Domination Hybride
Ceci est un Forum rpg donc d'écriture entre des joueurs mâtures - INTERDIT AU MOINS DE 18 ANS !!! Le sujet du forum est le "combat" ou "guerre" entre les hybrides et les humains (certains caractères d'écritures pouvant être choquant). Le Staff ne sera aucunement responsable de vos choix et actes si vous vous inscrivez. Les personnes immatures, boulets, les curieux ou les mineurs, veuillez passer votre chemin. Pour les autres, nous vous souhaitons une bonne visite.


Forum RPG + 18 ans Guerre d'espèce

Lou I. Barthélemy ▬ Le silence est d'or [100%]

 :: ♥ La ville du renouveau : Avant Propos ♥ :: Présentation :: Hybride Kindly Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Femelle gentille et attentionnée ♔
Messages : 24
Date d'inscription : 05/06/2017

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:











NOM
PRÉNOM
AGE
SEXE
O. SEXUELLE
RACE
METIER
RANG

Barthélemy
Lou Isabelle
18 ans
Femme
Hétéro
Hybride chat
Etudiante
Hybride Kindly


❝PARTICULARITÉS

Malentendante de naissance ✘ Est équipée d'appareils auditifs aux deux oreilles ✘ S'exprime beaucoup en langue des signes ✘ Calme ✘ Sérieuse ✘ Têtue ✘ Adorable ✘ Discrète ✘ Appliquée ✘ Intelligente ✘ Sociable ✘ Bienveillante ✘ Épanouie ✘ Curieuse ✘ Organisée ✘ Perfectionniste ✘ Patiente ✘ Studieuse ✘ N’aime pas les légumes ✘ Grognon le matin ✘ Est allergique aux cacahuètes

Concernant son hybridation, Lou est une hybride chat de la race Scottish Fold. La particularité de ce félin est d'avoir de petites oreilles tombantes. Malgré qu'elle soit malentendante, cela ne l'empêche pas d'être particulièrement agile, et de savoir se faire discrète en toute circonstance.


❝MENTAL - PHYSIQUE

Physiquement parlant, on ne peut pas dire que tu sois d’une originalité exceptionnelle. Tu rentres dans la moyenne des filles européennes de ton âge, à savoir que tu fais environ 1m65 pour un poids équivalent. Tu n’as pas de forme voluptueuse comme tu pourrais rêver d’en avoir, comme ces femmes dans les magazines ou celles qui passent à la télé. En réalité, tu es même plutôt banale, comme hybride. Née de deux parents hybrides également, tu ne pouvais qu’hériter de leurs gênes. Ainsi, tu as deux petites oreilles -spécificité de ta race- qui se cachent dans tes cheveux, et une queue qui part du bas de ton dos pour onduler jusqu’à tes chevilles. Ayant les cheveux d’un châtain plutôt clair de nature, tes attributs animal le sont également. Cela détonnait pendant quelques mois, puisque pendant quelque temps, tu avais eu la lubie de te teindre les cheveux en rose pour on ne sait quelle raison. Sûrement un coup de folie qui t’a pris. Tu as recommencé plusieurs fois, mais maintenant tu laisses la couleur s’estomper ce qui permet à tes cheveux de retrouver une couleur à peu près naturelle même si on peut toujours percevoir quelques traces de rose, surtout sous les rayons du soleil. Ça te va plutôt bien, il faut l’avouer. A part ça, tes cheveux sont mi-longs, ils t’arrivent jusqu’aux épaules et sont légèrement ondulés, surtout quand ils sèchent après ta douche. Tu ne t’embêtes pas vraiment à les lisser, après tout tu sais très bien qu’après à peine une ou deux heures à l’extérieur, ils recommencent à onduler comme si de rien n’était, alors bon, c’est se fatiguer pour rien…

A part ça, tu as de tes beaux yeux. Deux belles perles ambrées, qui suivaient à la perfection avec tes cheveux avant que tu ne les teignes. D’un marron très clair, tu peux en surprendre plus d’un quand tu poses ton regard sur lui ou elle. C’est peu commun mais pourtant tellement naturel, que c’en est déroutant. Si on descend un peu plus sur ton visage, on discerne sans mal ton nez, fin et assez petit, puis tes lèvres, fines elles aussi et légèrement rosées sans que tu n’aies à mettre un quelconque baume sur tes lèvres. En parlant de maquillage d’ailleurs, c’est rare que tu en mettes. Tu n’aimes pas vraiment perdre ton temps dans la salle de bain, et en plus, à part mettre du mascara, tu ne sais pas comment te maquiller. Alors autant éviter de faire des catastrophes de ton joli visage.

Question vêtements, tu n’es pas bien difficile. Tu t’habilles de tout. Tu peux très bien mettre une belle robe un jour, être très féminine, et le lendemain te balader avec un jean et un haut complétement banal. C’est vraiment selon l’humeur du jour, et aussi de ce que tu as à faire dans la journée. Forcément que tu ne vas pas te ramener mal habillée et pas coiffée si tu as un rendez-vous ou autre chose, quand même, tu sais faire la part des choses. Juste pour dire que ton dressing est très diversifié.

Malentendante de naissance, tu as rapidement été appareillée pour pouvoir percevoir un peu mieux les sons autour de toi. Pour ça, tu as deux petits appareils auditifs, un à chaque oreille, très discret et visibles seulement quand tu remontes tes cheveux pour les attacher.


~~~~~~~~~~~~~~~~~


Au niveau de ton comportement, on peut dire que tu as tout d’une petite fille modèle. Rares sont les fois où tu as délibérément fait une bêtise. Tu n’es pas vraiment du genre à sortir des rangs, sauf occasions exceptionnelles. Pour dire, la plus grosse bêtise que tu aies faite dans ta vie jusqu’à maintenant, si on peut appeler ça une bêtise, c’est de t’être dressé devant tes semblables pendant la rébellion, pour protéger le fils de tes anciens maitres. C’est un événement marquant pour toi, même si tu étais encore assez jeune, tu t’en souviens parfaitement et depuis ça, on ne peut pas dire que tu te sois écartée du droit chemin autant que cette fois-là. Tu es plutôt du genre obéissante, dans la mesure du possible, c’est-à-dire tant qu’il n’est pas question d’injustice envers ta famille ou tes amis. Tu te plies facilement aux règles, tu n’es pas embêtante.
Cela dit, dès que tu as une idée en tête, difficile de te la faire oublier. C’est certainement ton plus gros défaut, au final. Qu’elle soit bonne ou mauvaise, il est quasiment impossible de te faire renoncer à l’idée en question. Tu te plieras certainement la demande quelques temps, avant de revenir à la charge de plus belle. Une vraie tête de mule quand tu t’y mets.

De nature paisible, tu te mets rarement en colère. Pour te faire péter un câble, il faut vraiment y aller et être insistant avec toi. D’ailleurs on dit souvent de toi que tu ne sais pas t’énerver. C’est vrai, c’est difficile pour toi de montrer ta colère, tu as l’impression de ne pas être crédible quand tu t’énerve et c’est un peu vrai dans le fond. Lorsque tu es en colère, ça se voit tout de suite dans ton regard, mais tu n’as pas le comportement approprié pour signifier cette colère. Tu ne fais pas peur, tu ne dissuades pas. Cette sensation te donne parfois peu de confiance en toi, te questionne sur ta capacité à t’adapter à l’environnement d’entendant qui t’entoure. Mais comme tu es têtue et loin d’être du genre à te laisser abattre, tu ne baisses pas les bras. Si tu ne peux pas évacuer ta colère par des cris parce que ça n’a pas de sens, tu trouveras bien une autre solution pour la faire comprendre.

Ta vie est comme une rivière qui suit purement et simplement son cours. Tu ne fais pas de vagues, et pour peu que les autres en fassent pour toi, tu trouves toujours un moyen d’apaiser les tourments. Tu t’adaptes très facilement au changement et est particulièrement réceptive et vive d’esprit. Il ne te faut pas beaucoup de temps pour comprendre que la situation va changer, si tu es à ton avantage ou non dans l’histoire, et décider si oui ou non tu te mets en danger.

De manière générale, tu es quelqu’un de plutôt facile à vivre. Tu n’es pas du genre à contredire l’autre, tu es toujours volontaire pour essayer des choses nouvelles et pour t’amuser. Tu n’es pas limitée par ton handicap, tu arrives toujours à te faire accepter par les autres, peut-être parce que tu es inventive et trouve toujours un moyen de communiquer avec eux, même quand ils ne connaissent pas la langue des signes. Ça passe souvent par l’écriture, par le dessin aussi parfois… Tu as toujours une solution pour échanger avec tes proches.
En parlant de ton handicap, tu le vis plutôt bien. Peut-être parce que tu n’as jamais vraiment eu de problème avec ça. Forcément, il y avait toujours des personnes pour se moquer de toi, mais tu as toujours été très entourée depuis que tu es toute petite, alors ça ne t’a jamais vraiment touché plus que ça. On aurait pu penser que ça t’aurais fait te renfermer sur toi-même, mais c’est tout le contraire. Déjà petite tu courrais partout pour jouer et apprendre des choses. Aujourd’hui tu es un peu plus calme, mais tu restes très curieuse et toujours très joyeuse.

Concernant les humains, tu n'es pas vraiment comme ces hybrides qui ne voient que par le fait qu'ils ont soumis les hybrides pendant X années. Tu as plutôt suivi l'avis de tes parents qui eux considèrent que partout, que ce soit humain ou hybride, il y a du bon et du mauvais. Personne ne peut être totalement bon ou totalement mauvais. Alors maintenant que les hybrides sont censés avoir le dessus sur les humains, toi tu te places plutôt chez ceux qui aimeraient que tous soient égaux, sans distinction de race, mais ça relève certainement de l'utopie.


❝STORY


Partie 1 : L’innocence d’une esclave.


Emily et Isaac, deux hybrides Scottish Fold, se sont un jour retrouvés à travailler tous les deux pour la famille Barthélemy, une famille ni riche ni pauvre qui était connue pour avoir un bon nombre d’esclaves à leur solde, plusieurs pour toutes les tâches à faire dans la maison et à l’extérieur, puisqu’ils habitaient un corps de ferme assez grand, de quoi loger tous les hybrides qui y travaillaient. Emily et Isaac n’étaient pas logés à la même enseigne. Emily avait été achetée dans le but de s’occuper des enfants de la maison, à savoir une jeune fille et un futur jeune garçon. En effet, Mme Barthélemy allait bientôt accoucher d’un second enfant et la présence d’Emily ne serait pas de trop pour s’occuper du futur petit bout. Isaac lui était en charge de s’occuper de la décoration de la chambre des enfants pendant un premier temps. Il s’occupait de la peinture, mais également de la construction des meubles. Une fois les chambres terminés, Mr Barthélemy lui donna pour mission de s’occuper de la grange et des animaux.
Mais le peu de temps qu’il avait passé dans la maison à s’occuper des chambres avait suffi à Isaac pour tomber amoureux d’Emily. En même temps qui ne tomberait pas amoureux d’une demoiselle aussi charmante, avec ses grands yeux bleus et ses longs cheveux châtains ? Isaac n’y a pas échappé en tout cas et ce fut rapidement réciproque.
Mr Barthélemy voyait d’un mauvais œil le fait que ses esclaves puissent fricoter ensemble dans un coin, mais il aimait tellement sa femme qu’il lui cédait toutes ses demandes. Si bien qu’il laissa Emily et Isaac vivre leur amour sans broncher. C’est ainsi que quelques années plus tard, alors que deux ans plus tôt Mme Barthélemy avait donné naissance à ce merveilleux petit garçon tant attendu qu’ils avaient nommé Markus, Emily tomba enceinte et te donna le jour, Lou.

Malheureusement, tout ne pouvait pas être parfait. Le médecin les avait prévenus pendant la grossesse d’Emily, mais il y avait de forte chance que tu soits sourde à la naissance. Comme tu ne réagissais à aucuns stimuli auditifs pendant toute la grossesse, cela avait laissé peu d’espoirs aux médecins que tu puisses entendre une fois mise au monde. Un peu de chance dans ton malheur, tu n’es pas née sourde mais malentendante, ce qui fait que tu es en capacité de percevoir quelques sons, mais pas grand-chose, il faut l’avouer.

Pour que tu puisses grandir normalement, il te fallait quelques soins. Et encore une fois ce n’était pas le genre de choses qui ravissait Mr Barthélemy. Il avait même pour horreur de dépenser son argent pour un hybride qui pour le moment ne servait à rien d’autre qu’à pleurer, manger et dormir. Mais Emily était tellement proche de Mme Barthélemy qu’il ne fallut pas beaucoup de temps avant que le couple n’accepte de fournir les soins nécessaires à ton bon développement, et cela commençait par l’apport d’un appareillage auditif pour que tu puisses percevoir un peu plus de sons que ce que tu entendais de base. Ce n’était pas grand-chose, mais ça allait grandement t’aider pour ton développement, surtout pour apprendre à parler plus tard.

Tout ton développement s’était fait sans accroc. Tu avais rapidement appris à marcher dès que tu fus en âge de le faire, et rapidement tu t’étais mis à jouer avec ce jeune garçon de deux ans ton aîné, le fils des Barthélemy : Markus. Comme il n’était pas beaucoup plus vieux que toi, tu passais la majeure partir de ton temps à jouer avec lui, quand tu ne trainais pas dans les pattes de ta mère pour pleurer ou chouiner.
Markus prenait des cours à domicile avec un précepteur. Tu ne sais toujours pas aujourd’hui pourquoi il n’allait pas à l’école avec les autres enfants du village, mais au moins cela t’a permis d’avoir un début d’enseignement. Comme tu n’avais rien d’autre à faire, tu assistais aux leçons du jeune homme et lorsque le précepteur avait compris que tu étais sourde, il s’était même appliqué à t’apprendre la langue des signes pour que tu puisses communiquer plus facilement. Ce n’était pas très difficile pour toi, et puis Markus apprenait en même temps que toi, ce qui te faisait passer un bon moment, un peu comme un jeu. Bien entendu en parallèle, tu avais quand même appris à parler, même si c’était tout de même difficile pour toi comme tu ne t’entendais quasiment pas. Certains sons t’échappent, que tu ne sais pas reproduire, ce qui fait que parfois tes paroles, et encore aujourd’hui, n’ont ni queue ni tête si on n’a pas l’habitude de parler avec toi. Quoi qu’il ne soit, tu apprends tout ce dont tu as besoin de savoir pour une petite fille de ton âge avec ce précepteur patient avec les deux petits monstres que vous pouviez être parfois. Tu savais lire, tu savais écrire, d’ailleurs tu te servais beaucoup de l’écriture et du dessin pour communiquer avec les autres, comme la parole te faisait quand même pas mal défaut, mais Markus t’obligeait souvent à parler pour t’entrainer, parce que tu avais tendance à beaucoup abandonner pour finalement parler à l’écrit, parce que c’était beaucoup plus facile. Mais il insistait et tu étais obligée de parler normalement avec lui. Au final il t’aura rendu un grand service pour aujourd’hui. Tu savais compter, aussi. En bref, tu grandissais comme une petite hybride tout à fait normale.

Tu n’es pas du genre à rester toute seule dans ton coin, et ça tes parents l’ont vite compris quand tu as voulu mettre la main à la pâte la première fois alors que tu n’avais que 5 ans. Tu t’étais très vite épanouie et adaptée à ton environnement. T’étais la première à proposer de l’aide dès qu’on en demandait, et ce même si tu étais franchement trop petite pour les tâches effectuées. Tu insistais jusqu’à ce qu’on te cède la chose, tu es vraiment têtue, encore aujourd’hui d’ailleurs.

Markus, en plus d’être ton jeune maître, est un très bon ami, pour ne pas dire le seul. Tu es très proche de lui. Comme tu n’as pas le droit de sortir de la maison, en tout cas tu n’as pas le droit d’aller dans la rue, tu n’as pas l’opportunité de te faire d’autres amis de ton âge. Ce n’est pas comme si tu en avais réellement besoin, parce que tu t’entends très bien avec lui. Tu le traite un peu comme ton grand frère. C’est un lien un peu particulier que tu entretiens avec lui depuis que tu es toute petite, puisqu’il est le seul à savoir bien parler en langue des signes avec toi. Forcément tes parents connaissent quelques petits trucs, mais ils n’ont pas le temps d’apprendre à la perfection alors tu parles plus souvent à l’écrit avec eux qu’autre chose, ou en parlant mais encore une fois c’est assez compliqué. Alors Markus est un peu le seul avec qui tu peux réellement discuter sans devoir trouver des moyens farfelus pour te faire comprendre. Et ça te va très bien comme ça.


Partie 2 : Il était une fin…


Tu avais 12 ans quand la rébellion a éclaté. Tu ne comprenais rien à ce qui était en train de se passer. Tout le monde était en panique, et tes maîtres semblaient être démuni face à ce qu’ils pouvaient voir à la télévision, et ils pouvaient. Tu essayais de demander des explications, à tes parents, à tout le monde, mais personne ne voulait te répondre. Pour te préserver surement, vu l’horreur de la chose qui arrivait. Tu étais encore jeune, certainement trop jeune pour imaginer ce qui allait se produire et pourtant c’était bel et bien en train de se passer.
Depuis toujours, seuls tes parents s’entendaient bien avec les Barthélemy, enfin surtout avec la mère de Markus. Le père restait assez spécial, mais dans le fond il n’avait jamais fait de mal à toi ou à tes parents, alors c’était tout comme. Pour ce qui est des autres hybrides, ce n’était pas le même traitement. Les Barthélemy étaient beaucoup moins tendre avec les autres hybrides. En même temps ils ne pouvaient pas faire de faveurs à tout le monde, du coup quand la rébellion a explosé, tous les hybrides se sont rebellé contre les Barthélemy. Ils n’ont pas eu le temps de prévoir quoi que ce soit que le chaos régnait dans le village. Aucune riposte n’était possible pour les humains qui n’avait pas vu venir ce retournement de situation.

Cet événement, tu t’en souviens comme si c’était hier. D’ailleurs ça hante encore tes cauchemars la nuit. Tu revois souvent ces images de cette nuit où tout a été ravagé, où ces humains ont été tué pour certains, capturés pour d’autres. A l’époque tu ne comprenais rien à ce qu’il se passait, et quand tu y repenses maintenant tu n’es pas même sûr que c’était une solution mais bon… Tu ne vas pas te plaindre, c’est quand même grâce à ça si tu peux étudier comme tu le souhaites et faire ce que tu veux de ta vie, mais tu es plutôt du genre à rêver d’un monde égal pour tout le monde. Tu rêves un peu trop, c’est certain. Quoi qu’il en soit, cet événement t’a vraiment marqué et quand tu en fais des cauchemars, c’est en pleurs et en sueur que tu te réveilles la nuit, complétement déboussolée. Et il te faut un bon moment avant que tu ne puisses te rendormir.

Dans cette rébellion, les parents de Markus sont tous les deux morts, assassiné par leurs propres hybrides. Markus aussi a failli mourir sous la fureur de tes semblables, mais c’était sans compter sur toi, du haut de tes huit ans et demi, qui te dresse devant les adultes qui en avaient contre lui, qui te démène pour le défendre, de tes crocs et de tes griffes jusqu’à ce qu’ils veuillent bien le lâcher et que tu puisses t’enfuir en courant avec lui. Ça avait beau être un cauchemar éveillé, tu tenais déjà bien trop à Markus à cette époque pour le laisser mourir. Personne n’avait le droit de lui faire du mal. Vous aviez réussi à vous cacher dans la grange, à l’étage, là où vous alliez toujours pour jouer tous les deux. Vous ne faisiez pas de bruit, pour ne pas qu’on vous trouve et risquer que tes semblables emmènent Markus loin, ou même pire, lui réserve le même sort que ses parents. Votre cachette dura quelques jours. Vous étiez resté sans manger mais en même temps avec la peur dans le ventre, pas sûr que vous n’ayez eu très faim. Vous vous étiez contenté de boire un peu d’eau au tuyau d’arrosage qui se trouvait dans la grange et c’était amplement suffisant pour ne pas vous affaiblir. Tu avais peur, tu ne te souviens plus vraiment de ce que t’a dit Markus pour te rassurer, mais tu te souviens que lui aussi avait un visage triste et pourtant tu n’avais pas su le réconforter. Peut-être que tu t’en veux encore aujourd’hui d’ailleurs. Vous y êtes resté jusqu’à ce que la tension redescende et que tes parents viennent te chercher. Ils savaient certainement depuis le début que tu t’étais planquée là avec le jeune humain, mais ils n’étaient pas intervenus.

Les humains ont été terrassés, les hybrides ont pris le dessus. Plusieurs humains ont été tués, d’autres ont été enfermés. La tendance s’est inversée et il va falloir faire avec. Tes parents n’étaient pas vraiment pour cette histoire de domination. Pour eux, il fallait traiter tout le monde de la même façon, c’est un peu comme cela que tu penses également aujourd’hui, tu n’es pas leur fille pour rien on dirait. C’est pour cela qu’ils décidèrent de garder Markus avec eux, et de le traiter comme leur fils et pas comme un vulgaire esclave.


Partie 3 : Une nouvelle vie qui commence.


Lorsque tout était redevenu plus calme, les autres hybrides de la résidence avaient décidé de ne pas rester vivre ici. Cela représentait certainement trop de choses négatives pour eux. Tes parents étaient les seuls à être restés pour vivre ici. Ils n’avaient pas envie d’abandonner cette demeure aussi facilement, étant donné qu’ils y avaient passé une bonne partie de leur vie, et qui plus est, s’étaient rencontrés ici même. C’était un endroit important pour eux, leur situation d’esclave mise à part. Ils ont donc décidé de prendre possession de la maison ainsi que de tout ce qui allait avec. Ils ne prétendaient pas avoir une vie de riche, loin de là même, mais ils avaient pris ce que leurs anciens maitres avaient laissé après leur décès, un peu comme s’ils voulaient honorer leur mémoire. Emily et Isaac devinrent donc des Barthélemy à part entière puisque tout humain était privé de toute possession personnelle, Markus ne pouvait pas hériter de la maison.

Malgré sa nouvelle condition, Markus n’était privé de rien dans la famille. Tes parents ne voulaient pas le traiter comme un esclave. Il n’avait jamais été mauvais avec eux, et encore moins avec toi, alors ils n’avaient aucune raison de le traiter comme tel. Il continuait à prendre des cours avec toi, parce que tes parents insistaient sur l’importance de l’enseignement pour les enfants et ils ne faisaient aucune distinction entre toi et lui.

Pour toi, Markus était comme un grand frère, un meilleur ami avec qui tu n’avais aucune barrière. Après les obsèques de ses parents, et ce même si cela était vu d’un mauvais œil par toute la communauté, la vie avait pu reprendre calmement son cours, avec tous les changements qu’imposait la rébellion. Maintenant, tu pouvais sortir comme tu le souhaitais, chose que tu ne pouvais pas faire avant. Tu avais pu découvrir les joies de la ville, la beauté des lieux et ça te donnait des envies de voyage. Tu n’avais pas 15 ans que tu commençais déjà à voir les choses en grand.
Que ce soit chez les humains ou chez les hybrides, il est triste de constater que l'amusement que les enfants peuvent avoir des choses qui sortent de l'ordinaire est semblable. On parle bien sur ici des moqueries que tu as de nombreuses fois reçu par rapport à ton handicap. Pas de tout le monde, bien entendu, tout le monde n'est pas mauvais, et tu as pu le constater facilement... Mais de nombreuses fois tu as été maltraité par des jeunes de ton âge, parfois même plus vieux, sous prétexte que tu n'étais pas comme tout le monde. Tu n'es pas du genre à te laisser faire, encore aujourd'hui, mais du haut de ton petit mètre soixante, on ne peut pas dire que tu puisse faire grand chose, même si tu le voulais. Alors heureusement que Markus était souvent avec toi, pour te protéger et faire fuir humain comme hybride qui te voulait du mal. Il était toujours là pour te défendre, peu importe les circonstances. Sincèrement, tu ne sais pas ce que tu ferais sans lui, même encore aujourd’hui. C’est vraiment un ami exceptionnel pour toi.

C’est lorsque l’adolescence frappa à la porte de ta vie que tout commença à changer. C’est bien connu, c’est une période assez difficile, pour tout le monde, pas que pour toi. Ca ne s’est pas fait du jour au lendemain, mais progressivement tu t’étais détaché de Markus. C’était devenu plus difficile pour toi de te livrer totalement à lui. Parce qu’il est un garçon, et toi une fille, et pour plein d’autres raisons qui rendent la période de l’adolescence très difficile à suivre et à comprendre. En parallèle, tu t’étais fait d’autres amis, hybride, surtout des filles. Et avec ces amies-là, tu pouvais parler de tout ce que tu ne pouvais pas parler à tes parents ou à Markus. C’était beaucoup plus simple. Parler des choses qui changent, avec un peu de gêne, mais comme vous viviez toute les mêmes choses à peu près, c’était plus facile d’en parler. Parler des garçons aussi, des premières amourettes. Tu n’aimais pas trop parler de ça, parce que tu estimais que tes sentiments ne regardaient que toi et personne d’autre… Mais il y avait ce garçon, un autre hybride félin que tu voyais de temps en temps lorsque tu sortais avec tes amis. Il était gentil, même si pas vraiment patient avec toi. En même temps, quand on n’a pas l’habitude, c’est difficile de comprendre qu’il ne faut pas parler trop vite avec toi, pour que tu puisses lire sur les lèvres, ou bien alors il faut écrire et là c’est encore plus compliqué. C’est pas naturel, d’écrire pour parler, à part avec le téléphone mais c’est pas pour parler avec quelqu’un en face de soi… Alors tu sais bien que tes « amis » font d’énormes efforts pour s’adapter à toi… Mais ça reste compliqué.

Ton premier baiser, tu l’auras donné à un garçon alors que tu venais à peine d’avoir 16 ans. C’était le même garçon qui trainait beaucoup avec tes amies et toi, et qui te tournait autour depuis quelques jours. Il faut croire que même chez les hybrides, les hormones travaillent beaucoup pendant l’adolescence. Pour toi, ça n’avait pas beaucoup de sens, tu l’avais fait parce que tes amies n’arrêtaient pas de te dire que si tu n’embrassais personne avant tes 17 ans, tu serais maudite toute ta vie. Et tu les avais cru, c’est certainement ça le pire. Tu l’avais donc embrassé, et pendant quelques jours c’était comme si vous sortiez ensemble. Enfin encore aujourd’hui tu ne saurais pas dire si c’était le cas ou non, parce qu’à peine quelques jours plus tard tu te faisais jeter sous prétexte que c’était beaucoup trop compliqué de discuter avec toi. Pourtant, on ne peut pas dire que tu ne faisais pas d’effort pour discuter avec tout le monde, ce n’est quand même pas de ta faute si eux ne font pas d’effort pour te comprendre là où toi tu fais des efforts monstrueux pour te faire comprendre ? C’était la première fois que ton handicap te mettait des bâtons dans les roues, et autant dire que tu l’avais très mal vécu, au point de ne préféré plus sortir pendant quelques temps et rester enfermée dans la maison. Au moins, chez toi, tes parents te comprenaient. Et il y avait Markus.

Markus est le seul à avoir su te consoler de ton premier chagrin d’amour, si on peut appeler ça comme ça. Parce que quand tu y repenses aujourd’hui, tu n’es même pas certaine d’avoir été amoureuse, en réalité. Tu avais juste suivi ce qu’il se disait, et tu voulais simplement échapper au « mauvais sort ». Quoi qu’il ne soit, Markus avait été le seul à trouver les mots pour arrêter de te faire pleurer. Parce que tu avais beaucoup pleuré, l’air de rien. Même si vous ne vous parliez plus trop depuis quelques temps, il restait le seul à te comprendre mieux que quiconque.
C'est après cet événement que tu as décidé de te teindre les cheveux en rose. Markus n'était pas pour, il te l'a dit plusieurs fois mais tu n'en as fais qu'à ta tête, et tu as même recommencé plusieurs fois dès que la teinture commençait à s'en aller. Actuellement tu laisses la couleurs partir et ton châtain naturel revient doucement, mais on peut quand même deviner des reflets roses dans tes cheveux.

Aujourd’hui tu as 18 ans, et tu as décidé de partir de la maison pour aller en ville et continuer tes études à l’université. S’il y a bien quelque chose qui n’a pas changé chez toi avec les années, c’est ton envie de voyage et de découverte, d’où l’envie de partir étudier en ville. Tes parents acceptent de te laisser partir qu’à une condition, c’est que Markus vienne avec toi pour te surveiller et t’aider si tu venais à avoir besoin d’aide. Forcément, tu avais accepté. Markus était comme ton frère, comme un meilleur ami, tu ne pouvais pas espérer mieux que de débuter ta vie indépendante avec lui pour t’aider et te soutenir.
C’est ainsi que tu as déménagé dans une ville pas trop loin de la campagne de tes parents, pour commencer. Tu comptes bien voyager un maximum pour découvrir tout ce que tu n’as pas encore eu l’occasion de voir. Rien que là, les paysages sont grandement différents, alors tu ne peux qu’imaginer ce qu’on a à t’offrir ailleurs encore. Tes parents t’ont trouvé un petit appartement, enfin assez grand quand même pour que vous viviez à deux dedans avec Markus. Il a sa chambre, tu as la tienne, et tout ce qu’il faut pour vivre correctement. Autant dire que cela créé de bonnes bases pour la suite.



© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'
Lun 5 Juin 2017 - 20:00
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Femelle gentille et attentionnée ♔
Messages : 24
Date d'inscription : 05/06/2017

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:
Coucou ! Je DP juste pour dire que j'ai terminé ma fiche ! ♥ Voilà voilà ~
Dim 11 Juin 2017 - 17:15
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://domination-hybride.forumactif.fr
Déesse Fantômatique (Fondatrice)
Messages : 718
Date d'inscription : 25/06/2013

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: ~
En bref !:
Bonjour, bonsoir et bienvenue ♥

Adorable petite jeune femme ! Franchement, on pourrait la croquer ! L'idée d'une malentendante est vraiment sympa et plutôt compliquée à faire, mais j'ai hâte de voir comment tu vas te débrouiller avec ton petit perso !
J'ai déjà beaucoup aimé ta plume, en tout cas ~
Malheureusement, il y a deux-trois trucs qui ne vont pas... Déjà, la grande guerre a eu lieu il y a six ans, et non dix ans, comme tu l'as mis dans ton histoire. Lou a donc eu plutôt douze ans plutôt que huit :/ ça risque de changer un petit peu ton histoire >w<
Ensuite, même si ton perso semble humain, un hybride saura toujours reconnaître un autre hybride à cause de son odeur. Leur odorat étant plus développé, la plupart des cas, ils peuvent reconnaître leur semblable. Mais après, Lou aurait pu être agressé à cause de son côté malentendant, la nature n'étant pas toujours très gentille avec les plus faibles. Et les hybrides ont tendance à faire jouer leur instinct, surtout quand ils sont jeunes. Ca pourrait expliquer pour Markus va devoir la sauver de temps en temps ~

Voilà, voilà ! Oh, et peut-être juste mettre son avis sur les humains dans le caractère. Juste un petit détail. En tout cas, très jolie fiche ♥
Dim 11 Juin 2017 - 19:05
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Femelle gentille et attentionnée ♔
Messages : 24
Date d'inscription : 05/06/2017

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:
Ah je suis bête j'étais certaine d'avoir lu dix ! Au temps pour moi je vais changer ça ! Et pour les agressions aussi pas de problème !

Merci en tout cas, les compliments me font plaisir ♥
Dim 11 Juin 2017 - 19:08
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
♔ Femelle gentille et attentionnée ♔
Messages : 24
Date d'inscription : 05/06/2017

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:
Je DP du coup pour montrer ce que j'ai changé ici :

Citation :
Concernant son hybridation, Lou est une hybride chat de la race Scottish Fold. La particularité de ce félin est d'avoir de petites oreilles tombantes. Malgré qu'elle soit malentendante, cela ne l'empêche pas d'être particulièrement agile, et de savoir se faire discrète en toute circonstance.

Citation :
Concernant les humains, tu n'es pas vraiment comme ces hybrides qui ne voient que par le fait qu'ils ont soumis les hybrides pendant X années. Tu as plutôt suivi l'avis de tes parents qui eux considèrent que partout, que ce soit humain ou hybride, il y a du bon et du mauvais. Personne ne peut être totalement bon ou totalement mauvais. Alors maintenant que les hybrides sont censés avoir le dessus sur les humains, toi tu te places plutôt chez ceux qui aimeraient que tous soient égaux, sans distinction de race, mais ça relève certainement de l'utopie.

Citation :
Tu avais 12 ans quand la rébellion a éclaté.

Citation :
Tu n’avais pas 15 ans que tu commençais déjà à voir les choses en grand.

Citation :
Que ce soit chez les humains ou chez les hybrides, il est triste de constater que l'amusement que les enfants peuvent avoir des choses qui sortent de l'ordinaire est semblable. On parle bien sur ici des moqueries que tu as de nombreuses fois reçu par rapport à ton handicap. Pas de tout le monde, bien entendu, tout le monde n'est pas mauvais, et tu as pu le constater facilement... Mais de nombreuses fois tu as été maltraité par des jeunes de ton âge, parfois même plus vieux, sous prétexte que tu n'étais pas comme tout le monde. Tu n'es pas du genre à te laisser faire, encore aujourd'hui, mais du haut de ton petit mètre soixante, on ne peut pas dire que tu puisse faire grand chose, même si tu le voulais. Alors heureusement que Markus était souvent avec toi, pour te protéger et faire fuir humain comme hybride qui te voulait du mal. Il était toujours là pour te défendre, peu importe les circonstances. Sincèrement, tu ne sais pas ce que tu ferais sans lui, même encore aujourd’hui. C’est vraiment un ami exceptionnel pour toi.

Voilà voilà j'espère que c'est mieux comme ça ♥
Dim 11 Juin 2017 - 19:21
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://domination-hybride.forumactif.fr
Déesse Fantômatique (Fondatrice)
Messages : 718
Date d'inscription : 25/06/2013

Fiche Perso
Sexualité :: Non défini
Âge: ~
En bref !:
C'est tout bon pour moi, du coup ♥w♥

Je te valide donc !

Maintenant, place à la paperasse !
Il y a le Recensement d'avatar à faire
-> Le règlement (si c'est pas déjà fait)
-> Les relations
-> Suivi des rp
-> Demande d'adoption pour te trouver un pet (n'oublie pas les demandes en court et de spécifier le nombre de pets voulu ♥)
-> Lexique des maîtres/pets libre et prit
-> Demande d'habitation
-> Pour ton boulot
-> Pour les races
-> Recensement des couples [pas forcément obligatoire, mais si tu désires recenser tes préférences. Une fois en couple, il faudra tout de même le recenser!]

Bon rp ♥
Dim 11 Juin 2017 - 20:18
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Barthélemy Soren
» LES RENARDS
» LEMY ► Romy Oswald & Lewis Holloway
» (LEMY) I call your name but you're not around.
» LEMY - on attendra l'hiver pour s'écrire qu'on se manque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domination Hybride :: ♥ La ville du renouveau : Avant Propos ♥ :: Présentation :: Hybride Kindly-
Sauter vers: