Bienvenue

Forum INTERDIT au -18 ans (joueur et personnage). Ce forum a été créé le 25/06/2013 de type Guerre de Race/Domination/Rebellion. Avatar immature ou à caractères sexuels sont à bannir ainsi que les personnages interdit furrys et enfant.

Liens utiles

Flash Info

"L'ouverture entre le monde spirituel et réel se montre taquin et effraye les participants de la soirée Halloween."

Le Staff

PNJ
Fonda
Mp
Kai
Admin
Mp
Iravan
Admin2
Mp
Calwen
Modo/Anim
Mp
???
Anim
Mp
Code par MV/Shoki - Never Utopia
Domination Hybride
Forum rpg INTERDIT AU MOINS DE 18 ANS !!! = donc d'écriture entre des joueurs mâtures - Le sujet du forum est une "guerre" entre les hybrides et les humains (certains caractères d'écritures pouvant être choquant). Le Staff ne sera aucunement responsable de vos choix et actes si vous vous inscrivez. Les personnes immatures, boulets, les curieux ou les mineurs, veuillez passer votre chemin. Pour les autres, nous vous souhaitons une bonne visite.


Forum RPG + 18 ans Guerre d'espèce
 

EVENT: Esprit esprit , calme toi. Groupe 3

 :: Centre ville historique :: Le Château Fort Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 21/04/2016
Localisation : Ici et là ... Qui sait où je me trouve ?

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge: inconnu
En bref !:
Le château fort , endroit emblématique du passé. Trop peu visiter, et pourtant chargé d'histoire. Ceux qu'on peut lire dans les livres et ceux qu'on raconte à mi-mot. Dans un murmure sans preuve de la véracité de ces récits. Les témoins présents des différentes apparitions sont des gens comme vous. Rien de particulier, aucun pouvoir surnaturel à leur actif. "Fabulation" peut-on entendre," ivrogne", ou encore proposer des explications rationnelles à ces bruits, apparition ou vision que certaines personnes ont été capables de percevoir.

Pour fêter la nuit des morts, le château vous ouvre ses portes. Moi, humble serviteur depuis des années, je suis ici pour vous guidé. Pourvus de torche, voilà la seule lumière que vous allez pouvoir utiliser, et bien entendu tous vos gadgets électroniques vous ont été retirés à l'entrée. Ce soir, pour juste quelques heures, vous allez vous ouvrir au monde obscur des ténèbres. Laissez les fantômes et les légendes de ces pierres vous raconter leur histoire. Et peut-être parviendrez-vous à aider une âme perdue.

Pour votre propre sécurité, éviter de dépasser les couloirs pourvus de chaine. Le château étant vieux, certains passages sont dangereux. On vous demande de vous ouvrir au monde spirituel et non de l'y rejoindre.
On m'a demandé de vous raconte une histoire, une histoire à vous faire hérisser les poils… mais avancer, regarder les pierres briller à la lumière de vos flammes. Observer les ombres naissantes et s'évanouir dans la pénombre du coin. Entendez les bruits du vent et de l'orage se glisser entre les minces coupures de la roche… mais tendez bien vos oreilles. Est-ce uniquement le bruit de la nature ? Ne venez-vous pas entendre comme moi ce bruit plus aigu ? Ce froid sur votre nuque comme si une personne venait de souffler dessus ? Mais vous avez beau vous retourner. Vous n'y verrez rien. Vous n'êtes pas encore prêt à voir clairement les choses telles quelles. Poser vos mains sur les objets qui vous intrigues, vous recevrez peut-être un message de la personne qui suit votre groupe depuis que vous avez franchi le portail.
Aidez-le à sortir d'ici, à comprendre ce qu'il lui est arrivé et ainsi à pouvoir se reposer dans sa nouvelle demeure. Allez-vous pouvoir expliquer à vos camarades ce que vous avez cru voir ? Allez-vous tous ensemble le découvrir ? Nous le serons à la lumière du jour. Car oui, dès les premiers rayons du soleil apparaîtront sur le château, dès que la nuit des morts est terminée. Le couloir entre nos mondes se refermera … allez vous réussir ou échouez ?


----
@Rafael Montoya
@Lilith Hunter
@Mark S. Barthélemy
Sam 4 Nov 2017 - 9:03
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Pet Indressable ♔
Messages : 9
Date d'inscription : 06/06/2017

Fiche Perso
Sexualité :: Hétérosexuel
Âge: 20
En bref !:
Esprit es-tu là ?

Halloween, tous les trucs qui vont avec, faut avouer tu adores. Après tu sais que Lou c’est sans plus, alors quand elle t’a proposé de passer la nuit dans le château fort de la ville… Tu n’as pas pu résister, a peine elle a proposé déjà tu étais parti ! Une visite dans ce lieu, sincèrement pourquoi tu aurais résisté surtout à cette période ! Puis c’était aussi le bon moment pour te rapprocher de Lou après les orages que vous avez traversé récemment. Tout le long du chemin pour arriver au lieu, tu ne lui avais pas vraiment adressé la parole que ce soit en langue des signes ou vis vos portables. Tu avais encore du mal à savoir comme te comporter avec elle. Mais tes questionnements s’interrompirent quand tu remarquas qu’il y avait bien du monde pour cette soirée. Instinctivement tu te collas près de Lou et ne la lâcha pas d’une semelle.

Regardant de tous côtés, seule une personne te dit quelque chose… C’était pas forcément la personne que tu voulais voir ou passer ta soirée avec quoi que tu n’as rien à proprement parlé à lui reprocher mais tu es rancunier comme garçon. Le silence ce fit et tu écoutas les paroles de cet homme qui te paraît malade… Physiquement ou psychologiquement, tu ne saurais le dire. Tu n’es pas vraiment superstitieux, tout ça pour toi c’est un jeu Halloween et ses masques, ses bonbons, ses farces mais alors pourquoi les petits cheveux sur ta nuque s’hérissent ?

Tu manques de pester quand tu comprends que tu ne fais pas parti du groupe de Lou qui s’éloigne de toi pour rejoindre une jeune femme et un homme qui te paraît… rien du tout ! Te voilà contraint d’avancer vers une plantureuse jeune femme que tu ne connais pas alors que tu déposes ton téléphone… Tu n’as pas envie mais bon, tu ne crains rien non plus mais là plus aucuns liens avec ta jeune « maitresse ». Tu en viens à te demander comment elle va faire pour communiquer, tu te fais plus de soucis pour elle que pour toi qui va faire équipe avec deux inconnus. D’ailleurs un homme se rapproche de vous, alors que tu te tiens à la droite de la demoiselle.

Vive la tronche des deux gardes du corps… Tu as qu’une demoiselle en détresse en tête et ce n’est pas celle que tu as à tes côtés. Mais bon, c’est une visite après tout. Tu prends la torche qui est accrochée au mur alors que les deux premiers groupes sont en marche… Lou n’est déjà plus visible, tu vois que mec, Satoru encore quelques dizaines de secondes et tu espères réussir avant lui à sortir de là. Un bruit se fait entendre alors tu pivotes la tête devant tes yeux se dresse un trou béant dans la pierre. Un passage secret, c’est une blague ?

L’excitation est à son comble dans ta petite tête, sans préambule tu t’introduis dans le trou, prenant la tête du groupe que cela plaise ou non. Puis bon, tu ne vas pas laisser passer une jeune femme en premier quand on ne connaît pas les risques encourus. Et tu ne connais pas encore assez l’autre homme pour le laisser te guider. Le couloir est étroit, la sensation d’humidité est plus que présente, la flamme de ta torche vacille par moment sous l’impulsion du vent qui vient te caresser les joues par moment.

Tu soupires, te contentant de suivre le couloir noir, avant de lâcher :

_ « Je m’appelle Mark… Et vous ? »


Quoi ? C’est mieux de savoir avec qui on va être dans la merde pendant un moment non ?
Crédits de Tictac Frey
Sam 4 Nov 2017 - 16:11
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Hybride raté ♔
Messages : 126
Date d'inscription : 11/07/2015
Localisation : Temple

Fiche Perso
Sexualité :: Hétérosexuel
Âge: 35
En bref !:


feat. Mark et lilith


Event Halloween

« Esprit … es-tu là ?


Un homme nous accueille et nous offre l’hospitalité gaiement.
Nous sommes trois et nous devons nous diriger dans une salle munit d’une simple torche.
On prend un passage secret mais ….!






« J’y vais ! »

C’est du moins ce que Rafaël s’était dit en voyant les flyers de propagande pour une invitation de nuit à se rendre au château fort. Depuis son achat et son abandon, il était resté au temple avec Haku, il allait en ville faire des courses, se balader mais jamais il n’avait encore été exploré plus que cela… D’ailleurs, à part Haku, cet homme ne connaissait personne. Même l’hybride chien pensait que c’était une bonne chose pour lui d’y aller… « Va ! Va ! Et amuse toi » lui avait-il dit. Avant de partir, il avait quand même prit un bracelet en cuir noir avec le nom et le numéro du prêtre en cas de contrôle pour qu’il puisse attester de son appartenance, bien qu’officiellement, il n’appartenait qu’à lui-même… Haku n’était pas son maître et le temple n’était qu’un refuge où il avait élu terre d’asile. Cet endroit avait un certain effet apaisant sur lui et surtout sur ses démons du passé. Mais revenons au présent, l’hybride caracal raté s’était habillé assez simplement pour l’occasion un pantalon, un pull et des chaussures noirs, un long imperméable écru. C’est les mains dans les poches et un sourire factice habituel qu’il allait au château. Il passait des grande grille ouverte qui donnait dans un jardin décoré pour l’occasion, dur de dire si l’endroit en temps normal était accueillant ou non mais ce soir, il était si lugubre que son système nerveux venait à s’alarmer et à se sentir comme une bête traquée. Finalement, il se demandait pourquoi il était venu dans un tel endroit, mais depuis la perte de celle qu’il avait espéré sauver, il s’était un peu plus renfermer. Si il ne réagissait pas, il deviendrait plus un zombie, que l’ombre d'humain qu'il était déjà, qui errait dans la ville en attendant la mort.  


Il inspirait profondément et expirait de même avant de s’approcher d’un attroupement de personne, il est plutôt sociable de nature et ne doute pas de faire des connaissances mais il avait toujours un affreux sentiment de ne pas être à sa place. Une fois dans le hall il déposait son imper sur l’un des crochets qui lui tendait limite les bras pour le prendre, il n’avait pas ces trucs High tech car il n’était pas un de ses privilégiés ou encore un hybride à part entière et attendait patiemment la suite. Il comprenait très vite qu’ils allaient être par groupe et s’était vu affecté dans le numéro trois avec un homme et une femme plutôt ravissante, après avoir pris la torche qu’on lui tendait, il regardait ses compagnons de route après avoir rapidement regardé les autres, aucun visage ne lui était familier, il gardait son sourire sur ses lèvres, neutre et sans sentiments particulier, juste de quoi rester sociable comme il l’a toujours été. Après avoir rejoint ses acolytes, Rafaël se tenait silencieux alors que leurs ombres dansaient à la lumière des torches sur le mur. Les autres groupes étaient déjà partis lorsque l’homme ouvrit une trappe secrète qui provoquait une ouverture dans le mur assez grande pour y pénétrer, l’espagnol pensait que ce n’était en rien rassurant mais en tant que cartésien désabusé, il fallait aller de l’avant !  En parlant de cela, très vite l’hybride raté voyait l’homme brun  s’engager dans ce trou noir où de l’air frais sortait, il devait surement vouloir ouvrir la marche, cette cavité devait être raisonnante et aucun bruit ne pourrait passer à la trappe. Rafaël regardait la jeune femme en lui souriant « Señorita ? …. Je vous en prie ! Après vous, je fermerai la marche. ! »  ce ne serait pas gentleman de laisser la demoiselle seule à l’arrière au risque de la perdre où qu’elle soit effrayée. Une fois que la demoiselle sera rentrée, l’espagnol la suivrait, on pouvait déjà entendre la voix du premier homme se faire entendre tandis que leurs ombres flottaient sur les murs, des bruits étrange se faisaient entendre sans compter les petits courants d’air froid par moment qui menaçait de limite éteindre la torche.   « Je me prénomme Rafaël. »  

©️ Code de Anéa pour N-U

Sam 4 Nov 2017 - 21:48
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Femelle gentille et attentionnée ♔
Messages : 21
Date d'inscription : 24/08/2017

Fiche Perso
Sexualité :: Hétérosexuel
Âge: 20
En bref !:
Esprit esprit , calme toi.

       
feat. Lilith, Mark & Rafaël

       




Alors que j’étais tranquillement en train de faire mes courses à l’épicerie la plus proche de chez moi quand je remarquais une petite feuille près de la caisse. C’était un flyer qui indiquait que le château fort faisait une soirée porte ouverte pour la nuit d’Halloween. Je n’avais pas encore eu la chance de le visiter, puisque j’étais arrivée dans cette fille depuis quelques mois. Je me disais que c’était donc l’occasion, puisque de toute façon je n’avais rien de prévu pour ce soir-là.

Une fois le 31 arrivé, j'avais enfilé une petite robe noire ainsi qu'un manteau rouge pour parer au froid qui avait à présent belle et bien prit sa place. Devant le château, je m'arrêtais quelques secondes pour en apprécier la taille et… l'élégance moyenâgeuse dirais-je. Je suivais d'autres personnes qui se trouvaient devant moi, arrivant à l'intérieur. Il y avait une dizaine des personnes qui commençaient à s'engouffrer dans des couloirs éclairés de torches alors qu'on me demandait de laisser mon téléphone. Finalement, sans que je puisse dire quoi que ce soit, me voilà en compagnie d'un petit groupe, composé de… Deux autres hommes. Est-ce que je devais m'inquiéter ou me sentir rassurée ? Je n'en savais rien du tout pour le moment, mais j'espérais ne pas devoir m'inquiéter.

Voilà que c'était à notre tour de rentrer dans ses couloirs que je ne trouvais pas vraiment rassurant. Je ne me sentais pas du tout à l'aise en les parcourant, j'avais même l'impression que quelqu'un était en train de me suivre et de farfouiller dans mes cheveux et qui me soufflait un souffle glacial. Un des deux hommes dont je ne savais pas du tout l'identité prit une torche qui était accrochée au mur, ce qui eut pour effet d'ouvrir un passage secret. Je regardais ce trou s'ouvrir, la bouche bée pensant que ce genre de choses n'existait pas dans le vrai monde, mais seulement dans les livres et les films.

Je me glissais entre les deux hommes, ne voulant pas spécialement fermer la marche, je devais bien l'avouer surtout quand l'un de mes deux compagnons de fortunes me dit qu'il le ferait. Je le remerciais d'un sourire timide. Le premier homme se présentait comme s'appelant Mark et celui qui m'avait laissé passé Rafaël. A mon tour je me présentais donc :

-Lilith, enchantée. Dis-je simplement.



       
       
made by guerlain for epicode
Sam 4 Nov 2017 - 23:46
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Pet Indressable ♔
Messages : 9
Date d'inscription : 06/06/2017

Fiche Perso
Sexualité :: Hétérosexuel
Âge: 20
En bref !:
@Mark S. Barthélemy a écrit:
Esprit es-tu là ?

Pendant que tu longes le mur de pierre sombre et où parfois quelques gouttelettes montraient le bout de leur nez, tu oses jeter un coup d’œil en arrière. La jeune femme te suit de près et l’homme ferme la marche alors qu’un bruit se fait entendre. La porte secrète se referme, bon cette sortie ne serais plus utilisable à moins de trouver le mécanisme. Intérieurement tu rages, le noir ce n’est pas ton ennemi mais tu as du mal avec les endroits exiguë puis tu ne sais pas où se trouve Lou… Il faut avouer aussi que tu as cette mauvaise impression que vous n’êtes pas seuls dans ce corridor. Tu ne saurais décrire ce que tu ressens, mais la peau de tes avant-bras le fait pour toi en se hérissant un peu sous son sweat.

Tu esquisses un léger sourire à tes acolytes en continuant de marcher prudemment pour les remercier de leur présentation. Rafaël, avec son accent on sait aisément d’où il vient, tu ne sais pas encore si tu peux te fier à lui, trop de paramètres inconnus pour tenter un rapport amical alors que Lilith n’a pas d’accent et tu la sens pas très rassurée de l’endroit et de la compagnie ce qui te fait rire intérieurement. Va falloir détendre l’atmosphère mon grand, alors met ta paranoïa de côté et tente un petit quelque chose…

Tu poses ta main droite sur les pierres, l’eau qui entre en contact avec ta paume te fait frémir, tout est si réel autour de toi. Tu ne pensais pas que les scènes d’horreur ou de suspense des films ou de tes jeux pouvaient exister aussi proche de chez toi. Alors que tu continu de faire un pas devant l’autre et souhaite lancer une petite phrase ironique pour alléger l’ambiance, voilà que tu titubes… Heureusement tu te rattrape au mur, mais ta torche tombe au sol, faisant vibrer la dalle qu’elle heurte. La flamme quitte son promontoire dans la foulée mais tu n’en a pas réellement conscience.

Tu n’es plus avec Lilith et Rafaël dans ce couloir sombre, tout ce que tu vois devant tes yeux ne ressemble pas au lieu où ton corps physique est… Tout est si lumineux… Tu as l’impression d’être dans un champ de couleur des blés. Enfin c’est si compliqué tout ce que tu vois… Tu ne comprends pas surtout ce qui t’arrive. Malgré toi, tu te prends à regarder partout et chaque détails. Tout est jaune, il y a comme un cadre posé au sol qui fait comme une fenêtre donnant sur des épis de blé qui se balancent au grès du vent mais pourtant juste après on dirait du sable… Des traces sont d’ailleurs présentes dans cette texture de sol. Des empreintes de pas, d’animaux plus précisément, le mot cerf te vient immédiatement en tête. Mais ce qui te paraît irréel c’est les sortes de… d’ailerons de requins, deux, qui traversent ce sable.

Nan c’est vraiment bizarre… Puis sur ce cadre, pourquoi une cloche en or ou du moins portant cette couleur est-t-elle attachée par ce morceau de tissu blanc ? Quelques pétales volent aux vents alors que les fleurs tombent au sol… Puis ce cadre, où tu percutes que ton corps… du moins astral pose sa main, du bois qui a travaillé, à la vue des marques fendues dessus à de multiples endroits. Soudain tu clignes deux yeux, tu ne sais pas combien de temps cette absence a duré mais ta gorge est sèche, tu te sens nauséeux. Inconsciemment tu t’es rapproché de Lilith comme un rempart, c’est dans tes gênes de protéger les autres. Ton teint est livide comme si tu venais de voir un fantôme…

Un fantôme ? Voilà que les paroles du servant reviennent, « le fantôme qui vous suit »… Tu te regardes ta main vide qui a abandonné la torche, heureusement les deux autres éclairent encore les environs. Tu te baisses pour ramasser la tienne et la tend aux deux autres pour qu’un des deux la rallume. Tu n’es pas du genre à croire à toutes ses sornettes mais après tout c’est Halloween et la passerelle entre les deux mondes est ouverte pour la nuit. Tu ne bouges pas mais tu te décides enfin à tout dévoiler à tes partenaires dans les moindres détails. Les sondant de ton regard pour avoir leurs réactions, on ne sait jamais peut-être que l’un d’entre eux fait partis du processus de cette soirée ? Que c’est un jeu grandeur nature ? Tu ne sais plus quoi penser alors tu attends sur eux, indécis sur la conduite à tenir à cette instant.

Crédits de Tictac Frey
Dim 5 Nov 2017 - 16:26
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Hybride raté ♔
Messages : 126
Date d'inscription : 11/07/2015
Localisation : Temple

Fiche Perso
Sexualité :: Hétérosexuel
Âge: 35
En bref !:


feat. Mark et lilith


Event Halloween

« Esprit … es-tu là ?


Un homme nous accueille et nous offre l’hospitalité gaiement.
Nous sommes trois et nous devons nous diriger dans une salle munit d’une simple torche.
On prend un passage secret mais ….!





« C’est humide ici !»

Avait-il doucement soufflé en s’engouffrant dans l’antre ténébreuse et peu engageante. Et…. C’est bien de l’endroit que parlait le caracal et non de la jeune femme qui l’avait précédé avec un discret sourire de reconnaissance qui se présentait d’ailleurs sous le prénom de Lilith. Cela rappelait à l’espagnol cette déesse, la mère de toute, la première femme d’Adam avant qu’elle ne soit souillé par les démons par le libertinage et devienne la reine des succubes et démones de la luxure. Il s’étonnait de voir un tel portrait, se peindre sur la jeune femme qui lui avait souri et glousse, un instant, sous sa bêtise. Du moins, jusqu’à ce qu’un bruit le fasse se dresser et se retourner… Plus de lumière à l’arrière, la porte secrète venait de se refermer, ils n’avaient plus le choix d’avancer dans ce couloir lugubre ou la pierre transpirait et donnait une odeur peut agréable contrairement au parfum de la jeune femme face à lui qui venait par moment taquiner son nez. Rafaël se remettait en marche, gardant une distance convenable avec sa partenaire qui  se trouvait devant lui, on ne sait jamais si elle venait à glisser, se faire mal ou avoir peur, il pourrait agir si besoin était. Il a toujours été protecteur et disponible pour aider les autres, rien de louche à ce qu’il continue de le faire même dans un endroit effrayant. Le caracal raté n’a jamais eu de frayeur pour ce genre de chose, la seule peur qu’il ait ressenti était bien ce jour funeste du soulèvement où les hybrides ont tué sa femme enceinte… Ce jour où sa vie avait basculé ayant perdu femme et enfant, malgré tout, il se reprenait, regardant un instant son ombre dans la projection au mur par la lumière du flambeau et avait cru y voir la bête.


Il haletait un moment car oui….Sa seule peur était lui-même, ce côté hybride qu’il cachait au fond de lui. Finalement, l’espagnol commençait à se dire que ces ténèbres obscur, ce lieu et ce côté surnaturel pourrait être néfaste pour lui et ses compagnons. Ses démons du passé ne demandaient qu’à ressurgir et il était hors de question qu’il laisse faire cela. Il se cantonnait alors à rester au moment présent, se concentrer à nouveau sur ses amis d’infortune. Il restait silencieux échangeant parfois des regards et des sourires avec tes compagnons mais ce silence peu rassurant pesait un peu, les gouttes d’humidité tombaient parfois dans un « Flop » alors que sa torche scintillait par moment dans un suspens à savoir si elle s’éteindrait ou non. Comme si c’était une prémonition ou si un fantôme lisait dans ses pensées, Mark se mettait à tituber et en voulant se rattraper, il avait fait tombé sa torche. Rafaël ne pouvait que regarder en spectateur car il avait Lilith devant lui et n’aurait rien pu faire dans ce couloir étroit. Mais il pouvait déjà essayer de voir si cela allait bien. « Mark !!  Est-ce que vous allez bien ? …. »  Mais aucune réponse ne venait, il ne parlait pas et paraissait figé. En tant qu’homme, il ne pouvait pas non plus rester à rien faire, mais pousser la jeune femme pour passer pourrait s’avérer dangereux, pour elle et pour lui, de glisser également.


Sans compter, qu'il aurait fallu un rapprochement étroit entre eux, chose tout bonnement impensable pour un homme bien éduqué. Dans de multiples efforts, l’espagnol augmentait le timbre de son appel au fil du prénom qu’il prononçait, c’était plus pour faire réagir l’homme qui était encore debout mais paralysé. Etait-ce une blague pour essayer de casser l’atmosphère ? …. Il en doutait enfin, il espérait que non. Alors que l’hybride raté s’approche de la jeune femme pour ne plus être qu’à quelques centimètres de son dos, l’homme de tête revenait vers eux. Raf’ écarquillait les yeux en voyant le teint livide de leur compagnon et c’était à se demandé si l’effroi ne s’emparait pas de lui suite à la perte de la lumière. A cet instant, un frisson parcourait son épine dorsale comme si une présence était derrière lui, il se tendait et se retournait en éclairant mais il n’y avait rien … Pourtant il était persuadé d’avoir senti quelque chose mais il relativisait en mettant cela sur le fait de l’environnement et la glissade de Mark. En se retournant, le caracal voit que Mark tend sa torche et il laisse bon soit à la jeune femme de la lui rallumer tandis que l’homme de tête se mettait à narrer ce qu’il venait de se passer. Sceptique et étonné, il arquait à sourcil sous la narration avant d’ajouter. « Vraiment ? … Quelle étrange vision !... Vous êtes restés figés, j’avais beau vous appelez c’était comme si vous étiez paralysé…  » Rafaël claquait la langue sur son palais en signe qu’il n’aimait pas cela, il espérait que la jeune femme ait des nerfs solides. « Je n’aime pas cela… Je pense qu’il faut qu’on continue et sortir rapidement de ce corridor ! … Le fait d’être à l’étroit et dans le noir peut y jouer.  »  Après un regard sur Mark, l’espagnol observait la jeune femme, espérant qu’elle donne son avis et qu’elle se sente bien.


©️ Code de Anéa pour N-U

Dim 5 Nov 2017 - 17:52
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Femelle gentille et attentionnée ♔
Messages : 21
Date d'inscription : 24/08/2017

Fiche Perso
Sexualité :: Hétérosexuel
Âge: 20
En bref !:
Citation :
Esprit esprit , calme toi.

       
feat. Lilith, Mark & Rafaël

       





Nous avancions encore et encore dans ce couloir qui semblait sans fin, je n'avais dis que quelques mots, juste de quoi me présenter, pas vraiment rassurée de me retrouver avec des inconnus en ce lieu. Mais le jeune homme qui répondait au nom de Mark s'arrêtait brusquement, manquant de se faire rentrer dedans par moi qui étais perdue dans ses pensées. Il semblait regarder quelque chose devant lui pourtant j'avais beau essayer de me mettre sur la pointe des pieds pour voir ce qu'il pouvait bien fixer de la sorte, il n'y avait absolument rien d'anormal. Rafaël s'exclamait alors pour lui demander s'il allait bien.
 
Cela ne dura que quelques secondes avant qu'il ne se recule dans ma direction, déjà que je n'étais pas bien loin de lui, autant vous dire que je commençais à être gênée par cette soudaine proximité que je n'avais pas souhaitée. Surtout que derrière-moi, Rafaël me collait aussi, cherchant à savoir si le premier de notre groupe se portait mieux. Mes oreilles de louve s'aplatissaient sur ma tête, signe que je ne me sentais pas vraiment à l'aise dans ce sandwich improvisé. Mark se penchait pour ramasser sa torche à présent éteindre avant de nous la tendre, pour la lui rallumée devinais-je. Etant la plus proche de lui, je laissais les flammes de ma propre torche lécher la sienne jusqu'à ce qu'elle se consume de nouveau, tout en lui souriant discrètement pour lui dire que c'était bon.
 
N'empêche que la réaction qu'il venait d'avoir nous avait particulièrement interloqué, surtout lorsqu'il nous racontait avoir vu un champ de blé, du sable avec des empreintes d'animaux et des cloches, enfin c'est ce que j'ai retenu. Je fronçais les sourcilles en me demandant tout ce que cela pouvait bien signifier et je n'étais pas la seule visiblement. Je commençais de plus en plus à me dire que je n'aurais jamais dû venir ici.

 
-Je trouve que cette histoire ne sent pas bon du tout, j'ai presque envie de rentrer chez moi… Ben quoi ? J'y peux rien moi si je suis pas vraiment courageuse… Nous devrions continuer d'avancer, peut-être que la sortie de ce passage secret se trouve juste un peu plus loin….




       
       
made by guerlain for epicode
Lun 6 Nov 2017 - 22:58
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Hybride raté ♔
Messages : 126
Date d'inscription : 11/07/2015
Localisation : Temple

Fiche Perso
Sexualité :: Hétérosexuel
Âge: 35
En bref !:



feat. Mark et lilith


Event Halloween

« Esprit … es-tu là ?


Un homme qui sourit mérite-t-il la confiance ?
Dans un tunnel étroit, Mark a eu une vision étrange.
La peur et l’angoisse ferait-elle son apparition ?





« Qu’est-ce que….. !»

C’est exactement ce que le caracal se posait comme question… Quelle était cette étrange vision qu’avait eu Mark, ce dernier leur avait tellement décrit ce tableau avec précision tout en étant étrange qu’au début Rafaël n’avait pas percuté, mais qu’est-ce que cela pouvait bien être ? … Un coup de l’esprit de l’homme dans ce noir et ce lieu mystique ou alors un coup plus étrange et mystérieux ? …. Ce n’était pas impossible quand on savait que quelques phénomènes paranormaux pouvaient exister réellement. La jeune hybride donnait sa flamme à Mark pour qu’elle se rallume et malgré leur proximité les uns des autres, un peu étroite, l’espagnol restait à sa place, perturbé encore par ce que venait de conter l’homme de tête. La jeune femme se mettait à parler et Rafaël était content de voir qu’il n’était pas le seul à penser là même chose, elle avait dit comme lui, que pour le moment valait mieux continuer. Qu’une fois sorti de ce tunnel, ils y verraient tous plus clair, c’est du moins ce qu’il avait pensé, puis il essayait de se rappeler…. Mark avait parlé d’un tableau…. Puis d’animaux… D’un cerf en particulier…. D’une cloche… de sable et d’aileron de requin…Vraiment…. Qu’est-ce que cela pouvait bien signifier ? …. L’espagnol avait beau se torturer les méninges à trouver une signification mais son cerveau était comme l’endroit dans le black-out total. Il soupirait un instant un peu trop fort alors que la flamme de sa torche menaçait de s’éteindre, il la fixait avec attention en arrêtant de respirer pour éviter justement qu’elle ne le fasse et à cette instant il avait cru entrevoir quelque chose dans le cœur de la flamme qui virevoltait en grossissant de plus en plus, il expirait et à ce moment-là ….
Il plongeait dans un monde au couleur du blé au soleil ! Tout teinté de jaune, d’abord étonné, il regardait face à lui. Bien entendu son corps réel restait planté à la même place sang bougé, le regard fixe. Dans sa vision, il voyait des marches qui étaient orné de trois tapis rouge. Attendait-on une princesse ? …. Mais au vue de la bâtisse qui se tenait face à lui, il en doutait fortement…. Une maison arbre… C’est ainsi qu’il la décrirait, c’était le tronc d’une maison mais le toit était remplacé par les branches d’un arbre et pour être plus précis… D’un pommier. Une grande porte en bois arrondi lui faisait face alors que plus haut diverses fenêtres de taille absurde et différentes de la même matière s’y trouvaient également. Quoi que dans le côté absurde on se demandait si ce n’était pas plutôt le coucou comme dans les vieilles horloges, qui sortait du côté de la bâtisse, qui n’était pas ridicule ou encore tous ces bocaux de stockage avec à l’intérieur, du papier, un parchemin, des fruits rouges, une branche d’arbre, un insecte… Et que faisait cette échelle non loin ? …. Sans compter les pommes qui tombaient… Vraiment étrange ? Etait-ce une sorte de laboratoire ? Mais soudain l’image avait disparu aussi vite qu’elle était arrivée… Il mit un peu de temps à reprendre ses esprits avant de regarder où en étaient ses compagnons de route. Si ils avaient avancé, alors il le rejoignait pour leur raconter ce qu’il venait de vivre. Est-ce que c’était ce qu’avait aussi vécu Mark ? … Un message du fantôme ? …. Si on devait réfléchir à ces deux visions, qu’aurait-il fallu en conclure… Après une réflexion, Rafaël tentait de dire son idée…. « C’est étrange et dur de définir quelques choses de ces deux visions que nous venons d’avoir mais, si on y regarde un instant, … Que penser ? .. Un tableau avec des animaux, un paysage, un cerf, une cloche sur le bois…. Une maison arbre qui peut faire penser à du mobilier boisé, des bocaux empiler et bien ranger comme des livres, une échelle pour y accéder à ceux plus haut, cette couleur lumineuse une nouvelle fois… Ce coucou qui marque le temps qui passe avec cet oiseau sortant pour pousser la chansonnette… Hum…. Un bureau ? … qu’en pensez-vous ? » Le caracal laissait plané un silence pour laisser le temps à la réflexion aux deux autres participants.

©️ Code de Anéa pour N-U


Mer 8 Nov 2017 - 18:17
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Pet Indressable ♔
Messages : 9
Date d'inscription : 06/06/2017

Fiche Perso
Sexualité :: Hétérosexuel
Âge: 20
En bref !:
Esprit es-tu là ?

Alors que tu attends qu’on rallume ta torche, des scénarios rocambolesques prennent forme dans ton esprit… Le servant devait avoir la blague facile… Puis tu réalises que tu es le seul humain du groupe… Pas que tu sois raciste hein mais disons que depuis l’inversement de qui domine qui tu es bien plus sur tes gardes. Peut-être que c’est une sorte de jeu pour perturbé les Humains ? Tu soupires, tes réflexions vont bien trop loin, ils sont autant dans la merde que toi alors tu devrais te raisonner. Tu entends la voix masculine typé de ton compagnon de mésaventure mais tu ne réponds rien, pas que tu ne veuilles pas mais tu es encore muet sous le coup de l’émotion qui te parcoure. Tu ne comprends pas et comme tu es une personne logique, tout cela te chamboule assez.

Enfin la flamme renaît sur ta torche, tu remercies la demoiselle d’un sourire affable. Mais tu partages leurs avis, tu ne sais pas où vous avez mis les pieds et tu n’as qu’une envie c’est d’en sortir et le plus rapidement possible. Tu inspires et expires profondément… Ils ont raison, il faut encore avancer, puis la sortie ne semble pas si loin que cela. Alors tu avances tel un automate, tes pensées sont encore embrouillées.

Puis soudain tu tombes sur ce qui est censé être la sortie… Malheureusement elle est bloquée. C’est une blague ? Le passage en haut s’est refermé, comment sortir de ce piège à rat… Alors que tu te mets à tâtonner les pierres du mur, cherchant frénétiquement à trouver un loquet ou toutes conneries similaires pouvant te rendre libre de cet endroit que tu trouves de plus en plus glauque… Si tu revois ce serviteur, tu lui tords le coup… Soudain tu entends des pas, te retournant vivement tu fixes Rafaël qui vous rejoignent. Zut, tu ne l’a pas vu s’arrêter un peu plus haut.

Alors qu’il parle tu continues tes recherches… Mais tu portes une attention particulière à ces dires. On dirait que la personne qui t’as « parler » lui a rendu visite. D’un côté tu es soulagé, cela veut dire que tu n’es pas totalement cinglé. Car il faut l’avouer pendant quelques minutes tu y as cru. L’effet de la fatigue certainement couplé à l’ambiance pesante entre toi et Lou. Tu ne sais pas réellement.

En l’entendant parler de bureau tu te crispe, tes doigts accroches une prise et un bruit du tonnerre ce fait entendre sur ta gauche. Alors que tu pivotes, tu vois une sorte de chambre… Si elle était clos de l’autre côté c’est certainement qu’il y a une raison non ? Mais tu n’as pas d’autres issus, alors tu y entre doucement et tu te cale contre un mur pour laisser les autres te rejoindre. Alors que Rafaël entre, tu le retiens par le bras :

_ « Ce dont tu parles… le bureau, je partage ton avis. En entrant dans le château, c’est une des pièces dont la porte était ouverte… Et sur ce bureau (L6), du moins sur le mur, il y a une tête de cerf comme trophée… »

Tu le relâche et enfin tu regardes autour de toi. C'est bien une chambre et celle-ci ne te donner aucunement l'envie d'y passer la nuit...


Crédits de Tictac Frey
Dim 12 Nov 2017 - 19:08
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 21/04/2016
Localisation : Ici et là ... Qui sait où je me trouve ?

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge: inconnu
En bref !:
Enfin, la porte s'ouvre… j'aurais peut-être dû mettre des flèche phosphorescente sur le chemin? C'est pourtant pas compliquer de suivre un stupide passage qui mène qu'à un seul chemin.  Surtout que je suis sûr qu'ils ne sont pas seuls. Et je suis curieux de voir quel ami a décider de vouloir rejoindre le grand esprit.  Je me suis coucher dans les draps, eh bien oui je me repose un peu. C'est fatiguant de passé d'un endroit à un autre, d'y être attentif et de jouer les traducteurs entre les vivants et les morts.
Je sursaute quand le fantôme traverse en premier le mur, m'indiquant qu'ils sont proches. Je me redresse donc et les attends devant le trou bientôt formé.  

" Heureusement que votre visite n'est pas à l'heure. Bienvenue dans la chambre de madame… c'était quoi encore son nom? Ha j'ai un trou.  J'espère que personne n'est allergique à la poussière, sinon vous pouvez ouvrir la fenêtre mais éviter de mettre un pied sur le mini balcon. Je doute de sa solidité. "

J'aime bien cette chambre, même si plus personne ne l'a visité depuis fort longtemps. Espérons que la découverte du passage, va permettre d'y faire le ménage. Mais l'esprit semble triste, tournant autour d'eux et réfléchissant. Je comprends en entendant la proposition… encore le salon? A croire que voir cette pièce ouverte les conduits dans la mauvaise direction. L'année prochaine, on ferme toute les portes!

"  Mauvaise réflexion je…"

Mais je m'interromps, l'esprit semble avoir trouvé une excellente façon de s'exprimer et je peux la voir foncé sur les hybrides têtes baissées. Une même image pour deux?
----------

Raté , navré. Lilith avait un indice mais comme elle ne s'est pas connecté, je l'ai redonné à Raph.
Lun 13 Nov 2017 - 0:03
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Hybride raté ♔
Messages : 126
Date d'inscription : 11/07/2015
Localisation : Temple

Fiche Perso
Sexualité :: Hétérosexuel
Âge: 35
En bref !:


feat. Mark et lilith


Event Halloween

« Esprit … es-tu là ?


Un homme qui sourit mérite-t-il la confiance ?
Dans un tunnel étroit, Mark a eu une vision étrange.
La peur et l’angoisse ferait-elle son apparition ?





« Nous sommes perdus….. !»

A voir l’humain en tête de file et sa soudaine vision, Rafaël avait des doutes, avaient-ils vraiment une issue à leur escapade ? … Point positif, Mark avait récupéré la lumière et avait trouvé une sortie  mais la pièce, qui n’était autre qu’une chambre, était-elle mieux que leur petit couloir exigüe, humide et froid ? Alors que l’espagnol entrait à son tour dans cette pièce, la main de Mark sur son bras pour le retenir le surprenait et il se figeait tout en l’écoutant. Il était d’accord avec lui, que le trophée de la tête de cerf sur le mur indiquait le bureau. Raf’ souriait de voir que son compagnon de route était de son avis et quand ce dernier le relâchait, il se mettait à le mimer en regardant la pièce où il venait d’atterrir de plus près.  Une chambre qu’on pourrait qualifier de glauque, en effet, elle avait des meubles d’antan, vétuste et l’odeur qui va avec, montrant un vécu des temps passés et surement pas très joyeux pour tous. Des toiles d’araignées et à ce moment une voix venait à s’adresser à eux. L’homme qui les avait accueillis se dressait devant eux et râlait sur le fait qu’ils étaient en retard ce qui faisait arquer un sourcil à l’hybride raté. Très vite ils apprenaient être dans la chambre d’une dame et une mise en garde avait été faite pour le balcon extérieur.  



Et alors qu’il tournait la tête pour regarder la baie vitré, un éclair à la fenêtre l’aveuglait un instant avant de se retrouver à être complètement dans un autre monde…. Un.. Truc bizarre, il clignait des deux en se demandant ce qu’il se passait, qu’il devait devenir fou. Devant lui se trouvait une sorte de « chef des rats » debout fièrement sur un socle en forme de gruyère cylindrique, dont la tête était ornée d’une coiffe comme les chefs indiens. Fier et illustre, il ne se montrait très charismatique malgré son aspect qui apporte souvent la peur et l’assimilation à la maladie de la peste. Si l’espagnol regarde un peu plus autour il peut voir un énorme papillon de nuit en haut à droite, en bas des cafards jonche le sol à demi carrelé et boueux. Comparé à la vision d’avant, celle-ci était plus dans des tons sombres et rouges. C’est alors qu’un violent mal de tête lui prenait et il fermait les yeux avant de se tenir une tempe en grinçant des dents le temps que le pic de douleur passe. Il clignait des yeux et regardait à nouveau Mark, comme pour lui signifier qu’il s’était passé quelque chose mais qu’il ne comprenait pas. Sans attendre il décidait de tout détailler à son compagnon   « Je n’y comprends plus rien…. Je suis totalement perdu…. » Et c’était vrai, si il regroupait toutes les visions qu’ils ont eu alors plus rien ne correspondait, le seul endroit carrelé avec des rats et des blattes seraient une cuisine… mais ces animaux peuvent également se nicher dans une cave…. C’était vraiment étrange et perturbant, lui qui en plus est de nature très cartésienne, cela le perturbait un peu. Leur première réponse était fausse et cette fois, Rafaël avait peur d’aiguiller à nouveau son compère sur une fausse piste. Que faire…. Surtout que pour cette fois, il ne savait pas trop quoi penser…. Il soupirait un instant avant de regarder son flambeau tout en essayant de se torturer l’esprit à savoir que penser, il fallait se sortir de cette impasse, il espérait que son compagnon ait une meilleure clairvoyance que lui !



©️ Code de Anéa pour N-U

Mar 14 Nov 2017 - 22:35
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 21/04/2016
Localisation : Ici et là ... Qui sait où je me trouve ?

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge: inconnu
En bref !:

-----------
le groupe est décomposer. Rafael rejoint le groupe 1
Lilith et Mark sont raccompagner à l'entrée
Hier à 14:24
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [EVENT] Salle du trône - Groupe 3
» [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°4)
» [ EVENT ] Tournoi l'Al-Jeit - Groupe 1
» Jeu N°1 - Event N° 4 - What happen ? [Groupe N°3]
» Jeu N°1 - Event N° 4 - What happen ? [Groupe N°1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domination Hybride :: Centre ville historique :: Le Château Fort-
Sauter vers: