Domination Hybride
Ceci est un Forum rpg donc d'écriture entre des joueurs mâtures - INTERDIT AU MOINS DE 18 ANS !!! Le sujet du forum est le "combat" ou "guerre" entre les hybrides et les humains (certains caractères d'écritures pouvant être choquant). Le Staff ne sera aucunement responsable de vos choix et actes si vous vous inscrivez. Les personnes immatures, boulets, les curieux ou les mineurs, veuillez passer votre chemin. Pour les autres, nous vous souhaitons une bonne visite.


Forum RPG + 18 ans Guerre d'espèce

Présentation de Nymeia

 :: ♥ La ville du renouveau : Avant Propos ♥ :: Présentation :: Hybride Kindly Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Femelle gentille et attentionnée ♔
Messages : 8
Date d'inscription : 06/07/2017

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:


Nymeia






? Âge : 25 ans
? Sexe : Féminin
? Sexualité : Pansexuelle
? Race : Hybride chat
? Emploi : Musicienne
? Rang : Kindly
Calme
Patiente
Débrouillarde
Introvertie
Solitaire
Méfiante

Mon caractère

Nymeia est méfiante, c’est la première chose que l’on peut noter chez elle. Elle l’est d’autant plus envers les humains, mais ce n’est pas pour autant qu’elle fait confiance aux hybrides. La vie lui a appris durement qu’on ne peut se fier qu’à soi-même et il lui faudra probablement du temps pour apprendre à accorder à nouveau ça. Avec les hybrides c’est plus simple et les savoir au pouvoir la rassure sur le fait qu’elle n’aura plus à être esclave, les humains elle les craint davantage mais ne leur souhaite pas pour autant de subir ce qu’elle a vécu. Le fait qu’elle ne puisse pas voir rend la chose encore plus difficile. De nuit elle est plus sereine car ses gènes félins lui permettent de voir à peu près bien. Le reste du temps elle va vous analyser en faisant attention au rythme de votre souffle où à votre rythme cardiaque si le calme ambiant lui permet de l’entendre, le ton de votre voix aussi, et parfois même l’odeur qui se dégage de vous. Si vous stressez, elle le saura, de même pour un certain nombre d’autres émotions qui au même titre qu’un animal la mettra en alerte.

En suite on remarque facilement qu’elle évite soigneusement tout contact physique avec les autres. Le fait qu’on la touche lui fait peur après ce qu’elle a vécu et au même titre que la confiance cela fait partie des cicatrices qui ne se voient pas et qui seront dures à effacer. Le manque de contact l’a rendue très sensible à ces derniers, ce qui n’aide pas à les supporter. Pourtant avec le temps, en gagnant sa confiance il est possible de soigner cette peur. La sensibilité pouvant rendre les contacts doux agréables. Les caresses dans les cheveux pourraient même lui tirer des ronronnements et l’endormir.

Pour le reste Nymeia derrière son apparence douce, et bien qu’elle puisse l’être, est assez fière. C’est pour cela que vous ne la verrez jamais avec une canne blanche ou autre aide pour aveugles, elle ne veut pas qu’on l’aide ou donner une image fragile et nécessitant une assistance. Le respect est quelque chose qui se mérite et qui est donnant donnant chez elle. Ne vous attendez donc pas à l’avoir d’emblée parce que vous êtes hybride, ce serait une grosse erreur. Si vous la prenez de haut elle ne se gênera pas pour vous balancer au visage ce qu'elle en pense, sans pour autant crier ou jurer. Elle n'hésite pas à viser là où ça fait mal dans ses remarques pour obtenir l'effet escompté, et ce sans perdre son sang-froid. Cela peut paraître idiot car risqué, mais des coups elle en a déjà pris et ne les redoute plus vraiment. En revanche elle s'est juré de ne plus jamais laisser qui que ce soit la rabaisser ou la traiter comme un être inférieur. Plutôt mourir que de courber à nouveau l'échine.

La jeune femme peut donc se montrer très désagréable si on le mérite, encore plus si on touche à quelqu'un qui compte pour elle, c'est tellement rare qu'elle en prend soin. Avec les gens qu'elle apprécie elle sera plus douce et attentionnée, préférant montrer ses sentiments que les exprimer. Les mots ne sont que du vent et il est facile de mentir, les faits eux ont bien plus de valeur.

Passons à ce que l'hybride aime. Tout d'abord l'ordre, tout chez elle est rangé, à sa manière certes... mais elle s'y retrouve. Déplacez quelque chose et elle le saura car ça risque de bien lui compliquer la vie avec son handicap. On notera aussi que ses factures d'électricité sont très basses, elle n'allume jamais la lumière car la luminosité la gêne. Ensuite, Nymeia aime la musique, étant privé de la beauté des paysages, la musique a pris beaucoup d'importance pour elle à mesure que sa vue baissait, bien qu'elle l'ai toujours aimé. Elle joue du piano et du violon avec un très bon niveau, incapable de lire les partitions, cela ne l’empêche pas de reproduire une musique qu'elle a entendu car elle possède l'oreille absolue. Peut être développée grâce à son hybridation et le fait qu'elle se repose beaucoup dessus pour compenser sa vue.



Mon physique

Vous la voyez là-bas, dans son coin assise dans l’herbe à l’ombre d’un arbre, seule. Votre regard a sûrement été attiré par son apparence un peu singulière. Oh en soi, une hybride chat ce n’est pas très original, plutôt banal même. Mais un chat à la fourrure blanche, ça donne une hybride aux cheveux de la même couleur. Elle les porte plus courts derrière, une frange cache son front, parfois elle met une grosse perle argentée et longue sur les mèches de devant, de chaque côté. Malgré sa couleur de cheveux vous voyez de suite qu’elle n’est pas vieille, même pas la trentaine visiblement. Sur sa tête deux oreilles de chat blanches, soyeuses et duveteuses s’agitent doucement, frémissant au moindre bruit. Oui, elles sont toujours attentives aux sons qui l’entourent. Sa queue féline s’agite lentement dans son dos ou repose sagement le long de ses jambes quand elle ne la cache pas. A vue d’œil elle est de taille moyenne voire petite, un peu plus d’un mètre soixante, une silhouette fine avec des courbes agréables et bien proportionnées.

Vous avancez et observez son visage maintenant, des traits doux, ses yeux sont clos et un discret sourire étire ses lèvres rosées. Elle écoute, vous l’entendez, vous aussi, cette musique au loin, la mélodie semble l’apaiser. Sous ses yeux vous distinguez de chaque côté des traces comme de légères griffures, deux parallèles de chaque côté. Pourtant ça ne ressemble pas à des cicatrices, elles sont arrivées en même temps que sa nature hybride.

Vous avancez d’un pas, votre pied écrase une feuille morte, les oreilles félines frémissent. Avant que vous n’ayez pu réaliser la jeune femme est debout, les yeux ouverts fixant un point en face d’elle. Ils sont d’un beau gris perle aux reflets bleutés, vous devinez qu’ils ont été d’un bleu-vert magnifique avant d’être voilés. Son regard ne se pose pas sur vous, il fait grand jour, c’est à peine si elle distingue une ombre à la place de votre silhouette. Oui, elle est aveugle, ou presque. De nuit, de près elle aurait pu voir votre visage. Sa cécité est arrivée au fil des années, peu à peu, à cause de l’hybridation probablement. Les cellules photo réceptrices de l’œil sont défaillantes. Avec une forte luminosité elle ne voit presque rien, des ombres, silhouettes tout au plus, permettant d’éviter les bâtiments et objets de grande taille. La nuit, quand il fait noir, elle voit presque bien, comme un chat. C’est pour cela qu’elle sort peu de jour, uniquement des chemins qu’elle connait par cœur.

En vous entendant bouger l’hybride recule et tombe, vous attrapez son bras pour tenter de la relever, mais vous êtes vivement repoussé. Finalement elle se redresse et s’excuse. Le son de sa voix est doux, agréable, posé. Après tout, ce n’est pas votre faute. Comment pouviez-vous savoir que le contact lui fait peur ? Qu’à cause de ça elle l’évite autant que possible. Ce manque de stimuli tactile couplé au fait que tous ses sens sont aiguisés pour compenser ses yeux a conduit à une extrême sensibilité.

Non, vous ne pouviez pas savoir quel passé hante Nymeia, de toute manière elle est déjà partie avant que vous ayez pu demander.



Mon histoire

Nymeia est née pour servir et a été éduquée dans cet objectif. Dès le début on lui a inculqué les bonnes manières et comment servir son maitre. Très tôt elle a été vendue à une première famille, souhaitant grâce à elle offrir un animal de compagnie et un compagnon de jeu à leur enfant. C’est ainsi que dès son plus jeune âge elle fut contrainte d’exaucer les caprices de l’enfant de ses maitres. Jouant le rôle du chat domestique et de l’amusement. Mais les enfants se lassent n’est-ce pas ? C’est ainsi qu’elle passa de famille en famille, souvent revendue après qu’on s’en soit lassé. Au fil des années on lui apprit diverses choses comme le service à table, le ménage, la cuisine ou encore jouer d’un instrument pour distraire ses propriétaires. Seul point qui lui a vraiment plu.

Selon ses maitres elle avait un lit ou simplement un coin sur le plancher pour dormir, certains lui donnaient trois repas par jours et d’autres un seul dans une coupelle à même le sol. Enfin, certains n’usaient que des mots pour blesser, d’autres marquaient sa peau pâle de traces violacées. Mais quand la puberté commença les yeux de la jeune hybride commencèrent à se voiler sans qu’elle comprenne pourquoi. Sans se plaindre elle continua ses corvées, accumulant les maladresses à cause de son handicap naissant. Quand ses maitres de l’époque en eurent marre et la jugère inutile car trop empotée ils la renvoyèrent dans un centre où elle pourrait être revendue.

Elle resta dans une cage à la vente durant plusieurs mois, pas bien cher, mais personne n’en voulait quand même. Trop dur à gérer et inutile une gamine aveugle. Car oui, à ce moment-là elle ne voyait déjà presque plus rien, comme maintenant. Sagement prostrée au fond de sa cage Nymeia attendait, privée de liberté, privée de la vision du monde, elle attendait simplement que ça se termine. Elle ne souhaitait pas mourir, mais elle n’avait pas davantage envie de vivre. Pour quoi faire ? Servir des maitres égoïstes et se retrouver à la rue après quelques mois parce que les chats c’est trop banal et qu’on préfère l’exotisme ?

L’enfant aux cheveux clairs avait 14 ans quand elle l’entendit s’arrêter devant sa cage, un froissement de tissus et sa voix grave et douce à sa hauteur, il s’était accroupi pour mieux la voir. Il lui avait parlé avec douceur, comme on parle à une enfant et non à un animal ou un objet. Et ces quelques mots avaient suffi à redonner un peu de vie à son visage, on lui accordait enfin un peu d’attention et de respect !

C’est ainsi qu’il devint son nouveau maitre, bien qu’elle l’appelle par ce titre, il était bon avec elle. Il lui donna une chambre pour elle avec des jeux de son âge, un violon et un piano pour qu’elle se perfectionne, trois bons repas par jour et une garde-robe bien remplie. Pour ce qui est de ses tenues elle s’en moquait un peu, mais lui aimait l’habiller comme une poupée et la traiter comme une princesse. Avec le temps elle lui accorda toute sa confiance, à lui qui lui avait offert cette vie douce et paisible sans souffrances physiques ou morales, lui qui la traitait comme une enfant et non comme une bête ou une chose.

Cette existence paisible dura deux ans, mais toutes les bonnes choses ont une fin n’est-ce pas ?

Alors que ses 16 ans étaient fraichement fêtés les choses changèrent sans qu’elle s’en rende compte. La jeune fille avait à présent une apparence plus proche de celle d’une femme que de celle d’une enfant. L’âge auquel beaucoup de jeunes gens découvrent les premiers émois de l’amour et parfois des plaisirs charnels. Mais Nymeia côtoyait peu les gens de son âge, c’est son maitre qui lui avait appris ce que les autres apprennent à l’école, lieu où beaucoup de rencontres se font.

Aussi ne s’était-elle pas rendue compte que le regard que son maitre posait sur elle avait changé. C’est en le sentant se glisser dans ses draps un soir alors qu’elle commençait à s’endormir qu’elle comprit. Les mains qui se glissaient sous son pyjama ne laissèrent pas de place au doute quant à ses intentions. Bien sûr au début elle repoussa ces mains qui s’aventuraient trop sous le tissu, demandant à ce qu’il arrête, ne comprenant pas ce comportement. Mais bien vite elle comprit que sa force n’était pas suffisante. Apeurée elle exprima le souhait qu’il arrête à plusieurs reprises, les mains fermement agrippées au tissu qui la couvrait pour se protéger. Puis elle senti son souffle contre son oreille et entendit sa voix habituellement si rassurante.

« Après tout ce que j’ai fait pour toi, tu me dois bien ça non ? »

Les yeux aveugles s’ouvrirent de surprise. C’est vrai, elle n’avait jamais songé au fait que cette vie si douce avait forcément un prix. Qui était-elle pour penser mériter tout ça gratuitement ? Rien, elle n’était rien, ça avait toujours été ainsi et elle s’était simplement voilà la face ces dernières années. Rien avait changé, elle n’était toujours qu’un jouet au final…

Les mains de l’hybride lâchèrent le tissu qui fut retiré et jeté au pied du lit par son maitre.

« C’est bien, tu es une gentille fille… Maintenant tu dormiras ainsi d’accord ? »

Un hochement de tête le regard dans le vide, résignée elle cessa de lutter et le laissa faire ce qu’il voulait. Il fit preuve d’une douceur malsaine, la couvrant de caresses et de mots doux, comme s’il espérait qu’elle allait aimer. « Ça va aller », « Tu vas aimer tu verras » ses commentaires auraient pu être rassurants dans un autre contexte, s’il n’avait pas été en train de lui voler sa vertu. Les yeux pâles fixaient le plafond sans le voir alors que quelques larmes roulaient sur ses tempes. Elle ne poussa ni plainte ni cris, aucun sanglot ne sorti de sa gorge, comme si la poupée était redevenue de porcelaine. Attendant simplement qu’il se décide à terminer.

A partir de cette nuit il vint dans ses draps régulièrement, puis devint plus demandeur, interrompant parfois ses activités dans la journée pour lui relever les jupes et profiter de sa poupée là où elle se trouvait. Peu à peu les choses évoluaient, il devenait plus possessif, plus exigeant aussi, se plaignant parfois du manque de réaction de la jeune femme. Mais jamais elle ne lui fit le plaisir de faire semblant, se murant simplement dans le silence, se renfermant sur elle-même.

Mais bien que l’homme pense que sa petite protégée aimait ses attentions il se voilait la face, chaque caresse, chaque mot doux faisait monter la haine et le dégoût chez Nymeia. Il ne se rendit compte que trop tard de la flamme mauvaise qui avait grandi dans les yeux perlés. Quand il réalisa que la haine habitait ce regard habituellement vide il se fit plus brutal, espérant briser à nouveau l’esprit de l’hybride en l’humiliant, en la possédant. Mais l’humain ignorait qu’il n’y a rien de plus dangereux que quelqu’un qui n’a plus rien à perdre.

Quand la révolte commença à enfler dehors la situation de la jeune femme se détériora encore, à présent elle dormait au pied du lit de son maitre, mangeait par terre et devait revêtir des tenues qui attisaient les fantasmes du pervers. Il tentait de se rassurer sur la légitimité de son titre de maitre comme il pouvait. Mais il était trop tard.

Nymeia avait 19 ans quand la révolte descendit dans la rue. Elle se souvient encore parfaitement du bruit des conflits dans la rue alors qu’elle faisait la vaisselle dans la cuisine. Son maitre l’avait brutalement plaquée buste contre le plan de travail pour lui faire comprendre qu’elle ne prendrait pas part à cette révolte. Mais tandis qu’il la prenait brutalement, la révolte grondait dans le cœur de l’hybride autant que dans la rue. Elle attendit qu’il pense avoir le dessus et relâche la pression sur son dos pour attraper ses hanches. Jamais elle n’avait bronché pendant qu’il faisait sa petite affaire, alors il ne pensait pas qu’elle puisse le faire ce jour-là. Grave erreur.

La main de Nymeia saisit le couteau de cuisine qu’elle lavait un peu plus tôt et en se retournant trancha à hauteur du cou. Le sang s’échappant de la jugulaire couvrit le visage et les vêtements de la poupée qui ne laissa pas le temps à l’homme de s’écrouler que déjà la lame s’enfonçait dans la poitrine. Un cri de rage se fit entendre alors qu’elle poignardait encore à plusieurs reprises le corps étendu au sol de son bourreau.

Lorsque l’hybride se redressa la porte venait d’être défoncée par un groupe d’hybrides rebelles. Ils se stoppèrent en voyant l’homme baignant dans son sang pantalon baissé au sol. Et la jeune femme debout à côté, couverte de sang et l’air totalement indifférente à ce qu’elle venait de faire. Oui, elle venait de tuer, non elle n’avait ni regrets ni remords, si c’était à faire elle le referait sans hésiter. Tuer cet homme avait brisé ses chaines, plus jamais on ne lui en remettrait. Les rebelles la prirent avec eux pour l’éloigner de là. Quand le pouvoir fut renversé par les hybrides Nymeia choisi de vivre un peu en périphérie de la ville et de ne pas trop se mêler aux autres, savourant sa liberté seule sans rendre de comptes à personne.



© Never-Utopia
Sam 8 Juil 2017 - 22:11
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Mâle gentil et attentionné ♔
Messages : 27
Date d'inscription : 31/05/2017

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge: 28 ans
En bref !:
Et bien officiellement re-welcome ♥

Tu sais ce que je pense que ce futur perso :3
(Y'shtolaaaaaaaa xD)

Fight pour la fiche :3
Dim 9 Juil 2017 - 23:04
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Femelle gentille et attentionnée ♔
Messages : 8
Date d'inscription : 06/07/2017

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:
Merci Ira ^^
Voilà je pense avoir fini o/
Sam 15 Juil 2017 - 16:59
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Mâle Sadique et pervers ♔
Messages : 2828
Date d'inscription : 25/06/2013
Localisation : Dans la forêt avec Kain (Event hiver)

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge: 26 ans
En bref !:
Yo' et bienvenu et bon courage pour ta validation ! ^^

Présentation brève : Kai, (Co-fonda/Admin), Hybride tigre blanc, mauvais caractère (d'où tigre mal léché) je vis sur la frustration depuis mon achat de Kain mon pet esclave, j'ai eu pas mal d'amant et je suis le patron du bar "la pistache". Bref, je n'aime pas les humains et je suis pour l'esclavage.

Amuse toi bien parmi nous ! *léchouille*
Sam 15 Juil 2017 - 18:15
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://domination-hybride.forumactif.fr
Déesse Fantômatique (Fondatrice)
Messages : 699
Date d'inscription : 25/06/2013

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: ~
En bref !:
Bonjour, bonjour et bienvenue ! ♥

Une malvoyante ! C'est peu incarné =D

Pour ta fiche, il aurait juste fallu son avis sur les humains et sur la prise de pouvoir des hybrides dans son caractère ♥

Je te fais confiance pour le rajouter et te valide sans autre ~

Maintenant, place à la paperasse !
Il y a le Recensement d'avatar à faire
-> Le règlement (si c'est pas déjà fait)
-> Les relations
-> Suivi des rp
-> Demande d'adoption pour te trouver un pet (n'oublie pas les demandes en court et de spécifier le nombre de pets voulu ♥)
-> Lexique des maîtres/pets libre et prit
-> Demande d'habitation
-> Pour ton boulot
-> Pour les races
-> Recensement des couples [pas forcément obligatoire, mais si tu désires recenser tes préférences. Une fois en couple, il faudra tout de même le recenser!]

Bon rp ♥
Sam 15 Juil 2017 - 19:24
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Femelle gentille et attentionnée ♔
Messages : 8
Date d'inscription : 06/07/2017

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:
Ah désolé je pensais que le fait qu'elle ne fait confiance à personne suffirait ^^ je vais modifier ça
Sam 15 Juil 2017 - 20:02
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domination Hybride :: ♥ La ville du renouveau : Avant Propos ♥ :: Présentation :: Hybride Kindly-
Sauter vers: