Forum RPG + 18 ans Guerre d'espèce
 
AccueilAccueil  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Une rencontre sous la pluie - Veux-tu être mon maître ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Centre ville historique :: Le temple
MessageSujet: Une rencontre sous la pluie - Veux-tu être mon maître ? Jeu 14 Jan 2016 - 14:06
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rafael Montoya

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Haku

Rencontre sous la pluie
Ce qui était arrivé fut assez brutal pur l’espagnol, le rapace qui l’avait adopter et qui lui avait offert une liberté ainsi qu’un toit et de quoi se vêtir s’en était allé. Ne croyez pas qu’il soit mort non loin de là, ce dernier a juste décidé de retourner dans son pays avec william. La liberté au sens propre était donnée à l’hybride raté, il se rappelle des mots de Björn et c’était aussi pressant pour lui qu’un étau. Il se voyait mal vivre comme un nomade ou autre esclave libre, même rébellion ne lui disait rien car pour lui il avait une dette à payer même si cela n’était pas le cas objectivement. Le voilà alors à habiter toujours sous le même toit, le frère de son maître lui avait dit qu’il pouvait prendre le temps qu’il voulait pour se trouver un nouveau maître, qu’il pouvait rester au sein de la maison des Algot. Ce fameux frère était gentil et passait énormément de temps dans la bibliothèque avec son esclave féminin, une bien belle jeune femme, c’était plutôt compréhensible mais même si il était de nature sociable et à s’adapter à tout, il ne se sentait pas à sa place et il ne voulait pas non plus vivre ainsi, pourtant il se disait chanceux. Rafael s’absentait de la maison pour aller faire quelques courses pour le repas du soir et en profiter pour réfléchir. Il attendait un bus qu’il prenait, s’asseyant côté fenêtre. Le regard dans le vague, il repensait à son maître puis à son passé, sombrant dans un sommeil profond au point de ne pas se rendre compte qu’il avait loupé son arrêt pour la ville certes mais qu’il était resté jusqu’au terminus. C’est le chauffeur qui le réveilla, le caracal fit un sursaut tandis que le chauffeur s’excusait mais il s’était endormi
oh ! … Je .. Suis désolé ! Où sommes-nous ?

Le chauffeur m’indiquait alors que nous étions à la société de bus et qu’il ne pouvait pas reconduire Rafael en ville. En effet, la société se trouvant entre l’extérieur de la ville et le centre-ville. L’espagnol lâchait un soupir et se levait tout en remerciant l’homme de son amabilité, descendant du car avant de s’apercevoir qu’il pleuvait un peu, il finit par demander au chauffeur, tout en regardant autour de lui.
Quel est l’endroit le plus proche ?
Ses craintes furent confirmées quand le conducteur lui disait qu’il n’y avait rien aux alentours et aller en ville à pied la nuit était pure folie. Il lui indiquait qu’un temple n’était pas loin. Après une brève salutation, l’humain se mit à marcher vers l’extérieur de la ville en direction des montagnes, s’endormir dans le bus était vraiment pas de veine, il ne pouvait même pas prendre un taxi car il n’avait pas assez d’argent pour cela. C’est pourquoi, ses pas rapides foulèrent le bitume sous une pluie qui se faisait de plus en plus intense, il avait beau relevé le col de sa veste, il n’était pas plus protégé pour autant. Les minutes s’écoulèrent et il commençait à se demander s’il n’avait pas raté le temple. Il était trempé et épuisé, que faire… Il s’appuyait à un mur pour avancer avant d’arriver près d’un porche qui avait un faible espace de protection entre la grande porte et le mur, il s’y mettait là pour s’abriter, transit de froid, il finit par s’asseoir à terre et se recroquevillé sur lui-même, nichant sa tête entre ses jambes pour essayer de se réchauffer.
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Hétérosexuel
Âge: 35
En bref !:
♔ Hybride Raté ♔
♔ Hybride Raté ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 126
Date d'inscription : 11/07/2015
Localisation : Temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre sous la pluie - Veux-tu être mon maître ? Lun 18 Jan 2016 - 18:42
Cela faisait déjà un moment que Haku avait ramené Jackson chez lui, au temple en périphérie de la ville, ni trop loin, ni trop près de celle-ci. Cela permettait à qui le voulait de venir à pied au pris d'une belle heure de marche ou bien de prendre un autre moyen de transport tel que le bus. Enfin, tout pour dire que cela faisait un moment que l'homme au tatouage se trouvait dans sa vie et entre les murs de sa demeure. Les jours n'étaient jamais les mêmes, leur relation étant parfois tendue d'autre fois des plus calmes. Avec le black, la vie était une aventure qu'il fallait vivre au présent. En même temps, celui-ci ne semblait pas être des plus enchantés de servir le chien, ce pourquoi, il ne l'envoyait pas toujours faire les courses en ville pour lui laisser le plus de liberté possible. Surtout lorsque ce dont il avait besoin d'aller acheter ou chercher était en grande partie pour sa propre personne.

Et c'est ainsi que le prêtre rentrait, à pied avec un sac contenant quelques bonnes bouteilles pour la soirée et une boîte de clous. Malgré les bons soins qu'il portait à sa demeure, il arrivait encore qu'un bardeau se détache du toit et il avait utilisé tous les clous qu'il avait en stock pour réparer les palissades de bois séparant les sources chaudes des femmes et des hommes. Bref, il était sorti même si le ciel annonçait une pluie imminente. Avec chance, il avait pu se rendre en ville sans essuyer une goutte de pluie, mais celle-ci s'était mise à tomber alors que Haku était sur le chemin du retour. Heureusement, l'homme s'était paré d'un parapluie pour éviter de rentrer trempé de la tête aux pieds.

Arrivant près du porche qui permettait de rentrer au sein de l'enceinte du temple, le prêtre vit une pauvre silhouette recroquevillée. S'en rapprochant, il remarqua que la dite silhouette appartenait à un homme qui semblait transi de froid et dont la pluie assez vive avait fait l'une de ses nombreuses victimes. Près de l'homme, Haku s'agenouilla et posa une main sur l'épaule de la pauvre âme qui avait attendu devant la porte pour la secouer doucement. Sa voix s'éleva avec douceur et gentillesse, se mêlant au bruit des gouttes d'eau qui frappait tout ce que la terre érigeait pour elles au bout de leur chute.

- Venez... Vous ne devriez pas rester ainsi... Je me nomme Haku et je suis le prêtre de ce temple. Vous pouvez me faire confiance, rien ne vous arrivera dans l'enceinte de ma demeure...

Même si jusqu'à maintenant, dans cette ville, son temple n'avait recueilli d'âme en quête d'asile et de protection, l'homme ne pouvait faire autrement que de traiter l'inconnu comme cela. Après tout, il ignorait la raison du pourquoi l'individu s'était arrêté ici et par le passé, dans ses nombreux voyages, il avait rencontré des gens de toutes les races et de tous les milieux en quête de paix pour un moment.

- Nous allons rentrer ensemble et vous trouvez de quoi vous changer et vous réchauffer...

Il souriait pour ne pas effrayer l'homme trempé et l'observait en même temps pour s'assurer qu'il n'était pas blessé et qu'il serait en mesure de marcher. Si ce n'était pas le cas, il le porterait. Après tout, l'homme ne devait pas être si lourd que ça.
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 53
Date d'inscription : 06/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre sous la pluie - Veux-tu être mon maître ? Mar 19 Jan 2016 - 14:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rafael Montoya

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Haku

Rencontre sous la pluie
Dieu que la pluie était glacé, surtout quand on est trempé jusqu’aux os, il soufflait dans le petit espace qu’il avait formé en guise de source de chaleur mais c’était inutile, cela n’avait aucun effet et le comble était qu’il n’était pas encore rentré chez lui. Il n’avait pas entendu que quelqu’un s’était approché de lui jusqu’à ce qu’il sente sur son épaule un contact chaud qui le fit réagir et redresser la tête. Ses mèches ébène gouttant sur son visage déjà humide et livide tandis que ses yeux émeraude se posèrent sur la personne qui l’avait un peu secoué pour attirer son attention. C’était un homme, il avait un sac à la main et de l’autre un parapluie. L’hybride raté écoutait ce que disait l’homme malgré la pluie, il paraissait doux et gentil mais cela n’empêchait pas que Rafael se sentait désolé de gêner l’homme pour rentrer chez lui.
Lo…Siento… (Je suis désolé)…

Furent les premières parles qu’il prononçait de manière confuse et transit de froid, se relevant doucement tout en s’aidant du mur. L’homme qui était le prêtre des lieux, lui offrait un logis et une sécurité ?.... Le caracal s’en étonnait mais ne pouvait refuser l’invitation s’il ne voulait pas mourir comme un chien dans la rue…Surtout que l’endroit était isolé sans vraiment l’être. Cet individu se présentant sous le nom de Haku l’invitait à entrer en même temps que lui, c’est pourquoi Rafael s’enlaçait lui-même de ses bras et se reculait un peu pour laisser la place à l’homme d’ouvrir  
« Yo…yo…(je….je) … Gracias…(merci) …. »
Il se trouvait en proie ou même parler devenait difficile entre grelotter et le froid pénétrant, sa veste ne le protégeait plus, faut dire que c’était une sacrée averse. Le caracal attendait sagement qu’on lui ouvre la porte avant de suivre le prêtre comme un chien abandonné à qui on aurait promis une gamelle
-« Désolé….Du…Dérangement….Señor Haku…. »
Oh oui, Rafael savait très bien qu’il n’était pas dans la bienséance et comptait rectifier cela une fois au chaud et maître de ses pensées.




HRP:
 
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Hétérosexuel
Âge: 35
En bref !:
♔ Hybride Raté ♔
♔ Hybride Raté ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 126
Date d'inscription : 11/07/2015
Localisation : Temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre sous la pluie - Veux-tu être mon maître ? Mar 9 Fév 2016 - 19:38
Toujours un sourire aux lèvres, le chien s’assura que l’homme était capable de se relever seul, avec l’aide du mur, sans tomber avant de se tourner vers les portes fermant le portail de l’entrée du temple. En générale, de jour, elles étaient toujours ouvertes, prêtes à laisser entrer qui avait besoin de se ressourcer ou de trouver la paix intérieur. Néanmoins, le soir, il arrivait souvent que le prêtre les ferme, surtout lorsque le mauvais temps s’annonçait. Par contre, les battants n’étaient jamais fermés à clef, car qui le souhaitait était libre de pénétrer dans sa demeure. Tel était les vœux de protection et d’aide qu’il avait prononcés en devenant responsable de ce petit temple.

L’homme semblait parler une langue latine ressemblant à de l’espagnol ou de l’italien. Haku n’était pas certain, ayant baigné dans un bassin linguistique plus oriental qu’occidental. Néanmoins, même s’il ne parlait cette langue, il comprenait l’essence même du message, des remerciements et de la reconnaissance perçaient au travers des mots.

- Suivez-moi et vous ne dérangez nullement, pas besoin de vous excuser. C’est plutôt à moi de vous présenter des excuses pour ne pas avoir laissé d’indication sur la porte d’entrer sans gêne…  Cet endroit est un asile pour qui ne sait plus où aller vous savez…

Tout en parlant, l’homme de forte stature poussa l’une des portes, pénétrant dans l’enceinte du temple, arrivant devant une allée de pierres bordée du peu de neige était tombé depuis le début de l’hiver et qui avait survécu à la pluie tombant du ciel. Quelques mètres plus loin, la façade du temple était éclairée par des lanternes en verres où quelques bougies brûlaient, protégées de l’eau et du vent qui cherchaient à les éteindre. L’homme se mit en route sur l’allée, surveillant la démarche de celui qui le suivait, pour le rattraper s’il tombait.

- Je vais vous installer dans une chambre et aller vous cherchez quelques serviettes… Puis, si vous vous sentez assez en forme, vous pourrez aller vous réchauffer dans un bain d’eau chaude provenant de nos sources thermales… Après quoi, un repas vous sera servi dans votre chambre.

Il continua d’avancé dans l’allée et s’arrêta à la porte du temple. Déposant le parapluie contre le mur et enlevant ses chaussures, il en enfila d’autres, sèches, se trouvant dans un bac près de l’entrée. Pas une fois, son doux sourire n’avait quitté ses lèvres.

- Vous pouvez garder vos chaussures si vous préférez, le temps que l’on vous en trouve à votre grandeur pour l’intérieur. Sinon vous pouvez rester pieds nus, cela ne me dérange pas non plus...

Le prêtre le guida finalement jusqu’à sa chambre et le laissa un moment pour revenir avec de grandes serviettes et quelques vêtements secs.

- Je vous laisse vous séchez un peu et vous changez. Lorsque vous le désirez, venez me retrouver dans la pièce au bout du couloir, je vous montrerai où se trouve les bains et vous ferez visiter le reste des lieux.

Sur ces mots, avec un dernier sourire, Haku s’excusa et laissa l’homme seul. En marchant vers la cuisine se trouvant au bout du couloir, il ramassa son sac qu’il avait posé plus tôt en allant chercher des serviettes, se disant qu’il devrait attendre encore un peu avant de pouvoir boire un peu de ce bon saké qu’il avait ramené.
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 53
Date d'inscription : 06/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre sous la pluie - Veux-tu être mon maître ? Mer 17 Fév 2016 - 16:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rafael Montoya

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Haku

Rencontre sous la pluie
Son sauveur avait le sourire aux lèvres, chaleureux et bienveillant, de quoi ne pas se faire se méfier les autres. Mais le caracal n’avait peur de rien ni de personne qu’il soit humain ou hybride enfin jusqu’à ce jour, dans ce monde peut être une personne pourrait lui faire ressentir la peur mais comme il est comme mort à l’intérieur malgré son aspect docile et souriant, qui pourrait penser qu’au fond de ce brun aux yeux émeraude, c’était un néant total, des ténèbres qui ne sont pour le moment pas près de dissiper. L’espagnol regardait l’homme ouvrir les battants du portail, ces derniers n’étaient pas fermés à clef, mais même ainsi, notre latino n’y serait pas rentrer car c’était une propriété privée et il n’avait pas à y pénétrer sans l’accord de son propriétaire… Quoi que un temple était souvent ouvert au public, mais il n’était pas du genre à croire à une religion…Oh non !.... Il était de ceux qui pensaient être les seuls maîtres de leur destin sans avoir besoin d’un bouquin pour dicter une conduite et un culte.  Il écoutait tranquillement son hôte même si il était transit de froid et qu’il grelottait et pendant qu’ils pénétraient dans l’enceinte du temple, Rafael lui répondit  
No…. Ne vous excusez pas, c’est juste que…Une histoire longue qui m’a amené ici et je n’ai pas pour habitude d’entrer quelque part sans y être invité…

L’hybride raté s’arrêta pour contempler le jardin qui leur offrait une allée de pierre dont les bordures avaient encore de la neige résistante alors qu’aux abords du temple, des lanternes à l’ancienne menaient un combat contre le vent afin de nous offrir la lumière dont nous avions besoin. C’était comme si le temps s’était arrêter ici et que le modernisme n’avait pas sa place. Le latino suivait son sauveur tout en regardant partout, il ne voyait même pas que ce dernier se montrait prévenant à son égard en l’attendant ou regardant de temps à autre si tout allait bien. D’ailleurs, Rafael se sentait un peu gêné d’être si bien reçu après tout il était un inconnu, qui sait, il aurait pu être un voleur ou une de ses raclures de la société et pourtant il était limite comme un prince. On lui offrait donc la chambre et même l’accès aux sources avant de le nourrir. Il ne pouvait décemment pas profiter de la gentillesse d’autrui sans au moins proposer quelque chose en échange.
« Gracias… Je ne voudrais pas abuser de votre hospitalité, mais je pense qu’en effet un bon bain chaud pour ne pas tomber malade serait une bonne chose.. Mais j’aimerais cependant faire quelque chose en retour pour cette gentillesse dont vous faites part ainsi que le fait de m’héberger pour la nuit…. Je n’ai pas vraiment d’argent mais peut-être vous aidez autrement dans ces lieux… »


Certes les paroles du caracal auraient pu être mal prise par l’hôte, après tout il avait bien dit qu’il était du genre à accueillir les âmes perdues et en détresse mais il n’en était pas vraiment une….Enfin, maintenant que son maître était parti, il se retrouvait à vivre toujours avec le frère de ce dernier qui le gardait en sa demeure sans rien lui imposer, mais ce n’était plus pareil. Rafael continuait de suivre l’homme dans l’allée avant de s’arrêter à la porte du temple, le regardant poser son parapluie pour ensuite enlever ses chaussures et en mettre d’autre. L’espagnol fit de même, il enlevait ses chaussures avant d’entrer, marchant en chaussette.
-« Gracias ! Je marcherais pieds nus cela ne me dérange pas. »

Cela étant dit, il suivait le prêtre jusqu’à sa chambre et le laissa un instant seul. Rafael arborait un sourire amusé en regardant la pièce, il avait l’impression de se trouver dans un autre pays de l’orient dont les traditions restent dans les années, cela le dépaysait totalement et son seul regret était surement d’être arrivé alors que tout était sombre, la journée et surement au printemps ce temple devait être magnifique.  Quelques minutes plus tard, l’homme était revenu avec des serviettes de grande taille et des vêtements secs, l’espagnol le remercia avec un sourire avant de l’entendre lui dire de se sécher et se changer pour ensuite faire une visite des lieux. Il verra alors les bains chauds. Il remercia de nouveau son hôte avant de poser le tout sur le lit et de procéder à se préserver du froid et également du rhume.  Se mettant ainsi à nu en laissant tomber ses vêtements trempés au sol, s’essuyant avec minutie avant de prendre ce qui avait été ramené par Haku pour se vêtir.  Il y trouvait un pantalon noir léger et vaste, ce qui sera parfait vu qu’il n’avait pas dessous pour le coup et une longue tunique noir et blanche avec des dorures qui allait à merveille avec le bas, cette dernière allait jusqu’aux genoux et était fendue sur les côtés. C’était une très belle tenue que le caracal affectionnait, il ne manquerait pas de remercier l’homme de la lui prêter.
Spoiler:
 

Après avoir pris ses vêtements mouillés, il sortait de sa chambre, il regardait des deux côtés avant d’aller à l’opposé de là où il venait, se rendant ainsi à la cuisine comme le lui avait dit le maître des lieux, il scrutait les lieux avant de toquer à la porte en se raclant la gorge puis entrait dans la dite pièce
« lo siento de molestarle (je suis désolé de vous déranger) où puis-je mettre mes vêtements mouillés, por favor (s’il vous plait) ?  »

Son regard balayait la cuisine pour voir où était Haku, car l’espagnol avait parlé tout en ouvrant la porte. Que faisait Haku ? Il n’en savait rien pour le moment !
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Hétérosexuel
Âge: 35
En bref !:
♔ Hybride Raté ♔
♔ Hybride Raté ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 126
Date d'inscription : 11/07/2015
Localisation : Temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre sous la pluie - Veux-tu être mon maître ? Jeu 18 Fév 2016 - 22:20
Haku avait écouté les différents propos du pauvre homme trempé qu’il avait ramené à la maison et n’avait fait qu’hocher la tête et lui sourire pour toute réponse. Même si l’autre lui disait de ne pas s’excuser pour rien, qu’il ne serait pas entrer même avec un mot sur la porte, il l’avait fait et ne retirerait pas ses excuses. En tant que prêtre, c’était son devoir de laisser entendre à tous qu’ils pouvaient trouver refuge au temple et cela qu’ils soient des hommes aux cœurs tendres ou des hommes dont le cœur était noir. Ce n’était pas au chien de juger des actions qu’ils avaient commises dans leur vie. Pour ce qui était de le remercier, il trouverait bien de quoi faire en ces lieux pour apaiser l’esprit tourmenté de Rafael. Les moyens de la bâtisse n’étant pas énorme, chaque paire de mains supplémentaires était la bienvenue pour garder l’endroit accueillant et habitable.

Il avait offert au brun de quoi se sécher et se changer puis avait filler en direction de la cuisine pour préparer le souper du soir. Une bouteille de saké ouverte sur la table et une coupe vide à côté, l’hybride avait parti une casserole d’eau sur le feu pour préparer un riz aux légumes. Tandis qu’il attendait que l’eau bouille, l’homme aux gènes canins coupait tranquillement des oignons et des échalotes en sifflotant, se versant une coupe de saké tandis qu’il vérifiait si l’eau commençait à faire des bulles. Alors qu’il retirait la casserole pour y verser le riz, le prêtre se retourna en entendant toquer à la porte. Souriant, il vit entrer l’homme dans sa nouvelle tenue qui lui allait à ravir.

- Vous pouvez les déposes dans le coin là-bas, je les mettrais à sécher un peu plus tard.

Les mains prises par la casserole, il pointa du menton le dit coin. Une fois riz et eau chaude mélangés, il posa le contenant sur la table de bois en mettant un couvert sur le dessus. Il ne restait plus à attendre que le riz absorbe le liquide. Par la suite, Haku s’essuya les mains avant de se retourner vers son invité. Il attrapa une bouteille attachée par une corde et s’avança vers l’hybride raté.

- Comme je vous l’ai dit, je vais maintenant vous faire visiter les lieux et vous montrer où se trouve les bains. Après quoi, vous pourrez faire ce qui vous plaît jusqu’au repas.

Ce disant, il entraîna le jeune homme dans les dédales du temple, lui désignant les portes des pièces importantes ou occupées, soit celle de sa chambre, celle de Jackson, son serviteur un peu têtu par moment, la salle de séjour et celle de la salle d’eau. Rafael connaissait déjà où se trouvait la cuisine ainsi que le hall d’entrée et sa chambre alors le prêtre ne s’y attarda pas. Continuant la présentation des lieux, ils traversèrent une terrasse couverte vers un bâtiment adjacent, les sources thermales avec les bains chauds. S’arrêtant au milieu de la passerelle terrasse, l’homme pointa du doigt un escalier dans la pierre à quelques mètres d’eux.

- Si vous monter ces marches, vous y trouverez le sanctuaire de prières. Il y a une centaine de marches environ. Le bâtiment devant nous est celui des bains chauds et froids.

Haku le guida jusqu’à la portes des sources thermales en souriant toujours et lui tendit la gourde. Après tout, rien ne valait un peu de saké lorsque l’on se repose dans une sources d’eau chaude et peut-être que ce pauvre enfant en voudrait après une heure passée sous la pluie.

- Vous trouverez à l’intérieur tout ce dont vous avez besoin. De plus, je vous laisser cette bouteille de saké pour vous détendre un peu. Pendant ce temps, je vais terminer de préparer le repas du soir et installer vos vêtements à sécher. S’il y a quoi que ce soit, faites comme chez vous.

Il ne restait plus qu’à attendre que Rafael franchisse la porte avant de pouvoir retourner en cuisine. À moins que ce dernier ait quelque chose à ajouter.
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 53
Date d'inscription : 06/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre sous la pluie - Veux-tu être mon maître ? Dim 6 Mar 2016 - 17:36
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rafael Montoya

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Haku

Rencontre sous la pluie
L’espagnol ne mettait pas longtemps à trouver l’homme devant les fourneaux, le son d’eau frémissante se faisait entendre alors que son hôte se tournait vers lui avec un sourire après l’avoir vu. Rafael n’était pas sûr que ces vêtements de type traditionnel lui aillent si bien mais ils étaient plutôt confortables à porter et il en était heureux d’avoir des vêtements secs. Le caracal regardait l’endroit que lui indiquait son hôte, il fallait qu’il les pose dans un coin chose qu’il fit rapidement car garder ses vêtements mouillés à la main c’était comment dirait-on…Froid. Il allait s’en occuper et le faire sécher lui-même … C’était plutôt gentil de sa part surtout qu’il était déjà bien prit par la cuisson avec la casserole fumante dans une main. C’est ainsi que le latino ne voyait pas ce que faisait Haku le temps de déposer ses vêtements mais il lui rétorquait quand même…
Encore désolé du dérangement, vous avez surement beaucoup de chose à faire avec cette propriété, si je peux être utile n’hésitez pas….Tant que je suis là autant en profiter.

Rafael essuyait ses mains l’une contre l’autre pour les sécher en reportant son intérêt sur l’homme qui était son sauveur du jour. La pneumonie aurait pu le gagner mais grâce à ce dernier, il n’aurait peut –être qu’un rhume, mais avec un peu de chance il éviterait tout microbe. C’est alors que comme une synchronisation entre eux, Haku venait à sa rencontre avec une bouteille à la main, Rafael haussait les sourcils à se demander ce que cela était, surement de l’alcool pour la cuisine quoi que dans ce genre de bouteille cela devait plus être à boire. Ou pas… L’homme l’invitait à faire la visite des lieux et surtout des sources chaudes.
« Gracias… Je ne voudrais pas abuser de votre hospitalité, mais je pense qu’en effet un bon bain chaud pour ne pas tomber malade serait une bonne chose.. Mais j’aimerais cependant faire quelque chose en retour pour cette gentillesse dont vous faites part ainsi que le fait de m’héberger pour la nuit…. Je n’ai pas vraiment d’argent mais peut-être puis-je vous aidez autrement dans ces lieux… »

Rafael savait qu’après il pourrait avoir un moment de libre jusqu’au dîner, mais quoi faire à part prendre un bain dans les sources ? … Rien, du moins c’est ce qu’il supposait. C’est pourtant ainsi qu’il se voyait déambuler dans les divers recoins du temple, son hôte lui montrant les divers pièces occupés notamment celle d’un certain Jackson, surement son esclave. Du coup passant par les chambres puis les pièces à vivre. Même si de l’extérieur le temple paraissait austère et petit, cela était loin de l’être, il risquerait de se perdre lui-même malgré un tour du propriétaire. Une fois la présentation du bâtiment principal, le caracal et son hôte traversaient une terrasse ouverte vers un bâtiment adjacent. A ce moment, Rafael ne pouvait que penser aux sources chaudes, il voyait mal ces dernières à même dans la nature, bien que c’était fort faisable. Certains sites avaient des sources naturelles en pleine montagne, ses pensées furent interrompues par l’arrêt inopportun de l’homme qui l’accompagnait. Il lui montrait un escalier de pierre en lui indiquant qu’au bout de ces centaines de marche se trouvaient un lieu de prière, de recueillement… Peut-être et même surement, il irait y faire un tour mais seulement quand ce déluge se finirait. L’espagnol suivait silencieusement mais notait tout dans sa tête et bizarrement, il se sentait plutôt bien dans cet endroit, comme si il était apaisé d’un poids. Peut-être qu’en ces lieux, sa femme défunte se faisait plus présente à ses côtés, à cette pensée, il fermait les yeux en souriant alors qu’il entendait Haku confirmer ses soupçons sur le fait que le bâtiment, face à eux, était celui des sources. Il suivait le prêtre jusqu’à l’entrée des portes, à cet instant ce dernier lui tendait la petite gourde qu’il avait pris tantôt dans la cuisine. Le latino le regardait un peu étonné avant de la saisir tandis qu’il lui spécifiait que la visite s’arrêtait là. Tout ce dont il avait besoin était dans les locaux, il avait de l’alcool et du temps à tuer avant le repas, tout comme le prêtre avait à faire et l’espagnol ne voulait pas être plus gênant. Il souriait à l’homme…
-« Gracias ! Je ne vais pas vous déranger plus longtemps, si vous n’avez pas besoin de moi alors en effet, je profiterais bien des sources chaudes pour ne pas me trouver mal demain et être ainsi propre pour le repas. »

Rafael laissa un temps de silence, regardant à l’intérieur du bâtiment des sources avant de virer sa tête vers l’escalier à l’opposé, laissant dans un air de réflexion s’échapper…
« Si cela est possible, demain j’aimerais me rendre au sanctuaire si vous n’êtes pas pressé de me voir partir, je trouve ces lieux reposant…. Mais si cela vous dit de venir après les préparatifs alors j'en serais honoré. »

Il inclinait sa tête et finalement entrait dans les locaux pour profiter de ces sources revigorantes de son point de vue. Sans bien entendu de remercier convenablement son hôte pour cette visite et tout ce qu’il fait pour lui .



Hors Rp ::
 
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Hétérosexuel
Âge: 35
En bref !:
♔ Hybride Raté ♔
♔ Hybride Raté ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 126
Date d'inscription : 11/07/2015
Localisation : Temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre sous la pluie - Veux-tu être mon maître ? Mar 8 Mar 2016 - 19:36
- Parfait!

Et voilà, tout était dit et tout avait été montré sauf le sanctuaire puisqu'avec cette pluie, il était préférable d'attendre le lendemain pour y monter. L'humain semblait vouloir cela et ce n'est pas Haku qui allait l'empêcher de profiter des lieux à sa convenance. Aussi, le fait que cet homme souhaitait faire quelque chose pour lui, pour l'endroit, pour remercier de la gentillesse le prêtre n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Il y aurait bien quelques trucs à faire sur la bâtisse où simplement dans les tâches routinières, mais ça, il lui en parlerait après. L'hybride voulait avant tout que son invité se repose et prenne du mieux avant de penser à travailler.

L'homme religieux laissa sa brebis égarée entrer dans le bâtiment des sources thermales et reprit son chemin en sens inverse vers la cuisine pour terminer de préparer le repas du soir. Plus vite il terminerait ses tâches, plus vites il pourrait rejoindre l'homme qui l'avait invité à le rejoindre dans les bains chauds. Après tout… Du saké était en jeu et notre bon Haku aimait profiter du saké en bonne compagnie.

Enfin de retour dans la cuisine, il se remit au fourneau, ou plutôt à sa planche à découper, coupant quelques carottes et branches de céleri en petits cube pour compléter le riz au légume. La touche finale pour son plat était un sac de fèves germées. Après tout, étant responsable d'un temple, il s'avérait moins dispendieux pour un lieu comme celui-ci où l'argent ne tombait pas des arbres, que les habitants mangent plus souvent des légumes et du riz ou des pâtes que de la viande. Néanmoins, Haku s'assurait d'avoir des apports complets dans leur alimentation, visant souvent les légumineuses et les noix et que lui et Jackson mangent au moins trois fois par semaine de la chair de provenance animal.

Bref, ce soir au menu, riz aux légumes : Oignons, échalottes, carottes, céleris, fèves germées! Les légumes allaient être sauté dans une sauce à base de poisson et de tomate puis mélanger avec le riz lorsqu'il serait près. D'ailleurs, l'homme-chien vérifia celui-ci et vit qu'il ne lui manquait que quelques minutes, le temps d'aller mettre à sécher les vêtements de Rafael puis de revenir faire sauter les légumes. Sur cette pensée, il prit les habits trempés par la pluie et alla les installer sur un séchoir à linge assez vieux en bois dans sa chambre. Il y en avait d'autres ailleurs, mais ils étaient dans le petit bâtiment à l'arrière des sources thermales, un petit cabanon faisant office d'entrepôt. Et puis, Haku n'avait rien à faire sécher pour le moment, il pouvait donc bien utiliser le sien à bonne escient.

Chose faite, il revint terminé le repas du soir et remit le couvert sur la casserole de riz mélangé aux légumes pour qu'ils restent chaud. Jackson pourrait ainsi se servir s'il passait par la cuisine, sinon il irait lui porter un plateau à sa chambre en revenant des bains. Fredonnant une mélodie pour lui même, il attrapa sa propre bouteille de saké entamée et se dirigea vers le bâtiment où il avait laissé l'hybride raté un peu plus tôt, soit une vingtaine de minutes tout au plus.

Suite → Sources thermales
avatar

Fiche Perso
Sexualité :: Bisexuelle
Âge:
En bref !:
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
♔ Mâle gentil & attentionné ♔
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 53
Date d'inscription : 06/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre sous la pluie - Veux-tu être mon maître ?
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Une rencontre sous la pluie - Veux-tu être mon maître ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Voir Nice Sous la Pluie
» Une balade sous la pluie
» Sur le sol, sous la pluie... ♪ [PV Yasushi]
» Sous la pluie, tous les Cruenturs sont gris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domination Hybride :: Centre ville historique :: Le temple-
Sauter vers: