tu fais mines de réfléchir un peu. Tu lui rends même un léger sourire quand il t’en offre un, et il faut bien avouer que c’est un pas de géant que tu viens de faire.

« Bah écoute. Pour moi t’es libre de faire ce que tu veux. Je ne me considère pas comme supérieur à toi… Après je t’avoue que j’ai pas trop envie que tu sois ramené par les flics en pleine nuit, ou devoir venir te chercher à la fourrière parce que tu te seras fais attraper. »

Tu ne te rends pas compte que tu peux parler assez vite, parce que tu n’as pas l’habitude de parler a quelqu’un qui ne maîtrise pas la langue. Donc tu ne te rends pas compte que Li peut ne pas comprendre ce que tu dis.
Tu laisses planer un silence quelques secondes, pendant lesquelles tu réfléchis encore, avant de reprendre.

« Pour les courses, tu pourras venir avec moi si tu en as envie. Histoire qu’on prenne aussi des choses que tu aimes. Si tu as des allergies, tu me le diras aussi… J’ai pas envie de tu me claques entre les doigts, Juiichi me tuerait. »

Tu imagines très bien la scène d’ailleurs, mais tu ne t’étales pas là dessus. Tu penses avoir répondu à toutes ses questions, alors c’est à ton tour de parler.

« Tu t’es installé ? Il ne te manque rien ? N’hésite pas à demander sinon … Je comptais sortir faire quelques courses d’ailleurs. J’ai plus grand-chose dans le frigo. Est ce que tu veux venir ? Sinon je peux te laisser tout seul ici, si tu me promets de ne pas te sauver. »


(c) chaotic evil
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 04/01/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi [PV Li] Ven 2 Fév 2018 - 19:16
Durant la visite, j'ai pu voir que l'homme possédait une jolie collection de livres. Au-delà du fait que cela m'apprit que ce dernier aimait lire, je me suis dis que cela allait être l'occasion pour moi de parfaire mon français afin de pouvoir mieux m'exprimer dans ce langage vu que ma vie était désormais en France. Je ne me faisais pas beaucoup d'espoir sur un retour possible dans mon pays d'origine. Loin d'être fataliste, j'étais tout de même conscient de la réalité de ma situation.

Après m'être installé et avoir retrouvé l'hybride dans sa chambre en train de s'essuyer les cheveux soigneusement pour lui poser quelques questions sur ce que serait le quotidien avec lui, je l'entends me répondre que je suis libre de faire ce que je veux et qu'il ne se pense pas supérieur à moi. J'esquisse un léger sourire sans m'en rendre compte. Il ajoute ensuite plusieurs choses mais je n'en saisis pas tout le sens. Il parle trop vite et je ne comprends pas tous les mots. Cependant, je distingue "pas trop envie", "devoir venir te chercher" et "fait attraper".

- Ok.


Sûrement pour réfléchir à mes autres interrogations, il fait une pause et j'en profite alors pour laisser mes yeux mordorés le regarder plus en détails. Son nez, sa bouche, ses sourcils, la forme de son visage, ses bois...Je sais déjà comment je pourrais les retranscrire sur papier à l'aide de mes crayons pour qu'ils reflètent la beauté de sa personne. Sans aucun doute, il est un modèle qui attise ma passion pour cet art en plus de celle de mon corps et de mon coeur.

Il me sort bientôt de mes pensées en reprenant le cours de notre discussion. Il me dit que pour les courses, on pourra y aller ensemble afin que je puisse choisir ce que j'aime manger et il rajoute que si j'ai des allergies, je devrais les lui dire parce que...et là, c'est le blanc. Je comprend juste la fin où il dit que Juiichi le tuera.

- J'ai pas allergies avec nourriture. Allergie avec insecte. Guêtre? Guête? Guêpe ? Je sais pas la mot. Pardon.

Je passe ma main sur mon bras gauche, celui où mon tatouage de dragon chinois s'enroule tout du long, un peu gêné de ne pas pouvoir lui parler correctement ou pire, ne pas pouvoir me faire comprendre. En tout cas, Jun confirme petit à petit qu'il est quelqu'un de bien. Même s'il ne me veut pas, il consent à me garder à ses frais sans m'imposer quoique ce soit. Bien que n'oubliant pas ma position, je peux déjà sentir que j'allais vivre comme un homme libre en sa compagnie et c'était agréable, voire presque excitant. Je n'aurais pas pu rêver mieux.

Et il continue dans sa lancée, me demandant s'il ne me manquait rien, ce qui laissait sous-entendre que si c'était le cas, il s'arrangerait pour me l'obtenir, et me proposant de l'accompagner faire les courses tout en me laissant le choix de rester ici tout seul si je préférais mais je dois promettre de ne pas me sauver. Il peut voir sur mon visage que j'ai un moment de blanc total puis une illumination. Merci à  la logique qui me tire de ce pas. En tout cas, ce détail m'interpelle plus que je ne l'aurais voulu et ma bouche parle avant même que je ne le réalise.

- Me...sauver...Pour aller où ? Ici, pas mon pays. Je connais rien et personne.

Si j'avais pris le temps de penser, je n'aurais sûrement rien dit. Je ne veux pas qu'il pense que sa promesse était idiote et non avenue. J'ai manqué de tact. J'essaie de me rattraper.

- Je suis bien avec vous.

Je lui souris. Je suis sincère. Je sens que j'allais être très bien avec lui. J'en reviens ensuite à sa proposition et même si les deux me tentent beaucoup pour des raisons différentes, je finis par choisir de le suivre au magasin.

- Et je viens. Je veux aider à remplir le...frigo et connaître quoi vous mangez. Je peux rester seul ici quand vous travaillez.

J'étais content qu'il veuille bien me laisser l'accompagner. Cela prouve qu'il veut bien tenter de me connaître et qu'il accepte plus ou moins ma compagnie pour le moment. J'aurais été peiné si, au contraire, il aurait tout fait pour m'éviter et qu'il m'avait ignoré, me laissant choir dans mon coin en vivant sa vie comme si je n'étais pas là. Certes, j'aurais été libre et avec un autre hybride que lui, par exemple mon premier, je l'aurais sûrement souhaité ardemment mais avec lui, c'était différent. Je voulais être plus proche de lui, me sentant attiré à lui tel un moustique qui serait attiré par un bon sang chaud.
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Homosexuel
Âge: 24 ans
En bref !:
♔ Pet Docile ♔
♔ Pet Docile ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 52
Date d'inscription : 17/12/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi [PV Li] Mar 6 Fév 2018 - 22:16
Suite du rp ici
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 23
Date d'inscription : 04/01/2018
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bienvenue chez toi [PV Li]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Bienvenue chez toi [PV Li]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bienvenue chez nous
» Bienvenue chez moi...
» Tadadam ! Joy ! Serpentard
» Bienvenue chez moi ! [PV]
» [Finie] Antre de la neige et de la glace, bienvenue chez moi !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domination Hybride :: L'extérieur de la ville :: Les champs :: Maison de Jun-
Sauter vers: